Retour

Ville Durable

※ Page du Diplôme d'Ingénieur par la Formation Continue

Contrairement aux pratiques actuelles où l'environnement est souvent perçu comme une contrainte réglementaire, la filière "AIE" vise tout d'abord à développer une prise de conscience de l'importance de l'environnement en aménagement - urbanisme. Le caractère international de cette filière ne peut qu'être favorable au développement d'une culture plus large des enjeux et approches environnementaux.

Objectifs

Désormais, l'étude de la question des interactions aménagement / environnement, dans un but de durabilité, se pose à diverses échelles de l'espace. En plus de ces échelles d'interventions classiques (le bâti, la ville et le territoire), l'ingénieur "AIE" devra porter une attention particulière à l'échelle spatiale supranationale. Celle-ci rend plus pertinente l'analyse des impacts environnementaux (émissions, diffusions et impacts réels) en les dissociant des frontières administratives classiques et devrait permettre d'aller au-delà des objectifs fixés par le protocole de Kyoto.

Offre pédagogique

Le développement et l'approfondissement de connaissances (savoir et savoir-faire) scientifiques et techniques relatives aux interactions aménagement / environnement est un défi majeur.

Dans le cadre de la filière "AIE" et sans privilégier un thème par rapport à un autre, ce défi vise d'une part à mieux connaître et comprendre les thématiques : 

  • de l'eau, de l'air, du sol (émission et diffusion de polluants, système d'épuration), 
  • de déchets (filières de traitement et de valorisation),
  • du bruit (nuisances et mesures de lutte),
  • des risques naturels et technologiques (analyse des risques, réduction des vulnérabilités).

Stages et relations industrielles

Les stages peuvent être effectués soit dans des bureaux d'études soit dans des agences d'urbanisme ou des collectivités territoriales.

En termes de compétences, l'ingénieur "AIE" peut participer, au sein d'une équipe projet, à différentes études dont :

  • étude générale de diagnostic environnemental
  • étude d'impacts environnementaux (études préliminaire et de faisabilité),
  • études de déchets, de dangers,
  • dossier d'une ICPE,
  • études multicritères d'installation d'un centre intégré de traitement de déchets, d'un parc d'éoliennes...

Relations internationales

Avec son semestre d'étude à l'étranger obligatoire, cette filière est définitivement tournée vers l'international. La convention signée avec l'ÉTS à Montréal permet d'ailleurs, aux étudiants qui le désirent, d'y poursuivre leurs études en maîtrise ou d'y effectuer leur stage en laboratoire ou en entreprise.

Débouchés

En tant que chargé de mission au sein d'une équipe PROJET (MO et AMO) puis en tant que chef de projet dans :

  • BET (études d'impacts environnementales)
  • agences d'urbanisme (études prospectives)
  • services techniques de collectivités territoriales
  • consulting et /ou création d'une entreprise (type BET) innovante
  • R&D (si master plus doctorat)
※ Page du Diplôme d'Ingénieur par la Formation Continue

La filière STI est dédiée à la compréhension et la maîtrise des enjeux environnementaux et sociétaux à l'échelle de la ville, ce que l'on baptise généralement par développement urbain durable.

Objectifs

La formation se focalise sur une approche méthodologique fondée sur la modélisation, principalement des systèmes et des réseaux. Cette approche méthodologique permet notamment d'intégrer les questions du transport des biens, des personnes, de l'eau, de l'énergie ou de toute autre matière circulant dans la ville. A travers la modélisation, les ingénieurs de cette filière sont ainsi formés à l'intégration systémique des divers objets techniques constitutifs de la ville (hydraulique, transport, énergie, etc.). Ils sont voués à concevoir, réaliser ou gérer des systèmes techniques et des infrastructures urbaines complexes.

Offre pédagogique

L'offre pédagogique se compose de deux volets principaux :

  • l'étudiant est formé aux méthodes de modélisation des réseaux, modélisations qui trouvent un champ d'application dans le domaine de la distribution de l'énergie et du transport de matière (eau, déchet, combustibles, etc.) et de personnes en milieu urbain
  • il apprend à maîtriser les méthodes dites "intégratives" (parce qu'elles intègrent des aspects très hétérogènes de la dimension urbaine), ces méthodes facilitant l'appréhension des divers systèmes qui composent une ville.

Il s'agit, par ces outils de modélisation, d'offrir aux étudiants une formation scientifique solide tout en organisant sous un nouveau jour les dimensions sociale, économique et politique qu'ils ont approché dans le profil commun de branche. L'étudiant est encouragé à appliquer ces aspects méthodologiques dans le cadre d'ateliers et UV "projets", notamment à l'étranger grâce à des séjours prolongés.

Recherche

La filière se fonde sur deux aspects extrêmement innovants en matière de recherche scientifique.

D'une part, elle aborde les questions de la ville, tant dans sa dimension sociale que technique, à partir de méthodes propres aux sciences de l'ingénieur.

D'autre part, elle inscrit ses questionnements (notamment en termes environnementaux) à partir de la recherche urbaine, de l'urbanisme et des sciences sociales.

Outre une compétence dédiée aux champs opérationnels indispensables aux métiers de l'ingénierie urbaine, la filière offre des outils méthodologiques qui pourraient être utiles à tout étudiant attiré par une carrière dans la recherche scientifique.

Stages et relations industrielles

Les stages peuvent être réalisés dans des bureaux d'études (programmation des grandes infrastructures), des agences d'urbanisme et d'aménagement, des collectivités territoriales ou, enfin, des opérateurs urbains ou de service (énergie, transport, eau, etc.). L'étudiant s'ouvre ainsi à l'ensemble des débouchés de GSU pour des missions nécessitant plutôt des approches pluridisciplinaires et de la modélisation.

Relations internationales

Les étudiants sont fortement encouragés à effectuer un semestre à l'étranger. Plusieurs destinations (Canada, Suède, Chili, Espagne, etc.) offrent des enseignements entrant dans la philosophie de la filière.

Débouchés

Aucune distinction n'est faite entre les débouchés de la filière et ceux de l'ensemble du département GSU. Néanmoins, ce sont vers des métiers concernés par une échelle exclusivement urbaine, avec une forte intention de modéliser les problématiques de la ville, que s'orientent préférentiellement les étudiants de la filière.

Contact

Une question ? Contactez nous !
Tél : 03 44 23 49 19 | Contacter par mail