Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only

Deux étudiants finalistes du James Dyson Award France

Jeanne Ray­naud et Coren­tin Ver­coor, étu­diants à l'UTC en desi­gn indus­triel, ont ter­mi­né fina­listes lors du James Dys­on Award France pour leur pro­jet "Slive", un concept de manches anti­bac­té­riennes qui répond aux pro­blé­ma­tiques de confort du per­son­nel soignant.

En milieu hos­pi­ta­lier, le per­son­nel ne peut pas por­ter de manches longues afin de réduire les risques d'infections noso­co­miales et pou­voir se laver les avant-bras faci­le­ment. Cela peut vite deve­nir un pro­blème en hiver lors de tem­pé­ra­tures faibles. 

Par­tant de ce constat, Jeanne et Coren­tin ont alors eu l'idée d'un concept de manches longues, réa­li­sé après avoir pré­sen­té plu­sieurs pro­to­types au per­son­nel du CHU d'Amiens-Picardie, notam­ment au Dr. Boyer chef du Pôle Urgences et au Dr. Domisse, chef de Ser­vice Urgences Adultes.

La forme et les maté­riaux uti­li­sés pour la concep­tion de ces manches empêchent les germes de s'accrocher et per­mettent de s'adapter à toutes les mor­pho­lo­gies rapidement.

L'intérêt du per­son­nel soi­gnant dans un tel concept pousse désor­mais les étu­diants à por­ter leur pro­jet à l'international.

Ce prix est une nou­velle récom­pense pour la filière IDI, dont les étu­diants par­ti­cipent régu­liè­re­ment à des concours de desi­gn indus­triel. Chaque année, Emma­nuel Cor­bas­son, ensei­gnant-cher­cheur de la filière, accom­pagne ain­si les étu­diants au James Dys­on Award.

En savoir plus

La gra­vi­té de la situa­tion éco­lo­gique contem­po­raine requiert le déploie­ment d’une ingé­nie­rie sou­te­nable à la fois dif­fé­rente et com­plé­men­taire de l’ingénierie clas­sique. Cette nou­velle ingé­nie­rie repose à l’UTC sur trois piliers : l’approche et la modé­li­sa­tion sys­té­miques, la démarche de low-tech­ni­ci­sa­tion, le recul cri­tique sur nos propres cultures.

Les étudiant·es ayant sui­vi ce label seront capables non seule­ment de contri­buer à la néces­saire trans­for­ma­tion des entre­prises, mais aus­si d’intégrer des orga­nismes dédiés à la tran­si­tion éco­lo­gique ou encore de créer de nou­velles acti­vi­tés en adé­qua­tion avec les enjeux de soutenabilité.

Moda­li­tés d’obtention :

  • Vali­da­tion de 5 UV “IS”
    • 4 UV CS/TM dont 1 CS et 1 TM
    • 1 TSH
  • Réa­li­sa­tion d’un portfolio

Ins­crip­tion

La demande d’inscription au label IS se fait par l’envoi d’un mail de moti­va­tions au réfé­rent label IS de son dépar­te­ment. Le label est dès à pré­sent ouvert aux étu­diants GB, GU et IM, puis GI et GP en 2022. 

Contacts réfé­rents label IS

Dépo­sez votre dos­sier de can­di­da­ture avant le 17 sep­tembre sur ce lien !

Pourquoi participer à cet événement ?

  • Élève ingé­nieur, jeune ingé­nieur, doc­to­rant… en fonc­tion ou en for­ma­tion, ces tro­phées sont faits pour toi !
  • Aug­men­tez votre visi­bi­li­té et celle de votre pro­jet auprès de recru­teurs et industriels
  • Béné­fi­ciez d’un accom­pa­gne­ment d’experts pour lan­cer votre projet
  • Ten­tez la chance d’obtenir une récom­pense pour votre projet

Qui participe à cet événement ?

  • Élève ingé­nieur, jeune ingé­nieur, doc­to­rant… en fonc­tion ou en for­ma­tion, ces tro­phées sont faits pour toi !
  • Les tro­phées à des­ti­na­tion des élèves ou des jeunes ingé­nieurs (moins de 5 ans d’expérience), sélec­tion­nés sur dos­sier en pré-sélec­tion, et pitchs devant un jury et le public lors de la finale du 1er décembre à Paris

18e édition

1er décembre 2021 – À Paris et en ligne / Soirée

Télé­char­gez le dos­sier de candidature

Soi­rée ani­mée par : La rédac­tion de l’Usine Nou­velle et d’Industrie & Technologies

TROPHÉES OUVERTS A CANDIDATURE

  • Tro­phée de l’Ingénieur pour l’innovation
  • Tro­phée de l’Ingénieur Tech for good
  • Tro­phée de l’Ingénieur du digital
  • Tro­phée de l’Ingénieur pour la recherche
  • TROPHÉES SPÉCIAUX “SÉLECTION DE LA RÉDACTION” (hors candidature)

Féli­ci­ta­tions à Marc et Liam Bris­son qui ont rem­por­té les cham­pion­nats de France sprint Avi­ron en 4 sans barreur.

Le bateau était com­po­sé de Marc et Liam Bris­son, Phi­lippe Man­got et Ayme­ric Ulrich.

searchuserenvelopenewspaper-o
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram