Archives de l’auteur : admin

Présentation du projet pour l’audit régional 2010

Share
Publié dans Accueil, Blog, Comptes rendus d'événements, Présentations | Commentaires fermés

Notre projet

Pour vous présenter notre projet, voici d’autres supports de communication, si vous avez déjà lu la page d’accueil.

  • Poster (format MS Powerpoint)
Share
Publié dans Projet | Commentaires fermés

Participants – liens

Conseil Régional de Picardie

Université de Technologie de Compiègne

Équipe EPIN
(Étude des Pratiques Interactives du Numérique), laboratoire Costech (Connaissance, Organisation et Systèmes Techniques)

Université de Picardie Jules Verne

Université de Paris VIII
Laboratoire Paragraphe
(Paris VIII)

Share
Publié dans Liens, Participants | Commentaires fermés

Participants

  • Responsable du projet : Serge Bouchardon (UTC, COSTECH)
  • Université Picardie Jules Verne, laboratoire MIS : Catherine Barry
  • Université Paris 8, Paragraphe : Alexandra Saemmer
  • Université Paris 13, LabSic / COSTECH : Hélène Bourdeloie
  • UTC, Heudiasyc : Bruno Bachimont
  • UTC, ICS : Stéphane Crozat
  • UTC, COSTECH :

Romain Badouard
Serge Bouchardon
Isabelle Cailleau
Nicolas Esposito
Virginie Julliard
Isabel Guglielmone
Thibaud Hulin
Clément Mabi
Laurence Monnoyer-Smith
Victor Petit
Jean-Christophe Plantin

Contact : serge point bouchardon arobase utc point fr

Share
Publié dans Participants | Commentaires fermés

Présentation du projet

PRECIP est un projet financé par la Région Picardie (novembre 2009 – novembre 2013).

L’objectif générique de ce projet est d’analyser et d’accompagner le développement et la maîtrise des pratiques d’écriture numérique (par exemple hypertextuelle, multimédia, collaborative…) dans les territoires picards, afin de contribuer à la réduction de la fracture numérique.

Objectif scientifique

L’objectif scientifique consiste à mettre à jour les spécificités de l’écriture numérique ainsi que les apprentissages spécifiques qu’elle nécessite.

Objectif opérationnel

L’objectif opérationnel est l’apprentissage et la diffusion de pratiques d’écriture numérique innovantes dans l’enseignement, du secondaire au supérieur, ainsi qu’en formation tout au long de la vie.

Postulats

  • l’écriture numérique est une écriture spécifique,
  • cette spécificité repose sur les propriétés du numérique théorique que sont la discrétisation et la manipulation,
  • il est possible d’enseigner ces propriétés.

Questions de recherche

  • Une compréhension du numérique théorique, ainsi qu’une exposition à des pratiques créatives, peuvent-elles – notamment en favorisant la réflexivité – avoir un impact sur la qualité des pratiques d’écriture numérique ?
  • Comment représenter les spécificités de l’écriture numérique pour être en mesure de les traduire en séquences et contenus d’enseignement ?
  • Comment enseigner les spécificités de l’écriture numérique en fonction des différents contextes et des publics ?

Hypothèses

Sur le numérique théorique

  • La connaissance et la compréhension des propriétés du numérique théorique favorisent une distance réflexive pour développer les pratiques d’écriture numérique et  construire du sens sur ces pratiques.
  • Une modélisation des spécificités de l’écriture numérique selon un graphe à trois niveaux (théorique, applicatif et interprétatif) est un outil pertinent pour concevoir des séquences et des contenus d’enseignement.
  • Le numérique théorique peut faire l’objet d’un enseignement adapté aux contextes et aux différents publics au moyen d’une exploitation pédagogique de ce graphe.

Sur les pratiques créatives

  • La sensibilisation à des pratiques créatives favorise la réflexivité sur les pratiques d’écriture numérique.

Pour aller plus loin :

Share
Publié dans Accueil | Un commentaire