Fete de la Science à l'UTC
Du 11 au 14 octobre 2018

UTC
Centre Pierre Guillaumat - ESCOM

11 octobre de 13h30 à 17h
12 octobre de 9h à 17h
13, 14 octobre de 13h30 à 18h
Ateliers !

Retrouvez la
liste des ateliers 2018 ci-dessous!

Link
L'édition 2018
Cette année, du jeudi 11 octobre au dimanche 14 octobre,
vous pourrez découvrir de nombreux ateliers organisés autour
de plusieurs thèmes :
L'eau pour le développement durable, décenie internationale d'action;
L'erreur', thème régional;
Les innovations technologiques et la première guerre mondiale;
L'actualité de l'UTC, de ses recherches et de ses clubs
technologiques;

Découvrez-les en cliquant ici !
Légende
J : Jeudi
V : Vendredi
S : Samedi
D : Dimanche

  : Atelier non disponible ce jour
  : Atelier disponible ce jour
Liste des ateliers de l'édition 2018
J V S D
Véhicules communicants
Le stand introduit le domaine de recherche des véhicules communicant entre eux et avec Internet. Une conférence à destination des jeunes enfants permettra de comprendre l'intérêt de ces communications pour la sécurité routière. Les travaux récents de l'équipe de Compiègne seront présentés et des expérimentations seront reproduites dans l'amphi. Les spectateurs pourront également y prendre part.
Responsable : Bertrand DUCOURTHIAL
Le véhicule électrique ne cache rien
Le stand montre un véhicule électrique sans carrosserie pour bien voir les éléments de la chaîne de traction électrique. Les animateurs du stand mettent en avant les différences avec les véhicules à moteur à combustion interne. Ensuite, le principe de chaque élément : batterie, moteur, convertisseur électronique de puissance est expliqué. L'explication sera plus ou moins approfondie en fonction de l'auditoire. Ce véhicule est mis en œuvre dans le cadre de projets étudiants : https://electricvehicle.im.utc.fr/
Responsables : Vincent LANFRANCHI et Christophe FORGEZ
Génération Réussite : apprendre à rêver sa vie
Génération Réussite est un programme d'accompagnement d'élèves de la classe de 3e à la classe de Terminale pour favoriser leur réussite scolaire et leur permettre d'envisager des études supérieures. Créé en 2008 à l'initiative de la Ville de Compiègne, ce programme d'accompagnement, et non de soutien scolaire, a pour objectif d'apporter aux élèves un complément d'information et de culture générale dans le but de favoriser leur développement intellectuel et culturel, de les pousser toujours plus loin, d'éveiller leur curiosité et leur permettre une meilleure réussite scolaire et ainsi leur favoriser l'accès aux études supérieures. C'est le Service des Cultures Scientifique, Technique et Industrielle de l'UTC qui met en musique cette belle mécanique en encadrant les étudiants qui encadreront à leur tour les élèves. Les étudiants de l'UTC participent à ce programme dans le cadre de leur formation au travers d'une unité de valeur spécifique dans laquelle ils acquièrent différentes compétences et notamment en gestion de projets.
Responsable : Aurélie SALIN
Association Fablab de l’UTC
Ouvert en février 2014, le FabLab UTC, Laboratoire de Fabrication de l’Université de Technologie de Compiègne, est un lieu à la fois de fabrication d’objets et de partage de connaissances. Le FabLab UTC, de par son parc machine (l'impression 3D, le scan 3D, l'électronique artisanale et la fabrication rapide de prototype en général.), permet à toute personne, quelque soit son niveau de connaissance, de réaliser ses projets qu’ils soient personnels, scolaires, ou commerciaux, et d’apprendre en faisant soit-même (Do It Yourself) et grâce au reste de la communauté. Partenaire(s) : Centre d'Innovation de l'UTC
Responsable : FabLab UTC
Comment la guitare produit du son?
Beaucoup de musiciens célèbres tels que Jimi Hendrix ou Eric Clapton ont marqué l’histoire de la guitare. Mais comment le pincement d’une corde peut produire une note ? Les vibrations d’une corde de guitare fournissent l’énergie nécessaire pour créer un son, une note, une musique. L’énergie initiale commence quand un pouce, des doigts ou un médiator touchent la corde et initialisent ses vibrations. Par le chevalet, les vibrations sont transmises à la table d'harmonie puis à la caisse de résonance. La caisse de résonance joue le rôle d'amplificateur pour augmenter les vibrations de l'air et ainsi mieux entendre la musique. Différentes expériences permettent de comprendre, visualiser et entendre le son produit par une guitare classique et une guitare électrique.
Responsable : Solène MOREAU
Le son : une histoire d'onde
Quel est le point commun entre une vague, une lumière et un son ? Les ondes sont partout autour de nous. Notre stand racontera l'histoire d'une onde pour finalement comprendre ce qu'est un son. Lorsqu'un caillou est jeté dans l'eau calme, des vagues apparaissent à la surface de l'eau. Ces vagues s'écartent en cercles concentriques de l'endroit où le caillou a été jeté. Ceci est un premier exemple d'onde et permet d'en donner une première définition : une onde est une perturbation qui se déplace. Si un bouchon flottant est posé sur l'eau, une petite vague qui passe soulève le bouchon, puis le repose, mais le bouchon n'a pas été emporté par la vague. Cet exemple permet de mettre en évidence que le milieu dans laquelle l'onde se propage ne bouge pas. Deux types d'onde existent : les ondes matérielles qui ont besoin de matière pour se déplacer (comme la vague qui a besoin d'eau) et les ondes électromagnétiques (comme la lumière). Et le son, est-ce une onde matérielle ou électromagnétique ? Différentes expériences permettent de comprendre, visualiser et entendre une onde sonore.
Responsable : Solène MOREAU
Voyage au cœur du colon et l'alimentation
Venez vous promener à l'intérieur d'un colon géant ! Voir comment fonctionne l'intestin. Voir comment les polypes apparaissent. Comprendre pourquoi "manger bouger" et pourquoi "manger 5 fruits et légumes par jour" évitent les polypes ! Comprendre comment éviter ces polypes et comment les dépister. L'ADECASO est chargée de la prévention des cancers mammaires et colorectaux, ainsi que de la promotion des dépistages organisés de ces cancers. Elle invite les personnes de 50 à 74 ans, résidant dans l’Oise à se faire dépister. Elle participe à la sensibilisation et à l'information du grand public et des populations concernées. Elle organise la formation des médecins et des professionnels de santé sur les dépistages, assure le suivi des dépistages positifs et veille à la qualité du dispositif.
Responsable : Chantal De SEZE
Plus de 1000km avec 1 litre de carburant ? C'est possible avec Team Utécia !
L'association étudiante team UTéCia développe un véhicule prototype dans le but de participer à des courses à l'économie d'énergie, dont la plus connue est le Shell Eco-Marathon. Notre record est de 1131 km pour un litre de carburant ! Venez découvrir notre véhicule prototype à moteur à combustion interne fonctionnant à l'éthanol.
Responsable : Team UTéCia
Réalité virtuelle et jeu vidéo : quand ça devient sérieux !
La réalité virtuelle permet de former à des situations dangereuses sans risques. Grâce à des techniques d’immersions physiques et mentales, il est possible de créer des situations émotionnellement fortes. Le stand montre les différences de conception entre jeux grand public et environnements pour la formation professionnelle. Immergés dans un casque de réalité virtuelle, vous pourrez diriger une opération de sauvetage de blessés suite à des attentats. Des capteurs physiologiques permettront de voir avec quel degré d'immersion vous êtes plongés. Les images seront adaptées aux jeunes publics. https://victeams.hds.utc.fr/
Responsable : Domitile LOURDEAUX
Mini-drones
Principe de vol et démonstration de mini-drones. Ce stand présente différentes plateformes issues de nos travaux de recherche sur les drones (engins volants autonomes). Nous développons essentiellement des drones de types hélicoptère à quatre rotors (quadrirotors), mais aussi à huit rotors (octorotors). Des démonstrations en vol de ces engins seront effectuées afin de montrer leur stabilité, mais aussi leur capacité à se localiser en utilisant la vision. Par exemple, un drone à l’arrêt sera jeté dans n’importe quelle position, il détectera la chute et sera capable d’atteindre un vol stable automatiquement.
Responsables : Gildas BAYARD et Jérôme DE MIRAS
Picasoft et les Chatons libèrent Internet
Picasoft est une association étudiante de l'Université de Technologie de Compiègne dont l'objectif est de contribuer à la redécentralisation d'Internet. Nous nous inscrivons pour cela dans la mouvance Dégooglisons Internet et le collectif CHATONS (Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires), tous deux portés par l’association Framasoft. « Ces dernières années ont vu se généraliser une concentration des acteurs d'Internet (Youtube appartient à Google, WhatsApp à Facebook, Skype à Microsoft, etc.). Cette centralisation est nuisible, non seulement parce qu'elle freine l'innovation, mais surtout parce qu'elle entraîne une perte de liberté pour les visiteurs. Les utilisateurs de ces derniers services ne contrôlent plus leur vie numérique : leurs comportements sont disséqués en permanence afin de mieux être ciblés par la publicité, et leurs données - pourtant privées (sites visités, mails échangés, vidéos regardées, etc.) - peuvent être analysées par des services gouvernementaux. » https://degooglisons-internet.org/ La réponse est de proposer des alternatives libres, éthiques, et solidaires aux services que nous souhaitons utiliser. L’objectif de l’association Picasoft est de faire connaître les alternatives existantes, de former à leur utilisation et d’héberger des services libres pour participer à la décentralisation d’Internet. En avril 2017, Picasoft héberge et propose deux services libres : un service d’écriture collaborative avec le logiciel Etherpad (pad.picasoft.net) et un service de discussion collaborative avec le logiciel Mattermost (team.picasoft.net). Le stand présentera le problème et des sessions de questions/réponses, et proposera la manipulation des services alternatifs présentés.
Responsable : Stéphane CROZAT
De Capitaine Crochet à Iron Man
Les notions de biocompatibilité et de biomatériaux sont expliquées puis des prothèses réelles fabriquées avec différentes matières (métaux, polymères, céramiques, soie...) sont présentées. Les biomatériaux sont les matériaux utilisés pour fabriquer les prothèses, les implants et les outils utilisés en chirurgie. Conçus pour ne pas être rejetés par notre organisme, ils peuvent être naturels, synthétiques, permanents ou biorésorbables. Les implants dentaires ou les lentilles de contact sont des biomatériaux. À l’UTC, un laboratoire étudie leur biocompatibilité. Il les utilise également pour étudier et comprendre le comportement des cellules cultivées à leur contact.
Responsable : Pascale VIGNERON
L'homme qui valait 3 milliards
Pendant longtemps, l’Homme s’est soigné avec des produits issus de son environnement puis, avec son développement technologique et l’apparition de la médecine et de l’industrie pharmaceutique, son arsenal thérapeutique s’est considérablement étoffé. Aujourd’hui, une nouvelle révolution est en marche avec l’apparition de l’ingénierie tissulaire. Cette nouvelle discipline est la rencontre des sciences de l’ingénieur et de la biologie. Cette combinaison a rendu possible le développement de nouveaux organes bio-artificiels capables de prédire, soigner, réparer et bientôt d’améliorer nos vies. L’Université de Technologie de Compiègne et plus précisément l’unité de recherche bio-mécanique et bio-ingénierie s’est investi dans ce nouvel axe de recherche. Au sein des différentes thématiques portées par nos chercheurs et doctorants, on retrouve des organes bio-articiels capables de : 1. Prédire la toxicité ou sélectionner de nouveaux traitements médicamenteux personnalisés 2. Mais également de soigner comme le foie bio-artificiel 3. Ou encore de réparer avec les nouveaux substituts d’os / tendon/ muscle et nerf. Cette présentation vous permettra de rencontrer des scientifiques, d’avoir un aperçu réel de leurs recherches et une démonstration plus ludique en fin de présentation conclura cet atelier.
Responsable : Cécile LEGALLAIS
Biomimétisme : La nature comme source d'inspiration pour l'innovation technologique et pour réparer l'Homme
Le laboratoire Biomécanique et Bioingénierie de l'UTC, associé au CNRS, effectue des travaux de recherches sur la Mécanique du Vivant et l’Ingénierie de la Santé. L'équipe C3M (caractérisation multiéchelle et caractérisation mécanique) s'intéresse aux systèmes osseux et musculaire, ainsi qu'à l'interaction entre ces deux systèmes. Nous allons illustrer comment la compréhension de la mécanique du vivant peut contribuer, à l'échelle de l'organe, à la conception des systèmes osseux, musculaires biomimétiques et/ou bioinspirés, et, à l'échelle du système articulaire, à la conception d'orthèses et prothèses bioinspirées.
Responsable : Marie-Christine HO BA THO
Quand la simulation reproduit la réalité
Comment étudier la résistance d’un objet sans le casser ? Comment prévoir l'écrasement de véhicules en cas de chocs violents sans réaliser l'essai réel ? Comment optimiser la conception d'une pièce avant de la fabriquer ? Les ingénieurs ont trouvé une méthode pour reconstruire n’importe quel objet dans l’ordinateur et le tester. Et ils obtiennent des résultats qui reproduisent parfaitement la réalité ! Venez vérifier par vous-mêmes la puissance des éléments finis…
Responsables : Pascal LARDEUR et Ludovic CAUVIN
Aux lisières de la Grande Guerre : jeu de plateau géant
Le kit pédagogique et ludique « Aux lisières de la Grande Guerre » permet d’apprendre et d’échanger sur la Grande Guerre dans l’Oise. Constitué de deux plateaux géants avec dés, images et des questions "Quiz" et "Avis", ce jeu privilégie l’échange et le partage sur notre Histoire. Il permet aussi d’explorer les traces laissées par ce conflit sur notre territoire et de faire vivre la mémoire en reliant le passé au présent. Un sudoku de la Grande Guerre, des mots mêlés, textes à trous et coloriages complètent le jeu, de manière à offrir à chaque participant une approche adaptée à son âge et sa sensibilité. Jeu conçu et mis en œuvre par l’Espace Découverte du Musée Territoire 14-18 à Rethondes (Communauté de communes Lisières de l’Oise), en collaboration avec les éditions Valorémis et l’Office de Tourisme Pierrefonds, Lisières de l'Oise. http://destination-pierrefonds.fr/jouer/aux-lisieres-de-grande-guerre/
Responsables : Agathe LOYE et Pauline VICENTE -NOVIO
On a retrouvé le donjon du Château de Coucy, mettez vos lunettes !
Une équipe de l’UTC vous permettent, grâce à la réalité virtuelle, de redécouvrir le donjon du Château de Coucy selon les documents laissés par Viollet-le-Duc. Vous pourrez expérimenter différentes formes de réalité virtuelle : jeu vidéo ou balade immersive.
Responsables : Eduard ANTALUCA et Fabien LAMARQUE
Le photovoltaïque dans l'urbain
Avant la révolution industrielle du XIXème siècle, les énergies utilisées étaient quasiment toutes d’origine renouvelable. Le contexte énergétique mondial actuel est compliqué à cause de l’épuisement des ressources fossiles mais également à cause des besoins en énergie toujours croissants (sans parler du réchauffement climatique). Les avantages et les inconvénients du photovoltaïque, qui s’intègre le mieux à l’urbain, seront discutés sur ce stand.
Responsable : Fabrice LOCMENT
La mer est-elle bleue ?
Alors qu'on la considère de couleur bleue, la mer apparait avec des couleurs différentes selon la localisation géographique, la météo, l'endroit auquel on l'observe, etc. En réalité, plusieurs facteurs contribuent à ces changements de couleur, tels que la flore marine et la diffusion de la lumière. Le but de ce stand est d'expliquer les différents phénomènes responsables de notre perception de la couleur de la mer. Pour ce faire, nous exposerons aux enfants des expériences ludiques qui illustrent l'impact de plusieurs facteurs sur la couleur perçue de solutions aqueuses.
Responsables : Élodie Colaço et Jessem Landoulsi
MEMORAe : une plateforme innovante de collaboration. Un exemple autour de la saga Star Wars.
Stand fermé le vendredi après-midi Utilisation de la plateforme web de collaboration MEMORAe et de l'application mobile MyNote pour partager vos souvenirs numériques (photos, notes, sites web, etc.) sur la saga Star Wars. La plateforme MEMORAe (http://www.hds.utc.fr/memorae) permet de : - Partager, - Indexer, - Annoter, - Échanger, des images, photos, sites web, documents divers organisés autour d’une carte interactive. La plateforme se décline sur différents supports : smartphone, tablette, pc. Venez tester la plateforme en partageant vos connaissances autour de la saga Star Wars.
Responsables : Marie-Helene ABEL et Osama Annebi
Changer l'eau en vin … puis en soda
Le chimiste aussi peut accomplir des miracles. À partir d’eau incolore, on croit voir apparaitre du vin. Il n’en est rien : notre poudre de perlimpimpin est du permanganate de potassium. Et, mutatis mutandis, le liquide se met à pétiller, comme un coca bien frais. Mais mieux vaut ne pas le boire, car il doit ses bulles à l’ajout d’eau oxygénée. À la vôtre !
Responsable : Claire Ceballos
Dentifrice pour Elephant
Une onctueuse mousse jaune jaillit avec générosité. Serait-ce un éléphant qui écraserait son tube de dentifrice ? La ressemblance nous trompe. Mais, non ! Défense d’utiliser ce produit sur la brosse à dents ! Les ingrédients ne sont pas recommandés. Pour se faire mousser, notre dentifrice géant mêle eau oxygénée et liquide vaisselle. L’ajout d’un composé chimique, l’iodure de potassium, provoque un vigoureux dégagement gazeux, prisonnier des bulles de savon. Venez y voir de plus près.
Responsable : Claire Ceballos
Un citron tenu secret
Chhht, j’ai un message pour toi. Mais pour savoir de quoi il s’agit, il faudra te munir d’un sèche-cheveux. Je n’en dis pas plus, viens découvrir par toi-même…
Responsable : Estelle LEONARD
Une horloge à l’iode
Tous à vos chronomètres. Tic-tac tic-tac tic-tac. De l'eau oxygénée mêlée à de l'acide sulfurique est mélangée avec de l'iodure de potassium, du thiosulfate et de l'amidon. Cinq, quatre, trois, deux, un… Top ! La couleur du liquide change de façon quasi instantanée mais seulement après un certain temps, grâce à une réaction oscillante aussi lente.
Responsable : Joackim BOIS
Accéssibilité dans tous ses états, au niveau du bâti, des services proposés et des adaptations mises en oeuvre
Nous sommes une association qui s'investit surtout dans les nouvelles aides utiles pour les personnes qui ont des limitations ou handicaps : Galant et Compagnies. Initialement nous souhaitons « faire connaître les chiens qui aident et assistent les Hommes » et favoriser l’importation des nouvelles utilisations qui existent à l’étranger ou soutenir les importations d’utilisations récentes, soutenues par des démarches scientifiques. Le but que nous avons est d’utiliser tous les sens pour suppléer les limitations de l’Homme, quand il vieillit, a un handicap…
Responsable : Galant et Compagnies
Interfaces d’interaction tactiles pour les personnes aveugles et pour la communication discrète
Les dispositifs d’interaction tactiles que nous présentons offrent trois grands types d’applications que les visiteurs pourront essayer : 1) Ces dispositifs permettent de percevoir de façon tactile les interfaces graphiques des ordinateurs et téléphones. Ainsi, ils donnent aux personnes aveugles ou malvoyantes un accès tactile aux informations visuelles. 2) Ces dispositifs permettent d’interagir dans les espaces numériques du WEB. Ainsi ils permettent d’imaginer ce que pourrait être un internet tactile. 3) Ces dispositifs associés aux smartphones permettent une communication discrète et émotionnelle, dont il faut maintenant inventer le langage.
Responsable : Charles LENAY
Le BAC Professionnel Bio Industries de Transformation (BAC PRO BIT) au lycée Mireille GRENET
BAC PRO BIO INDUSTRIES DE TRANSFORMATION (BIT) : Le titulaire de ce bac pro commande et coordonne les opérations de production sur des installations automatisées. Il applique un planning de fabrication, contrôle les installations, met en service le matériel et veille à son bon fonctionnement. Il surveille la fabrication des produits. Par ailleurs, il maîtrise les opérations prescrites dans le cadre d'un système d'assurance qualité et participe à l'optimisation de la production. Le diplômé peut travailler dans divers secteurs industriels : agroalimentaire, produits pharmaceutiques, cosmétiques et parfumerie. Exemple(s) de métier(s) : • conducteur/trice de ligne de production alimentaire • opérateur/trice de fabrication de produits alimentaires • opérateur/trice de raffinerie • pilote de ligne automatisée (chimie - agroalimentaire - industrie pharmaceutique)
Responsable : Christophe BRASSET
Les robots mobiles autonomes de l'UTC
L'Association étudiante UTCoupe vous présente les deux robots qu'elle a construits pour participer à la Coupe de France de robotique. Une démonstration des actions effectuées par les robots lors de la Coupe sera faite. Pour plus d'informations, visitez notre site web : http://assos.utc.fr/utcoupe/
Responsable : Association UTCoupe
Clubs Technologiques : la science en s'amusant
Les Clubs Technologiques réunissent des étudiants de l'UTC et des enfants âgés de 8 à 10 ans autour d'expériences scientifiques et technologiques enrichissantes pour les uns et les autres. À l'instar de la "main à la pâte" de Georges Charpak (Prix Nobel de Physique), les clubs technologiques ont été créés par l'Université de Technologie de Compiègne à la demande de la Ville de Compiègne pour démontrer aux enfants que la science et la technologie sont partout dans leur vie quotidienne et éveiller ainsi leur curiosité et peut-être le goût d'entreprendre des études scientifiques. Les étudiants de l'UTC participent à ces clubs technologiques dans le cadre de leur formation au travers d'une Unité de Valeur spécifique. Ils acquièrent ainsi des compétences en Culture Scientifique, Technique et Industrielle ainsi qu'en gestion de projets.
Responsable : Aurélie SALIN
Robotique et programmation à l'école
Les élèves les plus jeunes ont découvert l'automate programmable Beebot, une petite abeille qui se déplace sur un quadrillage géant. Elle permet de travailler la programmation séquentielle. Les plus grands ont eux travaillé avec le robot Thymio qui aborde la programmation événementielle. Après avoir découvert les pré-programmes de ce drôle de robot, ils ont à leur tour construit de vrais programmes.
Responsable : Écoles Primaires Compiègne
La soie dans tous ses états
La soie est aujourd’hui utilisée dans plusieurs domaines comme la médecine et l’industrie textile. Plusieurs études ont montré que l’utilisation des tissus électro-filés améliore la fermeture des plaies cutanées et réduit la cicatrice qui se forme. En effet, les produits électro-filés présentent une structure qui imite très bien la structure de la peau. L’électro-filage permet d’obtenir un tissu composé par des fibres continues de diamètre nanométrique grâce à un champ électrique à haute tension. Lorsque la soie (ou d’autres polymères) est injectée dans un champ électrique une fibre continue se forme. Cette fibre est collectée sur une surface conductrice (collecteur) de façon aléatoire pour former un matériau non tissé.
Responsable : Cristina Belda Marin
Chut !
Ce stand s'intéresse à la réduction du bruit en conduit par la pose de silencieux. Suivant les applications (ventilation, nacelle de turboréacteur d'avion, échappement), différents silencieux ont été développés. Plusieurs silencieux utilisés classiquement dans l'industrie sont testés pour voir leur influence sur des sons. Les sons sont perçus auditivement mais aussi grâce à une représentation visuelle. La qualité sonore d'un objet ou d'un environnement est maintenant fortement recherchée par les industriels ou les urbanistes. De plus, des réglementations interdisent de dépasser un certain niveau sonore.
Responsable : Solène MOREAU
Site de rencontre (moléculaire): une histoire d'affinités!
Quel est le point commun entre la pâte à modeler et le jeu des chaises musicales ? Ils servent tous à comprendre comment fonctionne la reconnaissance de molécules et la maîtrise des affinités. Une des approches du laboratoire est de maîtriser les affinités entre molécules. Trouver de bonnes affinités pour développer un nouveau médicament, ou un nouveau capteur pour la santé ou l'environnement. Trouver un partenaire à un pathogène avec une affinité non réciproque pour développer un nouveau moyen de lutte. L'objectif de ce stand est de vous faire découvrir les technologies dont dispose le laboratoire 1-pour reconnaître les molécules en utilisant des outils biologiques ou chimiques 2-pour caractériser ces molécules et pouvoir les décrire grâce à des outils analytiques et 3- de vous présenter les applications concrètes des travaux du laboratoire dans différents secteurs industriels(cosmétique, santé, agriculture...) http://hypervideo.utc.fr/index.html?v=gec
Responsable : Stéphane Octave
Les vraies fausses histoires du sang
Comment a-t-on compris que le cœur pompe du sang et pas de l’air ? Pourquoi ne traite-t-on plus les maladies par des saignées ? Dans cette animation, nous décrirons des expériences réalisées par les médecins et les chercheurs pour comprendre la circulation sanguine. Nous expliquerons pourquoi ces expériences ont pû mener à des erreurs d’interprétation, et comment des observations plus précises, rendues possibles par les progrès de l’imagerie médicale, peuvent corriger ces erreurs. Au laboratoire, nous développons des outils numériques pour mieux interpréter les données d’imagerie médicale et pour aider les médecins à choisir le traitement le plus approprié des maladies vasculaires. Nous réalisons également des expériences pour mimer le comportement de cellules ou de molécules dans les vaisseaux sanguins.
Responsable : Anne Le Goff
Sables mouvants, poudres en monstre
Les expériences consistent à découvrir les poudres dans un état proche du liquide et sous différentes formes : sables mouvants secs et humides ; ou encore un mélange de poudres et d'eau, le tout est posé sur un haut-parleur, résultats : des petits monstres qui danse !!!
Responsable : Mohammed BENALI
La bouteille multicolore
En mélangeant des réactifs dans des quantités bien précises, nous avons une solution qui peut prendre trois couleurs : Rouge, vert et jaune. Lorsqu'on agite la solution, nous faisons rentrer l'oxygène de l'air à l'intérieur, qui fait passer la solution de la couleur jaune à la couleur rouge à la couleur verte. En laissant la solution reposer quelques minutes, la solution d'elle-même reprends progressivement la couleur rouge puis la couleur jaune initiale.
Responsable : Joackim BOIS
Le volcan
Dans cette expérience nous allons créer un petit volcan ou plutôt une véritable éruption volcanique grâce à deux éléments chimiques du quotidien (sans danger pas de panique) j’ai nommé le bicarbonate de soude et le vinaigre !
Responsable : Sarah SZYMALKA LIGNEL
De la pectine en gel
Qui ne rêve pas de bonne confiture sur sa tartine, au réveil, avec son café… Oui mais, une bonne confiture, c’est une bonne consistance aussi ! De l’acide aux bases, avec le bon dosage et des poids, nous verrons ensemble les bonnes recettes pour avoir un gel de pectine de fruits qui donne l’eau à la bouche !
Responsable : Estelle LEONARD
Une tomate aux couleurs de l’arc-en-ciel
Tout le monde sait que le jus de tomate est rouge ! Mais ça n’est pas toujours vrai pour le chimiste, capable de faire apparaître toutes les couleurs de l’arc-en-ciel dans le jus de tomate ! Par ajout d’une solution de brome au-dessus de jus de tomate, un dégradé de couleur s’établit rapidement. Le caractère épais du jus de tomate limite le mélange des deux solutions et les réactions successives du brome avec le lycopène (pigment rouge de la tomate) conduisent à des produits aux couleurs de l’arc-en-ciel.
Responsable : Victorien JEUX
Le thermomètre chimique
Bleu quand il fait chaud et rose quand il fait froid ! Le thermomètre chimique change de couleurs selon la température ! Les sels de cobalt dans un mélange d’alcool et d’eau ont une couleur rose. Mais sous l’effet du chauffage, la couleur du mélange vire au bleu. En refroidissant sous l’eau du robinet, la couleur rose réapparait. Les changements de couleur peuvent alors être répétés indéfiniment. Cette expérience illustre le principe d’un équilibre influencé par la température.
Responsable : Victorien JEUX
L'arc en ciel
Avez-vous déjà entendu parler de la densité ? C'est un phénomène qui explique pourquoi il est plus facile de flotter dans l'eau de mer que dans une piscine. Avec de petites expériences colorées, nous allons vous expliquer le principe de ce phénomène chimique en utilisant des produits du quotidien.
Responsable : Sarah LIGNEL SZYMALKA
De l’or avec des centimes
Devenir riche avec des centimes en cuivre, c’est possible ! En trempant la pièce dans un liquide approprié, elle prend une jolie couleur argentée ! Puis, en la chauffant, elle semble se transformer en or ! Une pièce de cuivre trempée dans une solution contenant des ions zinc Zn2+ se recouvre en quelques minutes de zinc métallique par une réaction d’oxydo-réduction. La pièce prend alors un aspect argenté. En chauffant légèrement cette pièce « argentée », du laiton (alliage de cuivre et de zinc) se forme à la surface de la pièce lui donnant alors une couleur dorée imitant l’or.
Responsable : Vincent TERRASSON
Miroir, mon beau miroir
Une petite pincée de sucre ! Et hop ! De l’argent se dépose sur les parois du tube pour former un miroir ! On peut même se voir dedans ! Par réaction avec le glucose, les ions argent Ag+ sont réduits en argent métallique qui se dépose en fine couche sur les parois du récipient. L’argent déposé reflète la lumière de manière à produire un bel effet miroir. Cette réaction est caractéristique des sucres dits réducteurs, comme le glucose (test de Tollens).
Responsable : Vincent TERRASSON
Flammes Colorées
Découverte du principe des couleurs des feux d’artifice à l'aide de composés comprenant du cuivre, du lithium et du sodium. Plongeons ensemble au cœur de la matière : chaque élément du tableau périodique peut colorer une flamme. Le sodium par exemple, colorera une flamme en jaune intense. Grâce à divers composés, nous allons pouvoir observer une palette de couleur. L'application la plus commune est la coloration des feux d'artifice. Lien image : https://lehollandaisvolant.net/img/flame-test.jpg https://i.skyrock.net/5593/29785593/pics/3173319875_1_3_cNYrC5xu.jpg
Responsable : Joackim BOIS
CAMELOT DE LA SCIENCE
Il s'agit d'un comédien professionnel costumé en scientifique un peu farfelu qui propose aux enfants une série de "petits défis scientifiques amusants" : faire rentrer un œuf dans une bouteille, transpercer un ballon de baudruche sans le faire éclater, faire flotter un trombone, etc. Chaque défi est très interactif et dure 2 à 3 minutes. Il peut accueillir de quelques individus à une soixantaine de personnes à la fois (si les lieux s'y prêtent).
Responsable : Drôle de science drôle de science
Le BAC Professionnel Procédés de la chimie et de l'eau (PCEPC) au Lycée Mireille Grenet
Le BAC PROFESSIONNEL PROCEDES DE LA CHIMIE ET DE L’EAU (PCEPC) : Ce diplômé est un technicien de fabrication. Il travaille principalement dans les entreprises chimiques, parachimiques et de raffinage mais aussi dans les industries qui utilisent des procédés de production comparables : ciment, plâtre, verre, céramique, papier, pharmacie, agroalimentaire, production d'énergie, traitement des rejets, des déchets, etc. Il conduit une unité de production ou une partie de chaîne de production. Il vérifie et prépare les installations. Il lance, surveille, arrête le procédé. Il contrôle la qualité des produits, effectue des prélèvements d'échantillons. À partir des bulletins d'analyse et des mesures, il repère les anomalies, établit un diagnostic puis intervient en conséquence. Il exécute des opérations de maintenance sur les appareillages ou met l'installation en sécurité pour les interventions du service maintenance. Enfin, il veille au respect des règles de sécurité et de protection de l'environnement. Exemple(s) de métier(s): • conducteur/trice de ligne de production alimentaire • conducteur/trice de machines à papier • opérateur/trice de fabrication de produits alimentaires • opérateur/trice de raffinerie • pilote de ligne automatisée (chimie - agroalimentaire - industrie pharmaceutique) • technicien/ne chimiste
Stand d’information du comité de l’Oise de la Ligue contre le cancer, prévention et promotion du dépistage organisé.
Stand d’information au sujet de la Ligue contre le Cancer de l’Oise ainsi que ses missions. Le stand sera l’occasion de passer des messages de prévention sur l’alimentation, l’activité physique mais aussi faire la promotion du dépistage organisé (Côlon, Sein) et de mettre en avant les soins de support proposés gratuitement aux personnes atteintes de cancer. Le but du stand est de faire connaitre le comité de la Ligue contre le Cancer de l’Oise ainsi que ses missions : - Accompagner pour aider : par l’écoute et l’offre de soins de support au sein du comité. - Prévenir pour protéger : par des stands de prévention et dépistage pour sensibiliser et informer le public sur les facteurs de risque évitables. - Chercher pour guérir : en soutenant des programmes de recherche. - Mobiliser pour agir : par les nombreuses actions sur le terrain afin de collecter des dons. Vous pouvez retrouver toutes les actions de la Ligue contre le cancer de l’Oise sur la page facebook : https://fr-fr.facebook.com/La-Ligue-contre-le-cancer-Comité-de-lOise-288118271266744/
Biodiversité : les oiseaux dans notre environnement
Pour le défi départemental, les élèves de la maternelle au cycle 3 ont étudié les oiseaux autour de l'école, leur morphologie, leur milieu. Ils ont construit des mangeoires, des nichoirs pour pouvoir les observer. Biodiversité : les oiseaux dans notre environnement
Le fonctionnement d'une éolienne et ses applications directes (e-mobilité, stockage)
ww.enercon.de ENERCON est une société allemande fondée en 1984. Elle conçoit, construit et vend des éoliennes terrestres et en assure la maintenance depuis 2003 sur l’ensemble du territoire français. Consciente de sa responsabilité quant à la protection de l’environnement et à l’espace dans lequel nous vivons, ENERCON contribue activement à faire de la transition énergétique une réussite. Sur le plan international, ENERCON compte plus de 28 690 éoliennes installées dans 44 pays (soit 49 GW). ENERCON produit les différents composants (pales, génératrices, installations électriques, mâts en acier et en béton) de ses éoliennes et a implanté 41 unités de production dans 8 pays différents à travers le monde. Acteur industriel incontournable de la filière éolienne en France, ENERCON y a installé plus de 1 700 éoliennes depuis 2003 pour une puissance totale de 3 600 MW et représente aujourd’hui une part de marché de 24 %. La société ENERCON n’a cessé de se développer sur le territoire français et est aujourd’hui un des plus gros employeur de la filière avec plus de 700 salariés sur l’ensemble du pays. Les équipes sont réparties dans diverses activités de vente (5 bureaux commerciaux), de management de projet, de maintenance des éoliennes (28 centres de maintenance) ou encore de production. Film présentant le métier de technicien de maintenance éolienne : https://www.youtube.com/watch?v=6o-xrG_8qbs En 2012, ENERCON inaugure la première usine de mâts en béton en France, à Longueil-Sainte-Marie (60) en Hauts-de-France. Depuis son inauguration, l’usine a produit plus de 390 mâts béton, destinés en premier lieu au marché français. En novembre 2016, ENERCON a obtenu le label Origine France Garantie pour ses mâts d’éoliennes issus de la gamme béton « MIX », dont plus de 60 % du prix de revient est acquis en France. Par ailleurs, ENERCON développe et favorise les transports multimodaux (fluvial, mer, voie ferrée) afin de limiter les transports routiers et les émissions de gaz à effet de serre. ENERCON est également partenaire de projets participatifs et s’engage à impliquer les riverains et collectivités au maximum et à garantir une bonne acceptabilité des projets éoliens. En tant que fournisseur de solutions énergétiques renouvelables, ENERCON propose désormais des solutions d‘approvisionnement complètes en énergies renouvelables, et s‘implique dans des technologies d‘avenir telles que le stockage de l‘énergie, la mobilité électrique et les réseaux intelligents. Notre objectif est d‘apporter plus de valeur ajoutée par rapport à notre produit phare, l‘énergie éolienne. https://www.youtube.com/watch?v=ATAvd1KAwyg https://www.youtube.com/watch?v=T7UF_RxVjuk
*Les insectes aquatiques, bio-indicateurs de la qualité des eaux & *Les entomologistes et les insectes dans la Guerre 14-18
L'Agrion de l'Oise est une association se proposant de parler des insectes dans tous les domaines des sciences et des arts, de l’entomologie à la sculpture ou la musique. * Le premier thème traité sera la qualité des eaux. Dans la rivière, chaque organisme possède des exigences particulières (oxygénation, nature du lit, température…). Confrontés à une pollution ponctuelle ou chronique, certaines espèces animales vont disparaître, d’autres se développer. Ainsi, en étudiant les communautés animales de la rivière, il est possible de montrer l’existence d’une perturbation et d’évaluer la qualité de l’eau. Ces analyses biologiques appelées IBGN (Indice biologique Global Normalisé) utilisent les organismes aquatiques comme témoins de la capacité de l’eau et du milieu à maintenir et entretenir la vie. Ces organismes sont appelés bio-indicateurs. Les macro-invertébrés d’eau douce que l’on trouve dans nos rivières sont essentiellement des crustacés, des mollusques, des vers et des insectes. Ce sont surtout ces derniers qui nous intéressent ici. Parmi eux, quelques-uns passent toute leur vie dans l’eau, mais la plupart n’y sont présents qu’à l’état larvaire. * Le deuxième thème sera celui des insectes dans la Guerre 14-18 Chevaux, chiens, chats, éléphants, pigeons et même vers luisants… Des milliers d’animaux ont participé à la Première Guerre mondiale. Mais ce sont les nuisances des insectes qui ont le plus marqué les soldats, Poilus, Tommies ou Feldgrünnen. Dans les tranchées, poux, moustiques et mouches prospèrent, jusqu’à devenir l’une des principales causes de maladies et de décès parmi les soldats, par le développement rapide du typhus, de la malaria et de la fièvre des tranchées (transmise par les poux, les fameux « totos). Des produits chimiques sont utilisés pour exterminer cette vermine, mais les combattants sont aussi confrontés aux gaz de combat. Le paquetage des militaires va contenir du beurre de pyrèthre, répulsif contre les insectes. Mais la Guerre a été aussi l'occasion pour les soldats entomologistes de poursuivre leur passion en observants et en capturant des insectes. L'écrivain allemand, Ernst Jünger, en est un exemple : un de ses carnets de guerre est entièerement consacré aux coléoptères qu'il a observé dans le Pas-de-Calais.
Mélange réfrigérant
Pourquoi l’eau salée est-elle liquide sous 0 °C ? Pourquoi le sel répandu sur les routes fait-il fondre le verglas ? Cette expérience donne les réponses à ces questions et montre que si jamais les températures descendaient trop bas, il faudrait envisager autre chose que le sel pour pourvoir circuler sur des routes dégagées.
Solide ou liquide
Ce mélange connu pour les nombreuses vidéos sur Youtube est composé d’eau et de farine de maïs. Ce « liquide » peut se comporter comme un solide à condition d’y mettre l’énergie suffisante.
Les feux de Bengale
Cette expérience montre comment souder deux rails de chemin de fer ensemble. Elle se base sur le principe de l’aluminothermie. Ce principe est également utilisé pour les booster des fusées car cela libère énormément d’énergie.
L'essence d'orange
Peut-on faire rouler une voiture avec des oranges ? Dans l’absolu oui car l’écorce d’orange contient une espèce chimique inflammable comme dans l’écorce de citron. C’est d’ailleurs cette molécule qui donne l’odeur de l’orange. La seule différence entre la « molécule » de l’orange et celle du citron est leur structure spatiale. On montre également comment extraire cette essence de l’orange par un dispositif de distillation.
La glace chaude
Cette expérience montre tout d’abord que l’habit ne fait pas le moine ou encore qu’un liquide transparent et incolore qui devient solide n’est pas forcément de l’eau. D’au point de vue plus scientifique, l’intérêt est de montrer qu’un changement d’état libère ou absorbe beaucoup d’énergie et que parfois, certains système sont dans un état métastable.
BASF Kid's Lab Alimentation Intelligente
Le Kids’Lab de BASF sur le thème de l’alimentation intelligente permet aux enfants de 8 à 12 ans de découvrir la chimie en s’amusant. Au programme, la réalisation de 3 expériences simples et ludiques dans lesquelles les enfants mesurent le niveau de vitamine C de différents fruits et légumes : Deviens le champion de la vitamine C !, Participe au challenge Fruits et Légumes !, Crée ton arc-en-ciel !Equipés comme de vrais laborantins, les enfants réalisent les 3 expériences avec du matériel professionnel. A propos des Kids’Labs Passionner la nouvelle génération pour les sciences représente l’un des objectifs clés de l’engagement de BASF en matière de formation. C’est la raison pour laquelle l’entreprise anime des Kids’ Labs dans 35 pays du monde, et ce depuis 20 ans. La France est engagée dans ce programme depuis 2011 et organise de nombreux Kids’Labs sur ses sites en France – 4500 enfants ont ainsi pu bénéficier du programme en 2016.Les ateliers sont animés par des collaborateurs bénévoles de BASF et le établissements scolaires proches des sites. Les Kids’ Lab sont également proposés lors d’évènements publics impliquant la jeunesse.
Filles et garçons dans un choux
Rose ou bleu, telle est la question. Suivant le pH des produits de la maison, acides ou basiques, ce petit extrait de jus de chou rouge virera de couleur. Citron, limonade, débouche-évier ou même cendre, nous verrons ensemble dans quelle catégorie se trouvent ces produits. Effet garanti !
Lampe à lave
Venez observer la chorégraphie de bulles d’eau dansant dans l’huile. Un ballet témoignant de la lutte éternelle entre poussée d’Archimède et pesanteur. Dans le rôle de metteur en scène retrouvez le couple vinaigre/bicarbonate de sodium, toujours prêt à donner de sa personne pour animer le spectacle.
Savon: le médiateur
Depuis toujours l’eau est fâchée avec l’air et encore plus avec l’huile. A l’interphase entre les 3, le savon tente une médiation pour réconcilier tout le monde. Y-arrivera-t-il ? Et pour combien de temps ? C’est ce que nous allons voir…
Hydrogels
Certaines molécules sont capables d’emprisonner l’eau et de la relâcher à volonté. Elles forment alors des hydrogels. Ces molécules se retrouvent dans différents produits de la vie quotidienne tels que les couches culottes mais aussi dans des applications plus ludiques comme la cuisine moléculaire.
Dissolution
Faites vos jeux ! Les paris sont ouverts ! Des liquides et des solides vont être mélangés. Certains solides formeront une belle solution et ne seront plus visibles et d’autres resteront de marbre. A vous de deviner.
Cette année, le prix Roberval fête ses 31ans
Ce concours international ouvert dans tous les pays de la francophonie, organisé annuellement par l’Université de technologie de Compiègne récompense des œuvres consacrées à l'explication de la technologie, conçues et réalisées en langue française. L’après-midi du 16 novembre 2018, les auteurs des œuvres finalistes rencontreront des collégiens et lycéens de Compiègne et de ses environs. La soirée du gala de la francophonie et de la technologie se tiendra le vendredi 17 novembre 2018 au théâtre impérial de Compiègne. Pour plus de renseignements : http://prixroberval.utc.fr ou https://www.facebook.com/PrixRoberval15/
Stand UTspaCe, sensibilisation à l’apport du spatial au quotidien
- Les toutes premières fusées, ont probablement été réalisées par les chinois au XIIème siècle, même si elles n’avaient pas la vocation à aller dans l’espace. Elles ont été une première étape de la conquête spatiale. Mais cette course à l’espace ne fait l’objet de grandes rivalités que depuis le milieu du XXème siècle. Les avancées scientifiques ont permis à ce secteur de faire des progrès considérables en à peine un demi-siècle. Ces nombreux progrès sont dus aux recherches d’une multitude de savants qui ont effectué un travail colossal dans les domaines de l’astronautique et de l’astronomie. On peut notamment citer les recherches de Constantin Tsiolkovski, un des “pères fondateurs” de l’astronautique. Durant ses recherches, il a réalisé de nombreuses avancées en fuséologie qui ont grandement inspiré les ingénieurs par la suite. Avant l’invention des moyens modernes d’exploration tels que les fusées, les satellites, les navettes spatiales, le développement des innovations technologiques se concentrait principalement dans le secteur militaire. En effet, avec les deux guerres mondiales, les arsenaux militaires se sont fortement renforcés et c’est à partir de là que les premiers objets capables d’échapper à la gravité et d’aller dans l’espace ont été créés. Au fil du temps, les perspectives de guerre disparaissant, ces armes et plus particulièrement les missiles ont été convertis en instruments de recherches. On peut par exemple prendre les missiles allemands V2 1 qui ont été récupérés à la fin de la Seconde guerre Mondiale par les Alliés et les soviétiques pour effectuer des recherches. Même après la fin de la seconde guerre mondiale, des tensions persistent, en 1950 le monde est en pleine guerre froide : les blocs de l’est et de l’ouest s’affrontent. Les projets spatiaux sont alors d’une importance capitale : au-delà de leur aspect scientifique, ils seront de futures armes. La première nation qui arrivera à envoyer un objet dans l’espace sera aussi la première qui sera capable d’envoyer un missile intercontinental. Grâce à cette rivalité, les progrès effectués sur les propulseurs ont été considérables et rapides. Au début, seulement 1kg pouvait être envoyé dans l’espace contre plusieurs tonnes de nos jours. Les soviétiques sont les premiers à envoyer un satellite artificiel en orbite autour de la terre, le 4 octobre 1957. Il s’agit du premier satellite Spoutnik. Un mois plus tard, une chienne, Laïka est envoyée dans l’espace à bord de Spoutnik 2. Mais elle meurt au bout de quelques heures. Ce n’est que quelque mois plus tard, le 1er février 1958, que les États-Unis envoient à leur tour un satellite artificiel dans l’espace, Explorer 1, grâce à la fusée Red Stone. Youri Gagarine est le premier homme à aller dans l’espace et qui en revient vivant, le 12 avril 1961. De plus, le 18 mars 1965, Sergeï Leonov effectue la première sortie dans l’espace à bord de la capsule Voskhod 2. Mais en plus de ces deux puissances mondiales que sont les États-Unis et l’URSS, la France devient le 26 novembre 1965, la troisième puissance spatiale de l’histoire en mettant en orbite le satellite Astérix grâce au lanceur Diamant. Finalement l’exploit incontestable est celui des américains, avec Neil Armstrong et Buzz Aldrin qui marchent pour la première fois sur la Lune le 21 juillet 1969 et qui sont ramenés sur Terre à bord de Saturne V lors de la mission Apollo 11. De nos jours, les lancements de fusées et de satellites ou encore de sondes autour d’autres planètes comme Mars se poursuivent. Les grandes puissances mondiales ne sont presque plus en concurrence et certaines se sont même regroupées à bord de la Station Spatiales Internationale (ISS) qui accueille des scientifiques américains, russes, européens, japonais et canadiens. - UTspaCe a pour vocation de sensibiliser les étudiants au spatial. Son objectif principal est de participer au C’Space, une campagne de lancement organisée par le CNES et planète sciences, qui regroupe des centaines d’étudiants autour de leur passion commune. UTspaCe participe dans deux catégories : les fusées expériementales, fusex, et les minifusées, minifs. Les fusex embarquent avec elles une expérience, définie par l’équipe, alors que les minifs ont pour intérêt de d’acquérir une première expérience dans la conception et réalisation de fusées. L’année dernière, nous avons présenté une fusex qui avait pour expérience un drone… Anciens lancements de projets UTspaCe : https://www.youtube.com/watch?v=SmmM2zNnebc https://www.dailymotion.com/video/x14i1vw - Il y a seulement 15 ans, le premier satellite avait la taille d’un bus et pesait plus de 8 tonnes. En 2014, les satellites du programme européen Copernicus occupaient à peu près le volume d’une petite voiture et les deux satellites d’étude des gaz à effet de serre qui seront lancés en 2020 auront la taille et le poids d’un gros photocopieur. Les nanosatellites pèsent entre 1 et 10 kg et sont remplis de nanotechnologies. Cependant ils n’ont pas pour but de remplacer nos satellites actuels, mais pourraient servir à réaliser de petites missions de surveillance ou des missions spatiales plus lointaines. - Gyroscope de précision et démonstration de l’effet gyroscopique avec un gyroscope de précision (https://www.youtube.com/watch?v=hgjcPnI5qF4 ) - Ariane 5 et Ariane 6, explication du taux de réussite et des différents lancements, dont le 100ème lancement de Ariane 5