Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only

Appel à projets : Ingénieuses 2021

Créée en en 2011 par la Confé­rence des direc­teurs des écoles fran­çaises d’ingénieurs (CDEFI), l’opération ingé­nieuses a pour ambi­tion de lut­ter contre les sté­réo­types de genre, de pro­mou­voir l’égalité femmes-hommes à l’école et dans la sphère pro­fes­sion­nelle et de favo­ri­ser l’orientation des jeunes filles vers les for­ma­tions scien­ti­fiques et tech­no­lo­giques et les car­rières d’ingénieur·e·s.
Elle prend la forme d’une cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion natio­nale et d’un concours s’achevant par une remise de prix. 

Un appel à candidatures à destination des femmes ingénieures en activité

Cet appel à can­di­da­tures est ouvert à toutes les femmes diplô­mées d’une école d’ingénieur·e·s, quel que soit leur âge, leur par­cours, leur expé­rience, leur domaine de for­ma­tion et leur sec­teur d’activité. Il vise à récom­pen­ser des ingé­nieures dont les par­cours sont de véri­tables sources d’inspiration pour les plus jeunes géné­ra­tions. Les can­di­dates rem­plissent une fiche de can­di­da­ture pré­sen­tant leur tra­jec­toire pro­fes­sion­nelle et leur vision de l’égalité femmes-hommes. Le prix de la femme ingé­nieure vise à valo­ri­ser les par­cours d’ingénieures qui, par leur ambi­tion, leurs choix per­son­nels et pro­fes­sion­nels et leur enga­ge­ment pour la mixi­té des métiers d’ingénieur·e·s, sont à même de deve­nir les ambas­sa­drices de leur profession.

Un appel à candidatures à destination des élèves-ingénieures de France et du Maghreb

En par­te­na­riat avec l’Agence uni­ver­si­taire de la fran­co­pho­nie (AUF) ces deux prix sont ouverts à toutes les étu­diantes, quelle que soit leur année d’études en école d’ingénieur·e·s, en France ou dans un éta­blis­se­ment membre de l’AUF au Magh­reb. Il vise à récom­pen­ser les étu­diantes par­ti­cu­liè­re­ment inves­ties sur le plan asso­cia­tif, fai­sant preuve d’une grande conscience des enjeux liés à l’égalité femmes-hommes et à la mixi­té des métiers et des for­ma­tions. Ces étu­diantes, qui peuvent faire acte de can­di­da­ture pour elles-mêmes ou pré­sen­ter la can­di­da­ture d’une ou de plu­sieurs de leurs cama­rades, sont invi­tées à rem­plir une fiche de can­di­da­ture dans laquelle elles devront pré­sen­ter leur par­cours, leurs ambi­tions et don­ner leur vision de l’égalité femmes-hommes.

Ingé­nieuses 2021 – Fiche d'appel à projets

Ingé­nieuses 2021 – Fiche d'appel à can­di­da­tures femme ingénieure

Ingé­nieuses 2021 – Fiche d'appel à can­di­da­tures élève-ingé­nieure France

Plus d'informations sur https://www.ingenieuses.fr/

Le prix Rober­val, concours inter­na­tio­nal orga­ni­sé par l’université de tech­no­lo­gie de Com­piègne, a pour but de sou­te­nir la pro­duc­tion et la dif­fu­sion des œuvres trai­tant de tech­no­lo­gie en langue française. 

Cinq caté­go­ries sont ouvertes : 

  • Grand public
  • Ensei­gne­ment supérieur 
  • Télé­vi­sion
  • Jeu­nesse
  • Jour­na­lisme scien­ti­fique et technique 

Outre les récom­penses finan­cières attri­buées aux auteurs lau­réats, le prix Rober­val orga­nise tout au long de l'année des actions pour faire connaître les œuvres dis­tin­guées par leurs ins­tances d'évaluation à chaque étape du concours. 

Vous trou­ve­rez le règle­ment et toutes les infor­ma­tions des­ti­nées à faci­li­ter la com­pré­hen­sion des objec­tifs de ce prix, les condi­tions de par­ti­ci­pa­tion et le dépôt des can­di­da­tures sur notre site inter­net : http://prixroberval.utc.fr

Ins­cri­vez-vous sur notre site inter­net et envoyez-nous vos œuvres rapi­de­ment : en effet, si la clô­ture des can­di­da­tures est fixée en mai 2021, les comi­tés de pré­sé­lec­tion ana­lysent les œuvres dès le mois de février. 

Le dépôt des can­di­da­tures doit donc se faire le plus vite possible. 

ROB21 – Appel à can­di­da­tures 2021

ROB21 Règlement_février_2021

Le clas­se­ment 2021 des meilleures écoles d'ingénieurs post-bac de L'Obs est paru et met en avant le côté hybride des for­ma­tions : le cur­sus Hutech (Huma­ni­tés et tech­no­lo­gie) y figure ain­si à la 1ère place. 

Voir le classement

Lun­di 8 février 2021, Fran­çois Hol­lande a ren­con­tré à Com­piègne les béné­fi­ciaires et béné­voles de Bip Pop, coopé­ra­tive com­pié­gnoise, conçue à l'UTC au sein du labo­ra­toire Cos­tech et lau­réate du concours natio­nal 2020 de la Fon­da­tion La France s'engage.

Fran­çois Hol­lande, Pré­sident de la Fon­da­tion La France s'engage, a ain­si pu s'entretenir avec les acteurs de Bip Bop et notam­ment Anne Gué­nand, sa fon­da­trice et ensei­gnant-cher­cheur à l'UTC.

Bip Pop, un portail pour lutter contre l'isolement des aînés

Bip Pop est une pla­te­forme citoyenne qui met en rela­tion des per­sonnes en situa­tion d'isolement et de perte d'autonomie, avec des béné­voles engagés. 

Au tra­vers de sa pla­te­forme numé­rique, Bip Pop per­met de consti­tuer un réseau sécu­ri­sé de béné­fi­ciaires, de béné­voles, d'associations et de col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, pour des actions de soli­da­ri­té telles que l'aide à domi­cile, l'aide à l'informatique ou bien l'accompagnement pour des démarches administratives.

Depuis sa créa­tion en 2017, Bip Pop a déjà ouvert dans 4 régions (Île-de-France, PACA, Auvergne-Rhône-Alpes et Hauts-de-France), pour un total de 933 com­munes et près de 20 000 heures de béné­vo­lat.

Avec le sou­tien de la Fon­da­tion La France s'engage, la coopé­ra­tive a pour but de se déve­lop­per sur l'ensemble du ter­ri­toire et d'atteindre les 100 000 béné­fi­ciaires d'ici 3 ans.

"Au delà d'être par­ti­cu­liè­re­ment indis­pen­sable en cette période de crise éco­no­mique, Bip Bop pro­pose une solu­tion par­ti­cu­liè­re­ment inno­vante par sa dimen­sion mul­ti­fonc­tion­nelle : elle s'adresse à des per­sonnes man­quant de mobi­li­té, comme des per­sonnes âgées ou des femmes enceintes, pour aller faire des courses, aller chez le méde­cin, faire du covoi­tu­rage. En plus de rendre ser­vice, Bip Pop crée donc du lien inter­gé­né­ra­tion­nel, et pas tou­jours dans le sens auquel on pense : une femme en fin de gros­sesse s'était fait livrer ses courses par une femme de 73 ans." explique Fran­çois Hol­lande.

La Fondation La France s'engage, pour le soutien à l'innovation sociale et solidaire

Créée en 2017, la Fon­da­tion La France s'engage s'inscrit dans le pro­lon­ge­ment du pro­gramme de sou­tien à l'innovation sociale et soli­daire ini­tié par l'État en 2014. Chaque année, elle détecte puis récom­pense les pro­jets les plus inno­vants qui s'inscrivent dans l'Économie sociale et soli­daire (ESS).

Une fois label­li­sés, les pro­jets sont accé­lé­rés par la Fon­da­tion, qui leur offre, en plus d'une bourse, un accom­pa­gne­ment pen­dant 3 ans, en vue de leur per­mettre à se déve­lop­per sur tout le territoire. 

Depuis sa créa­tion, elle a ain­si accom­pa­gné près de 200 pro­jets en France et à l'étranger, grâce notam­ment à l'implication forte de ses fon­da­teurs et mécènes (Andros, BNP Pari­bas, Total, Arté­mis et Groupe la Poste, AG2R la Mon­diale, Orange, Accen­ture, KPMG…).

En savoir plus sur Interactions

Chris­tophe Guy a été nom­mé direc­teur de l’université de tech­no­lo­gie de Com­piègne par Arrê­té du 14 jan­vier 2021 du Minis­tère de l’Enseignement Supé­rieur, de la Recherche et de l’Innovation. Il suc­cède à Phi­lippe Cour­tier et pren­dra ses fonc­tions à comp­ter du 1er février 2021. 

Christophe Guy, un scientifique et administrateur accompli au service de l’UTC

Âgé de 62 ans, ingé­nieur diplô­mé de l’INS de chi­mie indus­trielle de Rouen, Chris­tophe Guy obtient en 1989 un Ph.D. à l’École Poly­tech­nique de Mont­réal. Après une car­rière de pro­fes­seur à l'École Poly­tech­nique de Mont­réal où il ter­mine comme direc­teur géné­ral, il rejoint Concor­dia Uni­ver­si­ty au titre de vice-pré­sident Recherche.

Grand sup­por­teur des rela­tions uni­ver­si­té-indus­trie, Chris­tophe Guy a col­la­bo­ré à plu­sieurs consor­tia cana­diens uni­ver­si­tés-indus­trie en aéro­spa­tiale et tech­no­lo­gies médi­cales notam­ment. Il s’est éga­le­ment inves­ti dans la struc­tu­ra­tion du por­tage et de la créa­tion d'entreprises (start-ups / spin-offs) d’étudiants-chercheurs par le biais d’un centre d'entrepreneuriat com­mun à Poly­tech­nique Mont­réal, HEC Mont­réal et l'Université de Mont­réal, sou­te­nant en paral­lèle la pro­tec­tion de la pro­prié­té intel­lec­tuelle des inno­va­tions décou­lant des résul­tats obtenus.

Chris­tophe Guy pren­dra ses fonc­tions à l’UTC en tant que direc­teur le 1er février 2021.

Com­mu­ni­qué de presse

CV long de M. Guy

Arrê­té du 14 jan­vier 2021

Annonce au bul­le­tin officiel

searchuserenvelopenewspaper-o
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram