Mention Analyse et Politiques Économiques (APE)

La mention "Analyse et Politique Économiques" (APE) est le premier diplôme commun en économie de l’UTC et de la Faculté de Lettres de Sorbonne Université. Ce Master international, enseigné essentiellement en anglais, bénéficiera d’un pilotage entièrement unifié. Il s’appuie sur la mise en commun des compétences présentes dans ces deux établissements et la contribution d’experts qui seront sollicités dans leurs réseaux respectifs.

Présentation

La mention de master APE vise à devenir une formation de master en économie de référence au niveau mondial dans son champ, à travers l'excellence de sa formation, des partenariats avec des institutions de très haut niveau aux plans national et international et la participation des meilleurs étudiants issus des différents continents. Elle s'inscrit dans un projet de master international.

Elle s'appuie sur une mutualisation de compétences, non seulement au sein des deux établissements associés au sein d'une même IDEX (Initiative d'Excellence), mais également sur des enseignements dispensés par des enseignants-chercheurs d'autres établissements franciliens et étrangers.


Les candidatures à la mention de master APE seront ouvertes à la rentrée de septembre 2020.


Laboratoires de recherche associés

La mention APE est adossée aux laboratoires "Connaissance, Organisation et Systèmes Techniques" (COSTECH, EA 2223) de l'UTC et "Groupe d'Étude des Méthodes de l'Analyse Sociologique de la Sorbonne" (GEMASS, CNRS UMR 8598) de Sorbonne Université.

Organisation des cursus

L'organisation du master en trois parcours (les "majeures") permet aux étudiants de choisir un des domaines d'expertise associé à ceux-ci, tandis que des enseignements électifs (les "mineures") et un ensemble de séminaires leur permettront d'acquérir les éléments de transversalité et de culture commune nécessaires à une appréhension globale des politiques économiques.

Il ouvre les étudiants à diverses problématiques, favorise les travaux sur des objets communs d'étudiants issus des différentes majeures et promeut les approches interdisciplinaires plutôt qu'une approche "en silos" disciplinaires. Ainsi, au-delà du contenu économique, les étudiants envisageront des aspects du droit, de la sociologie et des sciences politiques, de la géographie et de l'histoire.

Le Master comprend 3 majeures (KID, IMF et DSD) avec, pour chacune, différents parcours incluant des mobilités internationales, certains donnant lieu à des diplômes multiples ou joint avec des universités étrangères. Ces majeures portent sur :

  • le savoir, l'innovation et la transition numérique (Knowledge, Innovation and the Digital transition, KID) ;
  • la macroéconomie et la finance internationales (International Macroeconomics and Finance, IMF) ; 
  • le développement, le développement durable et la transition écologique (Development, Sustainable Development and the ecological transition, DSD).

Relations avec le milieu socioprofessionnel, les entreprises partenaires, le tissu industriel

L'adossement de la mention aux milieux professionnels s'établit à plusieurs niveaux :

  • un réseau de partenaires et membres associés académiques et non académiques issus essentiellement du monde économique, des ONG, des syndicats et d'organisations internationales, 
  • un ensemble d'une quarantaine de séminaires annuels faisant intervenir des personnalités issues du monde académique mais également, pour une part significative, des personnalités de premier plan issues du monde économique, social et politique (décideurs publics, acteurs économiques, acteur du monde syndical et associatif), 
  • le développement d'un réseau des anciens au niveau international (EPOG Students and Alumni Association),
  • la participation de professeurs associés issus du monde professionnel (dans le cadre de mutualisation avec d'autres établissements), 
  • les relais chez nos partenaires étrangers (réseau des anciens, accès aux offres locales) ; 
  • la possibilité de réaliser un stage (en M2).

Public visé

Le public visé est un public de formation initiale (étudiants finissant une licence, un master, une formation d'ingénieur ou un diplôme équivalent à l'étranger). Le diplôme doit correspondre à un minimum de 180 crédits ECTS avec des connaissances en économie, mathématiques, statistiques ou économétrie pour une intégration en M1.

Le minimum est de 240 crédits ECTS avec de solides connaissances en économie, mathématiques, statistiques ou économétrie pour une intégration en M2.

Quelques excellents candidats en reprise d'études et motivés pour la formation, pourront être recrutés. Un niveau suffisant en anglais est exigé (au moins B2 ou 6.5 à IELTS ou 92 au TOEFL, ...).

Débouchés

En matière de poursuite d'études et de débouchés, les étudiants, selon leur projet personnel et professionnel, pourront :

  • poursuivre en recherche (doctorat), en France comme à l'étranger. Les diplômés participeront ainsi à la création d'un réseau de premier plan international en économie politique s'intéressant à un ensemble de sujets relatifs aux politiques économiques dans un contexte globalisé : du changement technologique et de la transition numérique, aux dynamiques macroéconomiques et financières, en passant par les questions de régulation environnementales, de réalisation des objectifs du développement et d'aménagement économique des territoires ; 
  • les étudiants qui ne poursuivront pas de travaux doctoraux contribueront à apporter des analyses et des solutions aux organismes publics (organisations internationales, ministères, grandes administrations) et aux organisations privés (entreprises, organisations non gouvernementales, syndicats...). Ils pourront aussi s'investir dans la création d'entreprises.

Typiquement, selon leurs parcours, les débouchés suivants peuvent être mentionnés :

  • Majeure KID : assistant, conseiller en matière de propriété intellectuelle dans des bureaux juridiques ou cabinets de conseil, gestionnaire de portefeuille de propriété intellectuelle, chargé d'affaires en matière d'innovation ou de promotion de la recherche, expert des marques, de l'évaluation des droits de propriété, consultant dans le domaine de l'intelligence économique, chercheur... 
  • Majeure IMF : chercheur, expert économique et en statistiques dans les administrations, les cabinets de conseil, les entreprises, les banques, les organisations internationales. Analyste politique, chargé d'affaires, analyste financier dans le middle/back office, gestionnaire de portefeuilles et de risques... 
  • Majeure DSD : Manager de programme ou de projet dans la coopération et le développement, analyste politique, consultant, chercheur...

Contact

Responsable de la mention
David Flacher
Phone : 03 44 23 49 32 | Contact by email

Reponsable du master
Pierre Morizet
Contact by email

Secrétariat du master
Françoise Méresse
Phone : 03 44 23 79 53 | Contact by email

Secrétariat du master
Morgane Boufflers
Phone : 03 44 23 73 23 | Contact by email