Archives de l’auteur : bouchardon

Actualités

Conférence de Serge Bouchardon intitulée « Enseigner l’écriture numérique : enjeux théoriques, didactiques et pédagogiques » au Rendez-Vous des Lettres  (novembre 2013) : http://eduscol.education.fr/pnf-lettres/spip.php?rubrique22

Conférence de Serge Bouchardon intitulée « L’écriture numérique : un objet d’enseignement » à l’ENS Lyon (mai 2013) : http://emiconf-2013.ens-lyon.fr/programme

Article sur le Café pédagogique (janvier 2013)

Reportage vidéo « enseigner l’écriture collaborative dans le secondaire » (novembre 2012): http://webtv.utc.fr/watch_video.php?v=G4858YD99M9H

Billet dans le Café pédagogique sur le projet PRECIP (novembre 2012) :
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/11/22112012Article634891612365574818.aspx

Implication forte du projet PRECIP dans le Rendez-Vous des Lettres  (novembre 2012) :
2 conférences et 1 atelier
http://pnf-lettres.crdp.ac-versailles.fr/

Portail de vidéos augmentées du séminaire PRECIP (septembre 2012) :
http://www.utc.fr/~wprecip/seminaire

Dossier séminaire PRECIP dans la revue Skholè (juin 2012) :
http://skhole.fr/dossier-seminaire-precip-enseigner-l-%C3%A9criture-num%C3%A9rique

Programme du séminaire PRECIP « Enseigner l’écriture numérique ? » (avril 2012) :
http://www.utc.fr/~wprecip/seminaire/Programme-seminaire-UTC-4-5-avril-2012.pdf

 

Share
Publié dans Actualités | Commentaires fermés

Séminaire « Enseigner l’écriture numérique ? » les 4 et 5 avril 2012

Un séminaire intitulé « Enseigner l’écriture numérique ?«   s’est tenu les 4 et 5 avril 2012 à l’UTC.

Programme du séminaire

Les enregistrements vidéo du séminaire sont publiés sur le site http://skhole.fr/

 

Argumentaire

Ce séminaire a une double vocation. Sa première est de présenter le projet PRECIP (http://www.precip.fr), ses hypothèses théoriques et ses résultats pratiques susceptibles, entre autres, d’intéresser les enseignants du secondaire. Sa seconde est d’inviter à une réflexion générale sur le statut de l’écriture numérique et de son enseignement à même d’intéresser les nombreux chercheurs préoccupés par le concept et les pratiques d’écriture numérique.
Le projet PRECIP propose une pratique théorique et une théorie opérationnelle des écritures numériques. Avant tout pédagogique, ce projet repose sur deux approches connexes et innovantes de l’enseignement de l’écriture numérique en faisant l’hypothèse que la sensibilisation à une théorie du numérique – dite des trois niveaux – ainsi qu’à des œuvres de littérature numérique en ligne permet de dépasser un enseignement seulement fonctionnel de l’écriture pour tendre à une culture du numérique. La connexion entre ces dimensions pratiques et théoriques permet, en outre, d’analyser les pratiques d’écriture numérique et de concevoir des systèmes d’écriture numérique (http://scenari.utc.fr/ics/co/site_ics.html).
Ce séminaire nous mènera des expériences pédagogiques concrètes menées dans les salles de classes picardes vers des questions générales relatives aux pratiques actuelles d’écritures via le Web. Que l’on parle de « culture technique », de « société numérique » ou de « digital humanities », cela nécessite dans tous les cas une réflexion sur la manière dont l’écriture numérique peut et doit être enseignée. Quel serait le moyen d’enseigner l’écriture numérique, étant entendu qu’un mode d’emploi n’y suffirait pas et que d’emploi il ne saurait s’agir ? On partira en effet de l’hypothèse que le public visé est déjà adapté et familier de l’« écrit d’écran » et que son temps non-scolaire est largement employé à lire et à écrire numériquement. Si le propre d’un milieu ou d’un média est de s’effacer comme tel dans sa familiarité même, comment lui rendre son épaisseur sans donner pour autant un cours d’informatique ? Comment intégrer le média numérique dans la culture scolaire ? Comment l’école peut-elle faire l’impasse sur l’écriture numérique de soi, pourtant pratiquée par ceux qu’elle éduque ? Que serait un manuel d’écriture numérique et quelle place accorder à la littérature numérique ? Comment penser la distinction entre « alphabétisé du numérique » et « lettré du numérique » ? Au-delà de ces considérations croisant écriture numérique et enseignement, nous tenterons également de voir en quoi le concept de « culture du numérique » – en ses différentes acceptions –, peut se révéler utile pour penser les pratiques d’écriture en ligne. A travers le déploiement de toutes ces questions, il apparaîtra sans doute que l’écriture et la lecture numériques offrent de nouveaux horizons pour réconcilier la technique et la culture, la technology et les humanities.

Share
Publié dans Accueil, PRECIP | Commentaires fermés

Presentation in English

PRECIP is a French project funded by the Picardy Region (nov. 2009 – nov. 2013).

Goals of the project

The generic goal of this project is to analyse and support the development of digital writing practices (whether hypertextual, multimedia, collaborative…) in the Picardy area (North of Paris) and thus contribute to bridging the digital divide.

The scientific goal is to unveil the specificities of digital writing as well as the skills that need to be taught to master it.

The operational goal is the development of innovative digital writing practices in Education and lifelong learning.

Postulates

  • Digital writing is a specific form of writing.
  • Its specificity lies in the properties of the theoretical level of the digital, namely discretisation and manipulation.
  • These properties can be taught.

Research questions

  • Can  an understanding of the  theoretical level of the digital and  the pursuit of creative activities – both requiring reflexivity -  have an impact on the quality of digital writing practices?
  • How should the specificities of digital writing be represented so as to be translated into teaching contents and activities?
  • How are the specificities of digital writing  to be taught considering the variety of contexts and people?

Hypotheses

On the theoretical level of the digital:

  • The understanding  of the theoretical level of the digital provides the reflexivity needed to develop digital writing practices and to build meaning on them.

On creative practices:

  • The analysis and practice of digital artistic and literary works provides reflexivity on digital writing practices.

Presentation of the Project (nov. 2010)
Precip: audit-24-11-2010

Documents à télécharger (en français)

Share
Publié dans PRECIP, Projet | Commentaires fermés

Bibliographie

ALTMAN R. (2000) : «Technologie et textualité de l’intermédialité », Sociétés et Représentations, numéro 9, CREDHESS, Paris.
BEGUIN-VERBRUGGE A. (2004) : « Métaphores et intégration sociale des technologies nouvelles », Communication & Langages, numéro 141, Armand Colin, Paris.
BEN YOUSSEF A. (2004) :  « Les quatre dimensions de la fracture numérique », Réseaux n127-128, vol.22, Hermès.
BACHIMONT B. (1999) : « De l’hypertexte à l’hypotexte : les parcours de la mémoire documentaire. Technologies, Idéologies, Pratiques », dans Mémoire de la technique et techniques de la mémoire sous la direction de Charles Lenay et Véronique Havelange.
BACHIMONT B. (2000). « L’intelligence artificielle comme écriture dynamique : de la raison graphique à la raison computationnelle. », dans J. Petitot & P. Fabbri (eds.), Au nom du sens (pp. 290-319), Grasset.
BACHIMONT B., CAILLEAU I., CROZAT S., MAJADA M., SPINELLI S., (2002) : « Le procédé SCENARI : une chaîne éditoriale pour la production de supports numériques de formation », Colloque TICE’2002, Lyon, France, Novembre 2002.
BACHIMONT B., CROZAT S. (2004a) : « Instrumentation numérique des documents : pour une séparation fond/forme. », Revue I3 vol 4, num 1, pp:95-104.
BACHIMONT B., CROZAT S. (2004b) : « Réinterroger les structures documentaires : de la numérisation à l’information », Revue I3 vol 4, num 1, pp :59-74.
BACHIMONT B. (2007) : Ingénierie des connaissances et des contenus. Le numérique entre ontologies et documents. Hermès, Lavoisier.
BOLTER J-D., GRUSIN R. (2001) : Remediation. Understanding new media, éditions, The MIT Press, Cambridge, Massachusetts.
BOUCHARDON S. (2005a) : Le récit littéraire interactif. Narrativité et interactivité, thèse soutenue le 7 décembre 2005 à l’Université de Technologie de Compiègne.
BOUCHARDON S. (2005b) : « Récits interactifs : expériences littéraires aux frontières », dans Leleu-Merviel Sylvie (dir.), Création numérique, p.23-54, Hermès.
BOUCHARDON S. (dir.),  Broudoux E., Deseilligny O. et Ghitalla F. (2007a) : Un laboratoire de littératures – Littérature numérique et Internet, Bibliothèque Publique d’Information, Éditions du Centre Georges Pompidou.
BOUCHARDON S. (2007b) : « L’écriture interactive : une rhétorique de la manipulation », actes du colloque international H2PTM’07, 29-31 octobre 2007 à Hammamet, Tunisie, Hermès.
BOUCHARDON S. (2008a) : « Le récit littéraire interactif : une valeur heuristique », Communication & Langages, Paris.
BOUCHARDON S. (2008b) : « La littérature numérique : support et matérialité », Terminal, dossier thématique Le NetArt : création, réception, critique, L’Harmattan, Paris.
BOUCHARDON S. (2008c) : « The rhetoric of interactive art works », ACM proceedings of the 3rd international conference on Digital Interactive Media in Entertainment and Arts, http://portal.acm.org/citation.cfm?id=1413634.1413691&coll=GUIDE&dl=GUIDE&CFID=7515021&CFTOKEN=82357253
BOULLIER D. (2007) : « Quelle politique territoriale pour l’innovation à l’époque de web 2.0 ». ICT & Society Occasional Papers 6. Instituto Superiore Mario Boella, Torino.
BOULLIER D., GHITALLA, F., GKOUSKOU-GIANNAKOU P., LE DOUARIN L., NEAU A. (2004) : « L’expérience du web. Incertitude et diversité des cadres de référence », dans Actes du XIVe Congrès national de la SFSIC, Béziers, 2-4 juin 2004, pp. 313-321.
BOYD, Danah, “Why Youth (Heart) Social Network Sites: The Role of Networked Publics in Teenage Social Life”, MacArthur Foundation Series on Digital Learning – Youth, Identity, and Digital Media Volume (ed. David Buckingham), Cambridge, MA: MIT Press, 2007, disponible sur : http://www.danah.org/papers/WhyYouthHeart.pdf
BRASSAC C. (2001) : « Rédaction coopérative : un phénomène de cognition située et distribuée », dans M.‑M. de Gaulmyn, R. Bouchard et A. Rabatel (éds), Le processus rédactionnel, écrire à plusieurs voix. Paris : L’Harmattan, 2171-193.
BRINGAY S. (2006a) : « Les annotations pour supporter la collaboration dans le dossier patient électronique », thèse soutenue le 4 septembre 2006 à l’université de Picardie Jules Verne.
BRINGAY S., BARRY C., CHARLET J. (2006b) : « Annotations for the collaboration of the health professionals », dans les actes de l’AMIA’2006 American Medical Informatic Association, 11-15 Novembre 2006, Washington (USA), pp 91-95.
CASANOVA X., COHEN J. (2001) : « L’écran efficace : une approche cognitive des objets graphiques », Documentaliste – Science de l’Information, numéro, 5-6, pp., 272-283.
CHARTIER R. (2003) : « Lecteurs et lectures à l’âge de la textualité électronique », dans ORIGGI Gloria, ARIKHA Noga, Text-e : le texte à l’heure de l’Internet», BPI.
CHOPLIN H., BACHIMONT B., CAILLEAU I., CROZAT S. (2005) : « Les dispositifs de formation à l’épreuve de l’ingénierie », Colloque du SIF « Les institutions éducatives face au numérique , 13 décembre 2005, Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, Paris.
CLEMENT J. (2005) : « Hypertexte », dans Dictionnaire encyclopédique du livre, Editions du Cercle de la Librairie, Paris.
COTTE D. (2004), « Le concept de document numérique », Communication & langages, numéro, 140, Armand Colin, pp. 31-39.
CROZAT S. (2007a) : Scenari, la chaîne éditoriale libre, Accès Libre, Eyrolles, Paris.
CROZAT S. (2007b) : « Bonnes pratiques pour l’exploitation multi-usages de contenus pédagogiques: la raison du calcul est toujours la meilleure », dans Environnements informatisés et ressources numériques pour l’apprentissage : conception et usages, regards croisés, dirigé par M. Baron, D. Guin et L. Trouche, Hermès, Paris.
CROZAT S., SAINT MARTIN D. (2007) : « Écouter, approfondir : Perspectives d’usage d’une radio interactive »,  dans revue Distances et Savoirs, Volume 5, numéro 2, Hermès, Paris.
DAVIS F., HESTER S. (2000) : « Le genre selon l’éthnométhodologie et l’analyse de conversation », Réseaux, numéro 103, pp. 215-251.
DYKE G., LUND K. (2007) : « Implications d’un modèle de coopération pour la conception d’outils collaboratifs », dans Lamy, Mangenot, Nissen, Actes du colloque Echanger pour apprendre en ligne (EPAL). Grenoble, 7-9 juin 2007.
DUPUY G. (2007), La fracture numérique, Ellipses, Paris.
FLICHY P. (2004) : « L’individualisme connecté. Entre la technique numérique et la société », Réseaux 124(2) : 17-51.
GAUDREAULT A., JOST F. (2000) : «Présentation à la croisée des médias»,  Sociétés & Représentations, numéro 9, éditions, CREDHESS, Université de Paris I – Panthéon Sorbonne, pages 5-8.
GAUDREAULT A., MARION P. (2000) : « Un média nait toujours deux fois », Sociétés & Représentations, numéro 9, CREDHESS, Université de Paris I – Panthéon Sorbonne, Paris.
GKOUSKOU-GIANNAKOU P. (2007c) : « L’émergence des nouvelles formes sémiotiques sur les sites web des institutions de culture scientifique et technique », Colloque EUTIC, Athènes, 7-10 novembre 2007, pp. 420-427.
GHITALLA F., BOULLIER D., GKOUSKOU-GIANNAKOU P., LE DOUARIN L.,NEAU A. (2004) : L’Outre-lecture : Manipuler, (s’)approprier, interpréter le Web., Editions de la BPI,  Paris.
GOFFMAN E. (1975) : Les cadres de l’expérience, éditions de Minuit, Paris, 1991.
GUGLIELMONE I. (2008a) : « L’auditeur engagé : les radios participatives en Amérique Latine », revue MédiaMorphoses N° 23, INA, Armand Colin, Paris.
GUGLIELMONE I. (2008b) : « Radio France Internationale : tendencias actuales y construcción de un espacio público a nivel  internacional », dans Transformaciones de la radio y la televisión en Europa, . Universidad del País Vasco Bilbao, ISBN: 978-84-9860-003-2.
JAUREGUIBERRY F., PROULX S. (2002) : Internet, nouvel espace citoyen?, éditions, l’Harmattan, Paris.
JEANNERET Y., LABELLE S. (2004) : «Le texte de réseau comme méta – forme», Actes du séminaire du réseau thématique franco – hellénique Médiation des savoirs et des Cultures, Thessalonique.
JEANNERET Y. (2000), Y-a-t-il (vraiment) des technologies de l’information ?, Lille, Presses Universitaires de Septentrion.
KLEIBER G. (1984) : Recherches en pragma-sémantique, Klincksieck, Paris.
KUMAR R., NOVAK J., TOMKINS A. (2006) : « Structure and Evolution of Online Social Networks ». Proceedings of KDD’06, Philadelphia, 20–23.
LATOUR B. (2005a) : Reassembling the social: an introduction to Actor-network theory, New York, Oxford: University Press.
LATOUR B. (2005b) : Changer de société, refaire de la sociologie, La Découverte, Paris.
LATOUR B. (1997) : « The Trouble with Actor-Network Theory », Dans Finn Olsen (éd.)  Om aktor-netvaerksteroi. Nogle fa afklaringer og mere end nogle fa forvikinger. Philsophia,  (Danish philosophy journal) 25(3-4) : 47-64.
LEGROS D.& CRINON J.,  éds. (2002) : Psychologie des apprentissages et multimédia, Armand Colin (Collection U, série Psychologie).
LELEU-MERVIEL S., dir. (2005) : Création numérique, Hermès, Paris.
LENHART, Amanda and MADDEN, Mary, “Teens, Privacy and Online Social Networks”, Washington DC: Pew Internet and American Life Project, April 18, 2007, consultable sur : http://www.pewinternet.org/~/media//Files/Reports/2007/PIP_Teens_Privacy_SNS_Report_Final.pdf.pdf
MANOVICH L. (2001) : Language of new media, éditions, The MIT Press, Cambridge.
MOLES P. (2007), Politiques locales de développement des usages TIC et de lutte contre la fracture numérique, éditions Ecoter.
MOORE J. F., PALFREY J., GRASSER U. : ICT and Entrepreneurship: Digital Business Ecosystems and the Law The Berkman Center for Internet & Society, Harward Law School.
MONNOYER-SMITH L. 2009 (à paraître) : « Deliberation and Inclusion : Framing Online Public Debate to Enlarge Participation. A Theoretical Proposal. », dans Information Society.
MULLER J-E. (1994) : « Top Hat et l’intermédialité de la comédie musicale », Cinémas, volume 5, numéro 1-2, pp. 211-220.
PEDAUQUE T. R. (2007) : La redocumentarisation du monde, éditions, Cépaduès, Toulouse, http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/
PEDAUQUE T. R. (2006) : Document et modernités, Mars, http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/
PEDAUQUE T. R. (2003) : «Document: forme, signe et médium, les re-formulations du numérique», Roger T. Pédauque, version 3, http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/
PERAYA D., OTT D. (2004) : «Analyse de quelques stratégies de lecture des pages Web. Une approche sémiocognitive du traitement des unités d’information dans les sites web», Recherches en communication, numéro, 21, pp.: 113-132.
PERAYA D. (1999) : « Internet, un nouveau dispositif des médiations, des savoirs et des comportements ? », Colloque «L’éducation aux médias à l’heure de l’informatique», Conseil de l’Education aux Médias, Communauté française de Belgique, 8-9.
PERAYA D. (1996) : « Educational Mediated Communication, Distance Learning and Communication Technologies : A Position Paper (I &II)  », Journal of research in Educational Media, ICREM, 1996.
POWER T., JERIJAN G. (2001) : Ecosystem: Living the 12 Principles of Networked Business, Financial Times Prentice Hall.
RALLET A., ROCHELANDET F. (2004) : « La fracture numérique : une faille sans fondement ? », dans Réseaux, Volume 22, n° 127-128/2004.
ROQUEPLO P. (1983) : Penser la technique : pour une démocratie concrète, Seuil, Paris.
SALAÜN J-M. (2004) : « Chronique inachevée d’une réflexion collective sur le document », Communication & langages, numéro, 140, éditons, Armand Colin, pp., 9-17.
SOUCHIER E., JEANNERET Y., LE MAREC J. (sous la dir.) (2003) : Lire, Ecrire, Récrire : objets, signes et pratiques des médias informatisés, BPI, Paris.
WEISSBERG J.-L. (1999) : Présences à distance, L’Harmattan, Paris.
Share
Publié dans Bibliographie, Bibliographie générale | Commentaires fermés

Prochaine réunion le jeudi 10 juin

La dernière réunion a eu lieu le jeudi 10 juin de 10h30 à 12h, en salle K122 (centre Pierre Guillaumat).

Share
Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Prochaine réunion le lundi 12 avril

La prochaine réunion aura lieu le lundi 12 avril, de 10h à 12h en K230.

Share
Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Prochaine réunion : le lundi 22 mars

La prochaine réunion aura lieu le lundi 22 mars, de 12h à 14h en K230 (plateaux repas).

Share
Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Réunion de travail le 4 mars

La prochaine réunion se tiendra le jeudi 4 mars de 12h à 14h (plateaux repas) en L102.  

La prochaine réunion se tiendra le jeudi 4 mars de 12h à 14h (plateaux repas) en K230.

Share
Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Réunion le mardi 2 février à 14h

La prochaine réunion PRECIP aura lieu le mardi 2 février de 14h à 16h30 en K230.
Je réserverai une table au millibar à 12h pour déjeuner avec celles et ceux qui seraient disponibles.
Notre travail collectif sur les « 3 niveaux du numérique » sera au centre de cette réunion.

Share
Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Présentation du projet PRECIP à Amiens le 24 novembre

Le projet PRECIP sera présenté le mardi 24 novembre dans le cadre de la Semaine de la Recherche et de l’Innovation en Picardie.

Lieu : UPJV – Pôle scientifique – Rue Saint-Leu à Amiens.
Horaire : 14h.

Share
Publié dans Non classé | Commentaires fermés