Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only

Deux UTCéens remportent le James Dyson Award 2019

Deux étu­diants de l'UTC, Mathilde Blon­del et Roma­ric Dela­haie, de la filière Ingé­nie­rie du desi­gn indus­triel (IDI) au sein du dépar­te­ment d'ingénierie méca­nique (IM), ont rem­por­té le pres­ti­gieux concours James Dys­on Award 2019, orga­ni­sé par la Dys­on Foun­da­tion, avec un concept de bra­ce­let connec­té anti-agres­sion. Ils sont désor­mais en lice pour le concours international.

Ce concours, créé en en 2004 par James Dys­on, récom­pense chaque année, au niveau natio­nal et inter­na­tio­nal, l'ingéniosité et la créa­ti­vi­té des étu­diants en desi­gn indus­triel, desi­gn pro­duit et ingénierie.

Mathilde et Roma­ric ont béné­fi­cié de l'accompagnement d'Emma­nuel Cor­bas­son, ensei­gnant-cher­cheur res­pon­sable de la filière IDI, qui accom­pagne chaque année les étu­diants au James Dys­on Award.

Eve, un bracelet anti-agression connecté

Alors que les vio­lences faites aux femmes atteignent des niveaux records dans le monde entier, les sys­tèmes d'auto-défense sont bien sou­vent déri­soires et ont une faible effi­ca­ci­té, à l'image des sprays au poivre par exemple.

Par­tant de ce constat, Mathilde et Roma­ric ont alors ima­gi­né un dis­po­si­tif, sous la forme d'un bra­ce­let dénom­mé « EVE », per­met­tant d'être acti­vé rapi­de­ment en cas d'agression.

Une fois déclen­ché manuel­le­ment ou par com­mande vocale, il émet ain­si une son­ne­rie dis­sua­sive et pré­vient direc­te­ment les auto­ri­tés, leur indi­quant la loca­li­sa­tion pré­cise de l'émetteur, ain­si que des enre­gis­tre­ments audio de l'agression.

Uti­li­sable pour tout type d'agressions, le dis­po­si­tif béné­fi­cie des der­nières tech­no­lo­gies de com­mu­ni­ca­tion pour envoyer les don­nées rapi­de­ment et ne pas être encom­brant. Il est éga­le­ment à l'abri des cybe­rat­taques, afin de pro­té­ger ses don­nées personnelles.

Mathilde et Roma­ric rece­vront leur prix en Novembre au siège de Dys­on France. Leur pro­jet va concou­rir au niveau inter­na­tio­nal à l'International James Dys­on Award, avec un résul­tat fin Octobre.

En savoir plus sur EVE

Le clas­se­ment du Times Higher Edu­ca­tion (THE) World Uni­ver­si­ty Ran­kings 2020 est sor­ti : l'UTC y figure entre la 601e et 800e place au clas­se­ment géné­ral

L'UTC est éga­le­ment la 4e uni­ver­si­té fran­çaise (5e en 2019) dans la caté­go­rie « inter­na­tio­nal out­look » (rayon­ne­ment inter­na­tio­nal) et la 13e uni­ver­si­té fran­çaise dans la caté­go­rie « Indus­try income » (reve­nus de l'industrie).

Créé en 2004, ce clas­se­ment, publié par le maga­zine lon­do­nien du même nom, uti­lise 13 cri­tères, regrou­pés en 5 caté­go­ries : le cadre de tra­vail, le nombre et la por­tée des recherches, l'influence de ces recherches, la renom­mée à l'international des pro­fes­seurs, ain­si que les rela­tions avec les entreprises.

Clas­se­ment complet

Par ailleurs, l'UTC se place entre la 100e et 150e place (150e/200e en 2018) au clas­se­ment Times Higher Edu­ca­tion (THE) Young Uni­ver­si­ty Ran­kings 2019, qui met en avant les uni­ver­si­tés âgées de moins de 50 ans.

L'UTC se posi­tionne ain­si en 3e place des uni­ver­si­tés fran­çaises dans la caté­go­rie « inter­na­tio­nal out­look » (rayon­ne­ment inter­na­tio­nal), et en 5e place des uni­ver­si­tés fran­çaises dans la caté­go­rie « indus­try income » (reve­nus de l'industrie).

Clas­se­ment complet

searchuserenvelopenewspaper-o
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram