Fete de la Science à l'UTC
Du 12 au 15 octobre 2017

UTC
Centre Pierre Guillaumat - ESCOM

12 octobre de 13h30 à 17h
13 octobre de 9h à 17h
14, 15 octobre de 13h30 à 18h
Ateliers !

Retrouvez la
liste des ateliers 2017 ci dessous!

Link
L'édition 2017
Cette année, du jeudi 12 octobre au dimanche 15 octobre,
vous pourrez découvrir de nombreux ateliers organisés autour
de plusieurs thèmes :
Le Tourisme, 2017 en étant l'année internationale, où vous pourrez le découvrir dans tout ses états;
Le Voyage, thème régional;
Les évolutions technologiques à travers la première guerre mondiale, à l'occasion du centenaire de cette guerre;
L'actualité de l'UTC, de ses recherches et de ses clubs
technologiques;

Découvrez-les en cliquant ici !
Légende
J : Jeudi
V : Vendredi
S : Samedi
D : Dimanche

  : Atelier non disponible ce jour
  : Atelier disponible ce jour
Liste des ateliers de l'édition 2017
J V S D
Le fonctionnement d'une éolienne
www.enercon.de ENERCON est une société allemande fondée en 1984. Elle conçoit, construit et vend des éoliennes terrestres et en assure la maintenance depuis 2003 sur l’ensemble du territoire français. Consciente de sa responsabilité quant à la protection de l’environnement et à l’espace dans lequel nous vivons, ENERCON contribue activement à faire de la transition énergétique une réussite. Sur le plan international, ENERCON compte plus de 26 900 éoliennes installées dans 44 pays (soit 44 GW). ENERCON produit les différents composants (pales, génératrices, installations électriques, mâts en acier et en béton) de ses éoliennes et a implanté 41 unités de production dans 8 pays différents à travers le monde. Acteur industriel incontournable de la filière éolienne en France, ENERCON y a installé 1 500 éoliennes depuis 2003 pour une puissance totale de 3 000 MW et représente aujourd’hui une part de marché de 24 %. La société ENERCON n’a cessé de se développer sur le territoire français et est aujourd’hui un des plus gros employeur de la filière avec plus de 650 salariés sur l’ensemble du pays. Les équipes sont réparties dans diverses activités de vente (5 bureaux commerciaux), de management de projet, de maintenance des éoliennes (26 centres de maintenance) ou encore de production. En 2012, ENERCON inaugure la première usine de mâts en béton en France, à Longueil-Sainte-Marie (60) en Hauts-de-France. Depuis son inauguration, l’usine a produit plus de 390 mâts béton, destinés en premier lieu au marché français. En novembre 2016, ENERCON a obtenu le label Origine France Garantie pour ses mâts d’éoliennes issus de la gamme béton « MIX », dont 68 % du prix de revient est acquis en France. Par ailleurs, ENERCON développe et favorise les transports multimodaux (fluvial, mer, voie ferrée) afin de limiter les transports routiers et les émissions de gaz à effet de serre. ENERCON est également partenaire de projets participatifs et s’engage à impliquer les riverains et collectivités au maximum et à garantir une bonne acceptabilité des projets éoliens.
Responsables : Adeline MACKE et Ophélie LAURENT
Le véhicule électrique ne cache rien
Le stand montre un véhicule électrique sans carrosserie pour bien voir les éléments de la chaîne de traction électrique. Les animateurs du stand mettent en avant les différences avec les véhicules à moteur à combustion interne. Ensuite, le principe de chaque élément: batterie, moteur, convertisseur électronique de puissance est expliquée. L'explication sera plus ou moins approfondie en fonction de l'auditoire
Responsables : Vincent LANFRANCHI et Christophe FORGEZ
Un avion mythique, le Blériot XI
Un authentique Blériot XI, équipé d'un simulateur de vol pour permettre à ceux qui "prennent les commandes" de revivre la première traversée de la Manche comme Blériot la fit en 1909. C’était le 25 juillet 1909 ! Venez prendre les commandes d’un Blériot XI pour traverser La Manche. Simulateur de vol, réalité augmentée, revivez cette incroyable aventure avec les passionnés du Cercle des Machines Volantes de Margny-Lès-Compiègne. Ces professionnels jusqu’au bout des ongles s’intéressent plus particulièrement aux avions conçus avant 1940. Ils aiment transmettre aux jeunes la passion des avions et encourager les vocations. Alors prêt ? Prenez les commandes !
Responsables : Jean-Marc PICARD et Frédérick COLLINOT - CMV
Le Cercle des Machines Volantes vous présente le CAUDRON
Le Cercle des Machines Volantes (CMV) de Margny-Lès-Compiègne est une association loi 1901 regroupant des passionnés du secteur aéronautique, pilotes, mécaniciens, ingénieurs, industriels, étudiants et chercheurs. Il restaure et fait revivre des avions historiques dont certains sont classés au patrimoine. L'Université de Technologie de Compiègne (UTC) et le Cercle des Machines Volantes ont une ambition commune : reconstruire un avion mythique de l'aviation française le CAUDRON C430 Rafale, avec des élèves-ingénieurs et leurs professeurs. Le CAUDRON C430 Rafale est un avion qui constitua la gloire de l'aviation française. Il a été construit à seulement 2 exemplaires dont aucun ne subsiste à l'heure actuelle. Ce projet présente des aspects remarquables comme : la conception à partir d'une reconstitution partielle des plans à l'aide de techniques de CAO/CFAO, maquettes et souffleries numériques, scan 3D , l’utilisation de méthodes qualité modernes (gestion de configuration, etc.) l'utilisation raisonnée de technologies modernes (colles, assemblages, matériaux,…) tout en respectant fidèlement les caractéristiques initiales de l'avion. L'ensemble de ce projet, novateur et inédit est pour l'UTC une démonstration de sa capacité d'innovation et de la qualité de sa formation. http://webtv.utc.fr/watch_video.php?v=UN3M7U77MX1M Partenaire(s) : Cercle des Machines Volantes
Responsables : Jean-Marc PICARD et Frédérick COLLINOT - CMV
Clubs technologiques : la science en s'amusant
Les Clubs Technologiques réunissent des étudiants de l'UTC et des enfants âgés de 8 à 10 ans autour d'expériences scientifiques et technologiques enrichissantes pour les uns et les autres. A l'instar de la "main à la pâte" de Georges Charpak (Prix Nobel de Physique), les clubs technologiques ont été créés par l'Université de Technologie de Compiègne à la demande de la Ville de Compiègne pour démontrer aux enfants que la science et la technologie sont partout dans leur vie quotidienne et éveiller ainsi leur curiosité et peut-être le goût d'entreprendre des études scientifiques. Les étudiants de l'UTC participent à ces clubs technologiques dans le cadre de leur formation au travers d'Unité de Valeur spécifique. Ils acquièrent ainsi des compétences en Culture Scientifique, Technique et Industrielle ainsi qu'en gestion de projets.
Responsable : Aurélie SALIN
Génération Réussite : apprendre à rêver sa vie
Génération Réussite est un programme d'accompagnement d'élèves de la classe de 3e à la classe de Terminale pour favoriser leur réussite scolaire et leur permettre d'envisager des études supérieures. Créé en 2008 à l'initiative de la Ville de Compiègne, ce programme d'accompagnement, et non de soutien scolaire, a pour objectif d'apporter aux élèves un complément d'information et de culture générale dans le but de favoriser leur développement intellectuel et culturel, de les pousser toujours plus loin, d'éveiller leur curiosité et leur permettre une meilleure réussite scolaire et ainsi leur favoriser l'accès aux études supérieures. C'est le Service des Cultures Scientifique, Technique et Industrielle de l'UTC qui met en musique cette belle mécanique en encadrant les étudiants qui encadreront à leur tour les élèves. Les étudiants de l'UTC participent à ce programme dans le cadre de leur formation au travers d'unité de valeur spécifique dans laquelle ils acquièrent différentes compétences et notamment en gestion de projets.
Responsable : Aurélie SALIN
Association Fablab de l’UTC
Ouvert en Février 2014, le FabLab UTC, Laboratoire de Fabrication de l’Université de Technologie de Compiègne, est un lieu à la fois de fabrication d’objets et de partage de connaissances. Le FabLab UTC, de par son parc machine (l'impression 3D, le scan 3D, l'électronique artisanale et la fabrication rapide de prototype en général.), permet à toute personne, quelque soit son niveau de connaissance, de réaliser ses projets qu’ils soient personnels, scolaires, ou commerciaux, et d’apprendre en faisant soit-même (Do It Yourself) et grâce au reste de la communauté. Partenaire(s) : Centre d'Innovation de l'UTC
Responsable : FabLab UTC
Comment la guitare produit du son?
Beaucoup de musiciens célèbres tels que Jimi Hendrix ou Eric Clapton ont marqué l’histoire de la guitare. Mais comment le pincement d’une corde peut produire une note? Les vibrations d’une corde de guitare fournissent l’énergie nécessaire pour créer un son, une note, une musique. L’énergie initiale commence quand un pouce, des doigts ou un médiator touche la corde et initialise ses vibrations. Par le chevalet, les vibrations sont transmises à la table d'harmonie puis à la caisse de résonance. La caisse de résonnace joue le rôle d'amplificateur pour augmenter les vibrations de l'air et ainsi mieux entendre la musique. Différentes expériences permettent de comprendre, visualiser et entendre le son produit par une guitare classique et une guitare électrique.
Responsable : Solène MOREAU
Le son : une histoire d'onde
Quel est le point commun entre vague, une lumière et un son? Les ondes sont partout autour de nous. Notre stand racontera l'histoire d'une onde pour finalement comprendre ce qu'est un son. Lorsqu'un caillou est jeté dans l'eau calme, des vagues apparaissent à la surface de l'eau. Ces vagues s'écartent en cercles concentriques de l'endroit où le caillou a été jeté. Ceci est un premier exemple d'onde et permet d'en donner une première définition : une onde est une perturbation qui se déplace. Si un bouchon flottant est posé sur l'eau, une petite vague qui passe soulève le bouchon, puis le repose, mais le bouchon n'a été emporté par la vague. Cet exemple permet de mettre en évidence que le milieu dans laquelle l'onde se propage ne bouge pas. Deux types d'onde existent: les ondes matérielles qui ont besoin de matière pour se déplacer (comme la vague qui a besoin d'eau) et les ondes électromagnétiques (comme la lumière). Et le son, est-ce une onde matérielle ou électromagnétique? Différentes expériences permettent de comprendre, visualiser et entendre une onde sonore.
Responsable : Solène MOREAU
Voyage au cœur d'un colon géant : pourquoi manger 5 fruits et légumes par jour.
Venez vous promener à l'intérieur d'un colon géant ! Voir comment fonctionne l'intestin. Voir comment les polypes apparaissent. Comprendre pourquoi manger bouger et pourquoi manger 5 fruits et légumes par jour évite les polypes ! Comprendre comment éviter ces polypes et comment les dépister. L'ADECASO est chargée de la prévention des cancers mammaires et colorectaux, ainsi que de la promotion des dépistages organisés de ces cancers. Elle invite les personnes de 50 à 74 ans, résidant dans l’Oise à se faire dépister. Elle participe à la sensibilisation et à l'information du grand public et des populations concernées. Elle organise la formation des médecins et des professionnels de santé sur les dépistages, assure le suivi des dépistages positifs et veille à la qualité du dispositif.
Responsable : Chantal De SEZE
Plus de 1000km avec 1 litre de carburant ? C'est possible avec Team Utécia !
L'association étudiante team UTéCia développe un véhicule prototype dans le but de participer à des courses à l'économie d'énergie, dont la plus connue est le Shell Eco-Marathon. Notre record est de 1131 km pour un litre de carburant ! Venez découvrir notre véhicule prototype à moteur à combustion interne fonctionnant à l'éthanol.
Responsable : Team UTéCia
Objets connectés, le bien être et la santé
Aujourd’hui nous sommes entourés de plus en plus d’objets connectés : montres, bracelets, trackers d’activité, appareil de mesure (poids, tension, glycémie), caméras, actionneurs,… Est-ce que ces objets peuvent réellement simplifier notre vie ? Est-ce que la médecine peut bénéficier de tous ces avancées technologiques ? Nous allons vous présenter quelques applications des objets connectés à la télémedecine : Rééducation fonctionnelle à domicile après un accident : Après un accident nous avons besoin de faire des exercices de rééducation qui se passe dans le cabinet du kinesitherapeute mais à l'heure actuelle c'est assez difficile d'avoir suffisament de séances. Nous proposons de réaliser une partie des exercices à domicile à travers un jeu sérieux avec un retour temps réel vers le patient. Analyse de l’environnement sonore : Comme l'espérance de vie augmente, nous avons de plus en plus de personnes âgées qui préferent vivre à domicile le plus longtemps possibleµ. Pour assurer la sécurité de ces personnes nous proposons utilisation de capteurs sonores combinés avec d'autres capteurs pour détecter les situations de detresse mais aussi pour offrir des services de domotique. Suivi des femmes enceintes avec risque de naissance prématurée : le nombre de naissances prématurées en France est 7.4% ( ~60000 enfants) et le risques de conséquences pour le bébé augmente avec la diminution de la date de la naissance. Pour cela nous proposons une technique de surveillance de l'activité contractile de l'utérus à travers un dispositif portable permettant d'envoyer des alarmes en cas de détection de contractions pouvant conduire à un accouchement.
Responsable : Dan ISTRATE
La formations procédés de la Chimie (BAC PRO PCEPC) au lycée Mireille GRENET
AC PRO PROCEDES DE LA CHIMIE ET DE L’EAU (PCEPC) : Ce diplômé est un technicien de fabrication. Il travaille principalement dans les entreprises chimiques, parachimiques et de raffinage mais aussi dans les industries qui utilisent des procédés de production comparables : ciment, plâtre, verre, céramique, papier, pharmacie, agroalimentaire, production d'énergie, traitement des rejets, des déchets, etc. Il conduit une unité de production ou une partie de chaîne de production. Il vérifie et prépare les installations. Il lance, surveille, arrête le procédé. Il contrôle la qualité des produits, effectue des prélèvements d'échantillons. À partir des bulletins d'analyse et des mesures, il repère les anomalies, établit un diagnostic puis intervient en conséquence. Il exécute des opérations de maintenance sur les appareillages ou met l'installation en sécurité pour les interventions du service maintenance. Enfin, il veille au respect des règles de sécurité et de protection de l'environnement. Exemple(s) de métier(s): • conducteur/trice de ligne de production alimentaire • conducteur/trice de machines à papier • opérateur/trice de fabrication de produits alimentaires • opérateur/trice de raffinerie • pilote de ligne automatisée (chimie - agroalimentaire - industrie pharmaceutique) • technicien/ne chimiste
Responsable : Christophe BRASSET
Les plastiques, je recycle !
L’économie circulaire s’impose de plus en plus comme une nécessité pour réduire l’impact environnemental des productions industrielles tout en maîtrisant le rapport coût/performance des produits. Le CRITT Polymères aborde la difficile question du recyclage des matières plastiques en illustrant la démarche par quelques cas pratiques.
Responsable : Yves MACHU
Réalité virtuelle et jeu vidéo : quand ça devient sérieux !
La réalité virtuelle permet de former à des situations dangereuses sans risques. Grâce à des techniques d’immersion physiques et mentales, il est possible de créer des situations émotionnellement fortes. Le stand montre les différences de conception entre jeux grand public et environnements pour la formation professionnelle. Immerger dans un casque de réalité virtuelle, vous pourrez dirriger une opération de sauvetage de blessés suite à des attentats. Des capteurs physiologiques permettront de voir avec quel degré d'immersion vous êtes plongé. Les images seront adaptés aux jeunes publics. https://victeams.hds.utc.fr/
Responsable : Domitile LOURDEAUX
Mini-drones
es travaux de recherche du laboratoire sur la thématique drone couvrent de nombreux aspects (contrôle, vision, flotte, tolérance aux pannes, ...) et sont appliqués sur nos plateformes expérimentales, composées notamment des drones Modul-Air (octorotor) développés au laboratoire, ainsi que de drones grand public (Parrot AR.Drone 2 et Parrot Bebop). Afin d’effectuer un vol autonome, le drone doit être capable de mesurer son orientation (angles de roulis, tangage et lacet) grâce à une centrale inertielle, mais aussi sa position pour éviter qu’il ne dérive. Cette position peut être obtenue par exemple grâce à un GPS, à des télémètres ou à une caméra. Chacun de ces capteurs présente des avantages et des inconvénients. Par exemple, le GPS ne fonctionne qu’à l’extérieur et sous certaines conditions : s’il y a trop de bâtiments élevés à proximité du récepteur, le signal reçu ne permet pas une bonne estimation de la position (phénomène dit de canyon urbain). C’est pourquoi notre équipe de recherche travaille plus particulièrement avec des caméras, pour la richesse des informations qu’elle délivre et son utilisation en intérieur ou extérieur. C'est notamment le cas du drone présenté, qui utilise le flux optique. Cette technique de vision permet de repérer des points clés dans une image, puis de les retrouver dans l’image suivante. Le déplacement du drone peut alors être calculé ce qui permet de stabiliser sa position. De même, une application de suivi de ligne sera présentée. Le drone effectuera un vol complètement autonome en suivant une ligne tracée au sol, grâce à sa caméra. Des informations complémentaires sont disponibles sur notre site internet : https://uav.hds.utc.fr/
Responsables : Thomas FUHRMANN et Jérôme DE MIRAS
Avec Picasoft, utiliser des services en ligne libres
Picasoft est une association étudiante de l'Université de Technologie de Compiègne dont l'objectif est de contribuer à la redécentralisation d'internet. Nous nous inscrivons pour cela dans la mouvance Dégooglisons Internet et le collectif CHATONS (Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires), tous deux portés par l’association Framasoft. « Ces dernières années ont vu se généraliser une concentration des acteurs d'Internet (Youtube appartient à Google, WhatsApp à Facebook, Skype à Microsoft, etc.). Cette centralisation est nuisible, non seulement parce qu'elle freine l'innovation, mais surtout parce qu'elle entraîne une perte de liberté pour les visiteurs. Les utilisateurs de ces derniers services ne contrôlent plus leur vie numérique : leurs comportements sont disséqués en permanence afin de mieux être ciblés par la publicité, et leurs données - pourtant privées (sites visités, mails échangés, vidéos regardées, etc.) - peuvent être analysées par des services gouvernementaux. » https://degooglisons-internet.org/ La réponse est de proposer des alternatives libres, éthiques, et solidaires aux services que nous souhaitons utiliser. L’objectif de l’association Picasoft est de faire connaître les alternatives existantes, de former à leur utilisation et d’héberger des services libres pour participer à la décentralisation d’Internet. En avril 2017, Picasoft héberge et propose deux services libres : un service d’écriture collaborative avec le logiciel Etherpad (pad.picasoft.net) et un service de discussion collaborative avec le logiciel Mattermost (team.picasoft.net). Le stand présentera le problème et des sessions de questions/réponses, et proposera la manipulation des services alternatifs présentés.
Responsable : Stéphane CROZAT
Coordination et Commande dans les Réseaux de Robots Mobiles
Les réseaux de robots mobiles ont pour but d'effectuer des tâches difficiles pour l'homme, comme la recherche de blessés après des accidents ou catastrophes naturelles. Ce stand présente une plateforme de test avec plusieurs robots mobiles permettant de développer et tester des méthodes pour la commande distribuée et la coordination d'essaims de robots. Cette solution permet de continuer les recherches malgré la perte d'un ou plusieurs robots, et d'adapter la taille de l'essaim à la tâche requise. Cette plateforme a été développée par des équipes d'étudiants de la Monash University en Australie et de l'UTC.
Responsable : Ahmet Sekercioglu
Les insectes pollinisateurs
Plus de 80 % des plantes à fleurs dépendent directement de la pollinisation par les insectes. Au total, environ 35 % de ce que nous mangeons est lié à l’action de ces insectes ! Connaissez-vous le point commun entre le cerisier et la tomate, le pommier et les petits pois, l’abricotier et le potiron ? Leurs précieux fruits et légumes ne tiennent qu’à la séduisante rencontre entre leurs fleurs et de petits êtres vivants à six pattes. Parmi tous les animaux transporteurs de pollen, les insectes sont incontestablement les plus importants. Abeilles sauvages ou domestiques et bourdons, mais aussi guêpes, coléoptères, mouches et papillons jouent un rôle essentiel dans les champs agricoles, dans les vergers et dans les jardins. Il existe plus de 20.000 espèces de pollinisateurs et un nombre croissant de ceux-ci sont menacés d'extinction, par plusieurs facteurs, dont nombre sont dus à l'homme, ce qui met en danger les moyens d'existence de millions de personnes sur la planète et des centaines de milliards d'€uros de production agricole. Le déclin des pollinisateurs est principalement dû à des changements dans l'utilisation des terres, à la monoculture, aux pratiques de l'agriculture intensive et à l'utilisation de pesticides, aux espèces invasives, à des agents pathogènes et au changement climatique. Plus de 80 % des plantes à fleurs dépendent directement de la pollinisation par les insectes. Au total, environ 35 % de ce que nous mangeons est lié à l’action de ces insectes ! La disparition des insectes serait catastrophique pour la beauté de nos paysages. Mais aussi pour la qualité, la quantité et la diversité de notre alimentation. Sans ces mini pollinisateurs, nous ne pourrions pas manger 5 fruits et légumes par jour, ce qui diminuerait d’autant nos apports en nutriments essentiels et en fibres, au détriment de notre santé. Les insectes sont un maillon essentiel de la biodiversité et de notre alimentation. De peur de les voir disparaître, les hommes ont développé le bio-contrôle, inventé des mini drones pollinisateurs, ainsi que d'autres inventions à la rescousse des insectes. Ne faut-il pas mieux les connaître pour les protéger ? Qui sont donc ces insectes qui nous rendent gracieusement un service si précieux ? Comment peut-on agir en leur faveur ? Partons à la rencontre de ces pollinisateurs !
Responsable : Roger PUFF
Halle Numérique
Vous voulez vivre une expérience tactile collaborative à plusieurs et en environnement numérique? Rendez-vous dans la Halle Numérique pour des présentations, démonstrations ou des serious games. La Halle Numérique est un espace composé principalement de plateaux projets numériques au Centre d’Innovation. Cet environnement permet de travailler en groupes de 4 à 8 personnes autour de 5 dispositifs composés chacun d’une grande table et d’un tableau tactile numérique. Des logiciels ont été développés par les chercheurs pour faciliter la collaboration autour de ces dispositifs. Des démonstrations impliquant la participation du public sont possibles et peuvent être adaptées en fonction de l’âge. En particulier deux jeux sérieux ont été spécifiquement développés pour les niveaux collège et lycée. Mais beaucoup d’autres logiciels sont aussi disponibles pour faciliter le travail collaboratif ou pour s’amuser à plusieurs. La plateforme Halle Numérique a vu le jour en 2015 après plus de dix ans de travaux de recherche sur le travail collaboratif à l’UTC. Dès 2000, l’UTC met en œuvre une pédagogie originale basée sur la réalisation de projets par des groupes de 4 à 6 étudiants. Les étudiants travaillent sur des cas pédagogiques et sur des projets réels fournis par les associations ou les industriels. Depuis 2006, dans le cadre du projet de création du centre d’innovation de l’UTC, des salles ont spécialement été conçues pour mettre en œuvre cette pédagogie. Sur ces « plateaux projets » nous avons d’abord utilisé des équipements traditionnels (paper board, tableau blancs, Post-it). Nous avons ensuite équipé certaines de ces salles avec un ordinateur par box associé avec un écran à partir de 2007. Nous avons aussi testé d’autres équipements de type TBI (Tableau Blanc Interactif). À partir de 2009, dans le cadre du projet de recherche TATIN (TAble Tactile INteractive), nous avons réalisé plusieurs séances de travail dans un environnement équipé d’une table tactile de grande dimension conçu dans le Fablab de l’UTC avec les chercheurs puis nous l’avons reliée à un mur d’image tactile. En 2015, les résultats de ces expérimentations étant prometteurs, nous avons déployé ces environnements numériques dans des entreprises et nous les avons adaptés pour réaliser des enseignements par projet. Aujourd’hui, la Halle Numérique a pour ambition de servir à la fois de support à des expérimentations de recherche visant à mieux comprendre le rôle des outils numériques dans le cadre d’un travail collaboratif et aussi à déployer une pédagogie par projet innovante. Un plateau projet équipé de cinq espaces numériques composés chacun d’une grande table et d’un tableau tactile est opérationnel depuis 2016. Cette plateforme est donc un lieu de recherche, extension du laboratoire COSTECH, qui permet d’expérimenter de nouvelles approches et de tester des concepts. C’est aussi un lieu d’apprentissage où des enseignements sont réalisés chaque semestre avec des élèves ingénieurs. C’est enfin un lieu de transfert vers la société, support à la création de start-ups ou à la réalisation de contrats avec des industriels pour des projets de recherche et d’expertise. En suivant le lien ci-joint vous trouverez une présentation de la Halle Numérique et des vidéos de présentation des logiciels: http://halnum.utc.fr/HN/HalNum.html Des photos sont disponibles sur demande.
Responsable : Thierry GIDEL
Conférence à 15h30 samedi et Dimanche. Les arbres, ces êtres immobiles; quelles stratégies face à l'environnement hostile?
Ils sont majestueux , parfois nain, beaux, forts mais souvent mystérieux et ils poussent sur toutes les latitudes. Les arbres ne cessent de nous émerveiller en solitaire ou en peuplement dans des forêts aussi diversifiées les unes que les autres. Tout le long de leur évolution, les arbres ont été confrontés à diverses situations de danger. Ils ont résisté à toutes les catastrophes depuis plus de 350 millions d'années mais ils sont toujours là même après les glaciations. Ils ont ainsi su forger des stratégies d'adaptation pour se défendre, communiquer, se réparer, se déplacer dans le but primaire de survivre dans un environnement qui dicte souvent sa loi. Quelles sont donc ces stratégies développées par tâtonnement pendant des millions d'années ? Comment l'arbre fait monter l'eau à plus de 40 m ? se défendre tout étant immobile, dominer le monde végétal par sa hauteur, se parler sans crier ?... Des réponses sont apportées par la recherche pour percer de plus en plus les mystères de ces êtres perchés sur leurs racines.
Responsable : Said BELKACEM
La photosynthèse des arbres, comment fabriquer de la matière ligneuse "le bois" ?
Sans eau et sans lumière les plantes ne survivront pas, nous aussi d'ailleurs. Pourquoi donc ? La réponse tient en un seul mot : La photosynthèse, une machine à fabriquer des sucres mais pas que... Il y aura pas de vie sans plantes vertes et les arbres par leur structure et leur diversité y contibuent en grande partie. Nous vous proposons de découvrir le mécanisme de la phosynthèse à travers l'arbre qui a assuré et continue cette fonction depuis plus de 350 millions d'années. Ces arbres en plus de produire des sucres, combinent ces derniers pour en faire des chaînes de cellulose "le bois", un matériau qui a accompagné l'homme tout le long de son évolution. Le bois continue de nos jour à apporter des solutions en tant que matériau durable et renouvelable.
Responsable : Said BELKACEM
De Capitaine Crochet à Iron Man
Les notions de biocompatibilité et de biomatériaux sont expliquées puis des prothèses réelles fabriquées avec différentes matières (métaux, polymères, céramiques, soie..) sont présentées. Les biomatériaux sont les matériaux utilisés pour fabriquer les prothèses, les implants et les outils utilisés en chirurgie. Conçus pour ne pas être rejetés par notre organisme, ils peuvent être naturels, synthétiques, permanents ou biorésorbables. Les implants dentaires ou les lentilles de contact sont des biomatériaux. A l’UTC, un laboratoire étudie leur biocompatibilité. Il les utilise également pour étudier et comprendre le comportement des cellules cultivées à leur contact.
Responsable : Pascale VIGNERON
L'homme qui vaut 3 milliard
Pendant longtemps, l’homme s’est soigné avec des produits issus de son environnement puis avec son développement technologique et l’apparition de la médecine et de l’industrie pharmaceutique son arsenal thérapeutique s’est considérablement étoffé. Aujourd’hui, une nouvelle révolution est en marche avec l’apparition de l’ingénierie tissulaire. Cette nouvelle discipline est la rencontre des sciences de l’ingénieur et de la biologie. Cette combinaison a rendu possible le développement de nouveaux organes bio-artificiels capable de prédire, soigner, réparer et bientôt d’améliorer nos vies. L’université de technologie de Compiègne et plus précisément l’unité de recherche bio-mécanique et bio-ingénierie c’est investi dans ce nouvelle axe de recherche. Au sein des différentes thématiques portées par nos chercheurs et doctorants on retrouve des organes bioarticiels capables de : 1. Prédire la toxicité ou sélectionner de nouveaux traitements médicamenteux personnalisés. 2. Mais également de soigner comme le foie bio-artificiel 3. Ou encore de réparer avec les nouveaux substituts d’os / tendon/ muscle et nerf. Cette présentation vous permettra de rencontrer des scientifiques, d’avoir un aperçu réel de leurs recherches et une démonstration plus ludique en fin de présentation conclura cet atelier
Responsable : Cécile LEGALLAIS
Les leçons de la Nature pour réparer l'Homme
Le laboratoire Biomécanique et Bioingénierie de l'UTC associé au CNRS effectue des travaux de recherches sur la Mécanique du Vivant et l’Ingénierie de la Santé. L'équipe C3M (Caractérisation multiéchelle et caractérisation mécanique) s'intéresse aux système osseux, musculaire et à l'interaction entre ces deux systèmes. Nous allons illustrer comment la compréhension de la mécanique du vivant peut contribuer à l'échelle de l'organe à la conception des systèmes osseux, musculaire biomimétiques et/ou bioinspirés et à l'échelle du système articulaire la conception d'orthèses, prothèses, bioinspirés.
Responsable : Marie-Christine HO BA THO
Quand la simulation reproduit la réalité
Comment étudier la résistance d’un objet sans le casser ? Comment prévoir l'écrasement de véhicules en cas de chocs violents sans réaliser l'essai réel ? Comment optimiser la conception d'une pièce avant de la fabriquer ? Les ingénieurs ont trouvé une méthode pour reconstruire n’importe quel objet dans l’ordinateur et le tester. Et ils obtiennent des résultats qui reproduisent parfaitement la réalité ! Venez vérifier par vous-mêmes la puissance des éléments finis…
Responsables : Pascal LARDEUR et Ludovic CAUVIN
Dans la peau d'un archéozoologue
Avec cet atelier, les participants se glissent dans la peau de l’archéozoologue qui va aider l'archéologue à comprendre le chantier qu'il vient de fouiller. Ce spécialiste étudie en effet les restes d’animaux (ossements, dents, arêtes de poisson, insectes…) et s’intéresse à la relation homme/animal. L'atelier se déroule à la manière d'une enquête : au début, les participants disposent d’une caisse, apportée par l’archéologue responsable des fouilles, remplie d’ossements d’animaux. Sachant que le chantier fouillé correspond à l’époque médiévale, l’archéologue ne dispose pas d’autres indices mais doit répondre à une question : qui vivait sur le chantier fouillé ? Paysans, seigneurs, ecclésiastiques ? Les classes sociales médiévales ont en effet des régimes alimentaires très différents. En identifiant les restes d’animaux retrouvés sur le chantier, l’archéozoologue saura déterminer qui occupait le site au Moyen Âge. Au public de jouer, en plusieurs étapes, accompagné du spécialiste qui va le guider : identifier, déterminer, analyser… à la manière de l'archéozoologue dans son laboratoire.
Responsable : Élisabeth JUSTOME
Présentation du projet citoyen "L'Hermitage : laboratoire collectif d'initiatives citoyennes et écoresponsables".
Lien vers la vidéo de présentation du projet et de la journée portes ouvertes du 13 mai 2017 : https://www.youtube.com/watch?v=HKXF0fY3KX0 Le document de synthèse joint à ce canevas présente plus en détails le fondement du projet L'Hermitage, qui est actuellement en construction et sera officiellement lancé le 13 mai 2017.
Responsable : Mathieu KARINTHI
Aux lisières de la Grande Guerre : jeu de plateau géant
Le kit pédagogique et ludique « Aux lisières de la Grande Guerre » permet d’apprendre et d’échanger sur la Grande Guerre dans l’Oise. Constitué de deux plateaux géants avec dés, images et des questions "Quizz" et "Avis", ce jeu privilégie l’échange et le partage sur notre Histoire. Il permet aussi d’explorer les traces laissées par ce conflit sur notre territoire et de faire vivre la mémoire en reliant le passé au présent. Un sudoku de la Grande Guerre, des mots mêlés, textes à trous et coloriages complètent le jeu, de manière à offrir à chaque participant une approche adaptée à son âge et sa sensibilité. Jeu conçu et mis en œuvre par l’Espace Découverte du Musée Territoire 14-18 à Rethondes (Communauté de communes Lisières de l’Oise), en collaboration avec les éditions Valorémis et l’Office de Tourisme Pierrefonds, Lisières de l'Oise. http://destination-pierrefonds.fr/jouer/aux-lisieres-de-grande-guerre/
Responsables : Agathe LOYE et Pauline VICENTE -NOVIO
On a retrouvé le donjon du Château de Coucy, mettez vos lunettes !
Une équipe de l’UTC vous permettent, grâce à la réalité virtuelle, de redécouvrir le donjon du Château de Coucy selon les documents laissés par Viollet-le-Duc. Vous pourrez expérimenter différentes formes de réalité virtuelle : jeu vidéo ou balade immersive.
Responsables : Eduard ANTALUCA et Fabien LAMARQUE
Cette année, le prix Roberval fête ses 30ans.
Le prix Roberval, concours international francophone, présente une exposition retraçant l’évolution de différentes technologies à travers les œuvres primées depuis 1987.
Responsable : Élisabeth BRUNIER
Le photovoltaïque dans l'urbain
Avant la révolution industrielle du XIXème siècle, les énergies utilisées étaient quasiment toutes d’origine renouvelable. Le contexte énergétique mondial actuel est compliqué à cause de l’épuisement des ressources fossiles mais également à cause des besoins en énergie toujours croissants (sans parler du réchauffement climatique). Les avantages et les inconvénients du photovoltaïque, qui s’intègre le mieux à l’urbain, seront discutés sur ce stand.
Responsable : Fabrice LOCMENT
L'innovation numérique : des brevets du 19ème siècle jusqu'à la Rétalité Virtuelle et l'impression 3D
L'association d'innovation numérique ARCTIC présente ses dernières démos pour la fête de la science. Au programme: * Réalité Virtuelle par Reviatech : Aidez Clément Ader en 1890 pour assembler son premier avion et décoller pour survoler la Tour Eiffel toute neuve. En partenariat avec l'INPI, garante des bevets et de la propriété industrielle depuis plus d'un siècle * Impression 3D par neoprint3D : Découvrez l'impression 3D et comment la fabrication additive va changer le quotidien du grand public et des industries. Démo continues et scanner 3D
Responsable : Romain LELONG
Technologies des énergies renouvelables
Depuis septembre 2016, le laboratoire LCOMS de l’Université de Lorraine accueille des jeunes lycéens (classes premières et terminales scientifiques et technologiques) pour de l’initiation à la recherche dans le cadre d’un projet « Tous Chercheurs ». Plusieurs maquettes des technologies énergies renouvelables sont mises à leurs dispositions pour comprendre le fonctionnement de ces technologies et les principes et lois physiques qui y sont appliqués. Quelques technologies qui sont utilisées : la pile à combustible, de la production d' hydrogène à son utilisation, le photovoltaïque pour le site isolé, la caméra thermique et le cube de Leslie et bien d’autres. Dans le cadre des prochaines journées de la fête de la science, le laboratoire LCOMS est prêt à collaborer avec l ’Université de Technologie de Compiègne sur un projet commun.
Responsables : Eve ROSS et Harry RAMENAH
La mer est-elle bleue ?
Alors qu'on la considère de couleur bleue, la mer apparait avec des couleurs différentes selon la localisation géographique, la météo, l'endroit auquel on l'observe, etc. En réalité, plusieurs facteurs contribuent à ces changements de couleur, tels que la flore marine et la diffusion de la lumière. Le but de ce stand est d'expliquer les différents phénomènes responsables de notre perception de la couleur de la mer. Pour ce faire, nous exposerons aux enfants des expériences ludiques qui illustrent l'impact de plusieurs facteurs sur la couleur perçue de solutions aqueuses.
Responsables : Élodie Colaço et Jessem Landoulsi
MEMORAe : une plateforme innovante de collaboration. Un exemple autour de la saga Star Wars.
Utilisation de la plateforme web de collaboration MEMORAe et de l'application mobile MyNote pour partager vos souvenirs numériques (photos, notes, sites web, etc.) sur la saga Star Wars. La plateforme MEMORAe (http://www.hds.utc.fr/memorae) permet de : - Partager, - Indexer, - Annoter, - Echanger, des images, photos, sites web, documents divers organisés autour d’une carte interactive. La plateforme se décline sur différents supports : smartphone, tablette, pc. Venez tester la plateforme en partageant vos connaissances autour de la saga Star Wars.
Responsables : Marie-Helene ABEL et Osama Annebi
Du caviar sans poisson
Le caviar et les œufs de poisson ont l'intérêt de posséder une partie centrale liquide, enfermée dans une enveloppe. Il est possible de réaliser des « caviars artificiels » à base de plusieurs éléments grâce à la gastronomie moléculaire. Pour cela il faut préparer 3 solutions 1. Mélanger un liquide aqueux (eau aromatisée au sirop, thé, jus de fruit ou légume sans pulpe et partiellement dilué...) avec de l’alginate de sodium 2. Préparer un bain de calcium 3. Préparer un bain pauvre en calcium Prélever la solution d'alginate puis verser la goutte à goutte dans le bain de calcium. Il se formera une coque gélifiée autour des billes. Plus la bille restera dans le bain de calcium, plus la coque sera épaisse et moins l'intérieur sera liquide. L’obtention de ces « billes » est grâce à l’alginate de soduim qui est un additif alimentaire utilisé pour augmenter la viscosité et pour stabiliser une émulsion. La solution d’alginate de sodium réagit avec les ions calcium. Plus précisément, les ions calcium prennent la place des ions sodium en réagissant avec les groupements C00- pour lier 2 chaînes d’alginates ensemble. Il s’agit alors d’une réaction de polymérisation qui forme un réseau pour emprisonner le liquide aqueux et un phénomène de spécification pour obtenir une surface gélifiée.
Responsable : Sarah LIGNEL SZYMALKA
Les Nounours qui font mousse
L’objectif de cette expérience est d’obtenir une mousse à partir de bonbons en gélatine. Pour cela, il faut faire fondre ces derniers aux micro-ondes avec un peu de jus de citron. Ensuite ce liquide est mis en contact avec du bicarbonate de soude alimentaire. Rapidement une mousse se crée. D’un point de vue scientifique, il y a réaction entre le bicarbonate de soude et l’acide citrique pour former du gaz C02. Ce gaz se retrouve bloqué par le liquide gélatineux. En effet, la gélatine est constituée de longues molécules qui se lient entre elles à la manière d’un filet, en formant des alvéoles. Le C02 va s’accumuler dans ces « poches ». Cela permet alors de former des bulles plus grosses et durables afin d’obtenir une mousse.
Responsable : Sarah LIGNEL SZYMALKA
Ca s’en va et ça revient
Dans un récipient, dissoudre un peu de glucose avec de la soude et un goutte de bleu de méthylène dans de l’eau. Très vite la couleur bleu disparaît et la solution devient blanchâtre. En agitant de nouveau, le bleu réapparaît et disparaît. Il s’agit d’une réaction d’oxydoréduction avec le glucose comme étant le réducteur (il accepte les électrons) qui attaque le bleu de méthylène étant l’oxydant. La réduction du bleu de méthylène donne alors une réaction incolore, d’où la perte de la couleur bleu. Cependant l’air présent dans le récipient est un oxydant qui fait revenir la couleur bleu en inversant la réaction d’oxydoréduction.
Responsable : Sarah LIGNEL SZYMALKA
Des essences qui ont du sens
Un yaourt aux fruits sans fruit. Un shampoing à la coco sans noix de coco. Mais comment sont faites ces essences qui éveillent les sens ?
Responsable : Victorien JEUX
Changer l'eau en vin … puis en soda
Le chimiste aussi peut accomplir des miracles. A partir d’eau incolore, on croit voir apparaitre du vin. Il n’en est rien : notre poudre de perlimpimpin est du permanganate de potassium. Et, mutatis mutandis, le liquide se met à pétiller, comme un coca bien frais. Mais mieux vaut ne pas le boire, car il doit ses bulles à l’ajout d’eau oxygénée. A la vôtre !
Responsable : Claire CEBALLOS
Dentifrice pour Elephant
Une onctueuse mousse jaune jaillit avec générosité. Serait-ce un éléphant qui écraserait son tube de dentifrice ? La ressemblance nous trompe. Mais, non ! Défense d’utiliser ce produit sur la brosse à dents ! Les ingrédients ne sont pas recommandés. Pour se faire mousser, notre dentifrice géant mêle eau oxygénée et liquide vaisselle. L’ajout d’un composé chimique, l’iodure de potassium, provoque un vigoureux dégagement gazeux, prisonnier des bulles de savon. Venez y voir de plus près.
Responsable : Claire CEBALLOS
Filles et garcons dans un chou
Rose ou bleu, telle est la question. Suivant le pH des produits de la maison, acides ou basiques, ce petit extrait de jus de chou rouge virera de couleur. Citron, limonade, débouche-évier ou même cendre, nous verrons ensemble dans quelle catégorie se trouvent ces produits. Effet garanti !
Responsable : Vincent TERRASSON
Mon plastique a la patate!
Qui a dit que le plastique n’était pas l’ami de la planète ? Et s’il suffisait d’un peu de glycérine, de vinaigre et de colorant alimentaire pour transformer une purée en film étirable ? Quand le plastique a la patate, et le chimiste met la main à la pâte, c’est la planète qui s’éclate !
Responsable : Estelle LEONARD
Un citron tenu secret
Chhht, j’ai un message pour toi. Mais pour savoir de quoi il s’agit, il faudra te munir d’un sèche-cheveux. Je n’en dis pas plus, viens découvrir par toi-même…
Responsable : Estelle LEONARD
sables mouvantes, poudres en monstre
Les expériences consistent à découvrir les poudres dans un état proche du liquide et sous différentes formes : sables mouvants secs et humides ; ou encore un mélange de poudres et d'eau, le tout est posé sur un haut-parleur, résultats : des petits monstres qui danse !!!
Responsable : Mohammed BENALI
ATOMES CROCHUS
Venez partager avec eux un petit moment de détente. On y fera de la chimie, un peu de physique, via des expériences inspirées du monde qui nous entoure, de notre environnement quotidien, de nos cuisines… mais aussi des questions que vous vous êtes surement déjà posées, (pourquoi les ampoules à incandescence ne fonctionnent que dans leur ampoule de verre ? ) Nous traiterons aussi des questions que vous aimeriez sûrement vous poser (ex : Peut-on cuire un œuf sans chaleur ? Peut-on allumer une bougie sans qu’une flamme n’en touche la mèche ?)
Responsable : Atomes CROCHUS
Une horloge à l’iode
Tous à vos chronomètres. Tic-tac tic-tac tic-tac. De l'eau oxygénée mêlée à de l'acide sulfurique est mélangée avec de l'iodure de potassium, du thiosulfate et de l'amidon. Cinq, quatre, trois, deux, un… Top ! La couleur du liquide change de façon quasi instantanée mais seulement après un certain temps, grâce à une réaction oscillante aussi lente.
Responsable : Joackim BOIS
Lumière liquide
A la recherche des traces de sang sur une scène de crime ! Entrez dans la peau d’un expert et découvrez la réaction de chimiluminescence utilisée par la police scientifique. Un peu de luminol, un peu de fer et quelques réactifs judicieux éclairent l’enquête judiciaire. Une réaction sang pour sang luminescente. Attention aux yeux !
Responsable : Joackim BOIS
Le Kids’Lab de BASF sur le thème de l’alimentation intelligente
Le Kids’Lab de BASF sur le thème de l’alimentation intelligente permet aux enfants de 8 à 12 ans de découvrir la chimie en s’amusant. Au programme, la réalisation de 3 expériences simples et ludiques dans lesquelles les enfants mesurent le niveau de vitamine C de différents fruits et légumes : Deviens le champion de la vitamine C !, Participe au challenge Fruits et Légumes !, Crée ton arc-en-ciel !Equipés comme de vrais laborantins, les enfants réalisent les 3 expériences avec du matériel professionnel. A propos des Kids’Labs Passionner la nouvelle génération pour les sciences représente l’un des objectifs clés de l’engagement de BASF en matière de formation. C’est la raison pour laquelle l’entreprise anime des Kids’ Labs dans 35 pays du monde, et ce depuis 20 ans. La France est engagée dans ce programme depuis 2011 et organise de nombreux Kids’Labs sur ses sites en France – 4500 enfants ont ainsi pu bénéficier du programme en 2016.Les ateliers sont animés par des collaborateurs bénévoles de BASF et le établissements scolaires proches des sites. Les Kids’ Lab sont également proposés lors d’évènements publics impliquant la jeunesse.
Responsable : Claire IMBS
La vie, on l'a dans le sang
On abordera la composition du sang ainsi que ses fonctions. On évoquera les pathologies du système cardio-vasculaire. Le sang est une suspension composée d'un liquide, le plasma, et de cellules sanguines : globules rouges, globules blancs et plaquettes. Le sang permet d'amener vers les organes l'oxygène et les nutriments dont ils ont besoin, d'éliminer les déchets. Il existe différents types de pathologie cardio vasculaires, affectant les vaisseaux ou les cellules sanguines, en modifiant soit leur nombre soit leur propriétés. Le laboratoire BMBI travaille en partenariat avec des médecins pour étudier certaines de ces pathologies afin de développer des traitements innovants.
Responsable : Anne Le Goff
Accéssibilité dans tous ses états, au niveau du bâti, des services proposés et des adaptations mises en oeuvre
Nous sommes une association qui nous investissons surtout dans les nouvelles aides utiles pour les personnes qui ont des limitations ou handicaps : Galant et Compagnies. Initialement nous souhaitons « faire connaître les chiens qui aident et assistent les Hommes » et favoriser l’importation des nouvelles utilisations qui existent à l’étranger ou soutenir les importations d’utilisations récentes, soutenues par des démarches scientifiques. Le but que nous avons est d’utiliser tous les sens pour suppléer les limitations de l’Homme, quand il vieillit, est avec handicap…
Responsable : Galant et Compagnies
La roue de la santé : testez vos connaissances !
Nutrition, activité physique, sécurité routière, sommeil, sexualité, environnement, médicaments, addictions… Avez-vous de bonnes habitudes de santé ? Des animateurs santé vous soumettrons des questions et vous apporterons des conseils.
Responsables : Chantal De SEZE et Mutualité Française
Interfaces d’interaction tactiles pour les personnes aveugles et pour la communication discrète
Les dispositifs d’interaction tactile que nous présentons offrent trois grands types d’applications que les visiteurs pourront essayer : 1) Ces dispositifs permettent de percevoir de façon tactile les interfaces graphiques des ordinateurs et téléphones. Ainsi, ils donnent aux personnes aveugles ou malvoyantes un accès tactile aux informations visuelles. 2) Ces dispositifs permettent d’interagir dans les espaces numériques du WEB. Ainsi ils permettent d’imaginer ce que pourrait être un internet tactile. 3) Ces dispositifs associés aux smartphones permettent une communication discrète et émotionnelle, dont il faut maintenant inventer le langage.
Responsable : Charles LENAY
Krakatao, Pacaya et compagnie.
Krakatao, Pacaya et compagnie : venez découvrir et comprendre le volcanisme.
Responsable : Écoles Primaires Compiègne
La fée électricité
Manipulations et défis pour découvrir et comprendre les bases des circuits électriques.
Responsable : Écoles Primaires Compiègne
La formations Bio Industrie de transformation (BAC PRO BIT) au lycée Mireille GRENET
BAC PRO BIO INDUSTRIES DE TRANSFORMATION (BIT) : Le titulaire de ce bac pro commande et coordonne les opérations de production sur des installations automatisées. Il applique un planning de fabrication, contrôle les installations, met en service le matériel et veille à son bon fonctionnement. Il surveille la fabrication des produits. Par ailleurs, il maîtrise les opérations prescrites dans le cadre d'un système d'assurance qualité et participe à l'optimisation de la production. Le diplômé peut travailler dans divers secteurs industriels : agroalimentaire, produits pharmaceutiques, cosmétiques et parfumerie. Exemple(s) de métier(s): • conducteur/trice de ligne de production alimentaire • opérateur/trice de fabrication de produits alimentaires • opérateur/trice de raffinerie • pilote de ligne automatisée (chimie - agroalimentaire - industrie pharmaceutique)
Responsable : Christophe BRASSET