Retour

Organisations Innovantes

※ Page du Diplôme d'Ingénieur par la Formation Continue

La filière "Management des Projets Innovants" permet l'acquisition de connaissances permettant à l'élève ingénieur d'intégrer à son champ technico-scientifique l'environnement socioculturel dans lequel interagit toute entreprise.

Objectifs

A travers MPI, le futur ingénieur devient un acteur d'interface articulant les domaines (marketing, recherche, développement, conduite de projets, gestion économique et budgétaire, méthodes de travail, industrialisation, systèmes d'information, ressources humaines, etc...) d'une entreprise évoluant dans le monde complexe des sociétés humaines.

Offre pédagogique

L'enseignement est basé sur une approche formation/action. Les étudiants sont amenés à mettre en oeuvre leurs connaissances dans le cadre de projets lourds menés en partenariats avec des industriels. Plus de 1500 projets ont été réalisés depuis l'ouverture de la filière MPI.

Programme

  • gestion de projet
  • gestion des ressources humaines
  • marketing et marketing de l'innovation
  • économie industrielle
  • knowledge management
  • méthodes de créativité (mind mapping, brainstorming, storyboarding, etc...)
  • veilles (technologiques, brevets, normes, concurrence, etc..)
  • protection industrielle
  • méthodes qualités
  • méthodes de résolution de problème (AV, QFD, CCO, etc...)
  • UV TSH

Relations industrielles

Quelques exemples d'entreprises dans lesquelles nos diplômés travaillent actuellement ou avec lesquelles ils ont collaboré au cours de leurs études : Labinal, l'Oreal, Chambre de Commerce de l'Industrie de Lens, Autoliv-ncs, Elyo Midi Ocean, Ido, PSA, Alcore Technologie, PSA Peugeot-Citroën, Constructa Asset Management, Bouygues Immobilier, Accenture, Alma Consulting Group Innovation Department, Digitalsk, Liebherr Aerospace Toulouse, Bertin Technologies, Cap Gemini, Lajous Industries / groupe, Lafarge, Gaz de France Transport, Bureau Veritas Consulting, Schneider Electric, CHU de Pointe-à-Pitre, HM Orangina Schweppes, Groupe 3M France, RATP, Elyo...

Systèmes mécatroniques et mécanique avancée - Mention Systèmes Complexes en Interaction (MSCI)

La notion de systèmes de systèmes technologiques (S2T) fait référence à l'interconnexion de systèmes technologiques autonomes. Un S2T est donc un systèmes dont les composants sont eux-mêmes des systèmes qui collaborent ou interagissent en vue de la réalisation de certaines tâches.

La mention MSCI est intégrée au volet formation du Labex "Maîtrise de système de systèmes". La spécialité SMA a pour objectif principal de former au domaine de l'ingénierie mécanique en se focalisant sur la caractérisation et l'élaboration de matériaux, la modélisation de structures mécaniques ou encore la conception de systèmes mécatroniques.

Contexte pédagogique

L'ingénierie mécanique requiert une démarche de modélisation et simulation des phénomènes physiques complexes dans une approche multi-échelles et multidisciplinaire. Ceci implique, entre autres, la mise en œuvre et la maîtrise des méthodes et outils de modélisation et d'optimisation qui sont intégrés dans une démarche systémique.

Cette spécialité s'adresse donc aussi bien à des mécaniciens souhaitant avoir une ouverture vers l'ingénierie de systèmes, pouvant intégrer différentes physiques ou technologies, qu'à des mécatroniciens souhaitant un approfondissement dans les techniques d'optimisation et de simulation multidisciplinaires.

La spécialité SMA forme principalement les étudiants à des méthodes de conception robuste et/ou optimisée de structures ou systèmes pluritechnologiques ainsi qu'aux principaux outils de modélisation et simulation utilisés dans le secteur de la R & D. La spécialité SMA propose enfin des unités d'enseignement orientées vers des applications originales (composites multi-matériaux, capteurs et actionneurs innovants, systèmes intégrés...) pour préparer les étudiants aux ruptures technologiques à venir dans des domaines allant des matériaux aux systèmes.

Débouchés

Les étudiants ayant suivi la mention MSCI peuvent ensuite exercer une activité professionnelle en recherche, développement et innovation dans les domaines publics ou privés comme chercheur expert, chef de projet, expert système, expert méthodes formelles, etc.

Organisation de la mention

  • Première année - M1 : Le M1 comporte des enseignements scientifiques et techniques faisant appel à la modélisation et l'ingénierie système, à l'optimisation, à l'analyse de données expérimentales, à la sûreté de fonctionnements, aux outils de calculs scientifiques, à la gestion des connaissances, aux modèles de commande, ... et des enseignements dans le domaine de la communication, du management, de la gestion de projet, de la méthodologie de la recherche et de la synthèse bibliographique.
  • Le deuxième semestre du M2 est consacré à la réalisation d'un projet dans une structure de recherche publique ou privée sous la direction d'un chercheur actif.

Qualité et performance dans les organisations - Mention Ingénierie des Systèmes et des Services (ISS)

La mention "Ingénierie des services et systèmes" a pour but d'assurer la formation de cadres capables d'appréhender les problématiques liées au déploiement et à l'exploitation stratégiques des services et des systèmes technologiques au sein des entreprises et des organisations.

Le secteur des services concerne un grand nombre de domaines professionnels extrêmement différents (production, santé, finance, culture, éducation, recherche...) et représente plus de 70% des emplois et de la richesse produite en France.

Il est caractéristique de l'évolution de la société et des entreprises dans un contexte économique de compétition mondiale. Son management nécessite la mise en oeuvre de démarches robustes scientifiquement, basées sur l'amélioration continue, la prise en compte de l'humain, l'anticipation des risques et la maîtrise des interactions entre systèmes et acteurs.

Objectifs de la formation

L'objectif de la spécialité professionnelle "Qualité et Performance dans les Organisations" (QPO) est de former des acteurs efficaces dans la mise en oeuvre et l'accompagnement des dynamiques qualité, d'amélioration des performances et de changement pour tous types d'organisations de service, qu'elles soient publiques, parapubliques ou privées. La fonction "métier" visée est à la charnière des emplois managériaux, techniques et tertiaires.

A l'issue de la formation les étudiants auront les compétences pour :

  • Veiller et analyser de manière cohérente les besoins, les enjeux scientifiques et sociétaux et les interactions entre connaissances, informations, technologies et organisations. 
  • Concevoir, définir, valider, conseiller, mettre en œuvre et piloter des systèmes innovants, technologiques ou organisationnels.
  • Diriger une équipe, gérer un budget, contribuer aux processus de décision et communiquer autant au niveau institutionnel que via des réseaux interculturels, interdisciplinaires, intergénérationnels et internationaux.
  • Contribuer au développement continu des connaissances et des pratiques ainsi qu'à l'innovation technologique et organisationnelle dans une dynamique de responsabilité sociétale et de développement durable.

Contexte pédagogique

A une formation antérieure d'origine multidisciplinaire (formation initiale de type licence ou maîtrise en science, gestion, organisation, santé, social) et à une éventuelle expérience professionnelle (formation continue pour des salariés) qui procurent les principales bases scientifiques et techniques du secteur des services, la spécialité "Qualité et Performance dans les Organisations" du Master apporte les savoirs et savoir-faire sur les approches qualité et les sciences sociales associées. Des temps forts de mise en pratique sont organisés autour de projets d'intégration collectifs et de stages individuels de longue durée, capitalisés ensuite sur internet.

L'année de M1 est commune aux diverses spécialités de la mention "Ingénierie des Services et Systèmes".

En M2, le premier semestre comprend des cours organisés en modules permettant aux étudiants d'acquérir les connaissances, développer les aptitudes et certifier les compétences requises aux métiers de la qualité.

Le second semestre est consacré à un stage dans une organisation, une entreprise ou dans un laboratoire, français ou étranger. La formation est complétée par des enseignements de langue et de culture générale.

Débouchés

La dynamique européenne en certification et accréditation exige des cadres capables d'animer des démarches qualité et de performance. L'expérience de l'UTC permet de préparer et former des cadres à la qualité et plus particulièrement celle centrée sur la problématique des services. Les principaux emplois remplis par les diplômés UTC spécialisés en "qualité" sont :

  • Responsable qualité : 50%
  • Directeur qualité : 25%
  • Chargé de mission qualité : 8% 
  • Directeur de l'accréditation : 5%
  • Directeur du développement durable : 5%
  • Consultant qualité : 5%
  • Chargé de mission accréditation : 2%

Plus de 100 partenaires socio-économiques proposent chaque année des stages de formation en qualité et normalisation dans tous les secteurs de production de biens et de services. L'enseignement de haut niveau délivré dans le cadre de la spécialité "Qualité et Performance dans les Organisations" repose sur les compétences en recherche scientifique des enseignants-chercheurs appartenant à des unités de recherche reconnues de l'UTC et de ses partenaires : UMR UTC/CNRS 7338 Biomécanique et Bio-ingénierie, UMR 7253Heuristique et Diagnostic des Systèmes Complexes, EA 2223 Connaissance, Organisation et Systèmes Techniques, EA 4297, Transformation Intégrée de la Matière Renouvelable, CQP2, Conception et Qualité des Produits et Processus, partenariats "Qualité-Recherche" avec les réseaux de l'enseignement supérieur (QUARES), du CNRS (QeR), de l'INSERM (IRQ)...

Les clefs et les outils opérationnels pour renforcer les compétences et qualifier les professionnels de l’accompagnement d’entreprises ou de projets d’innovation.

Objectifs

  • Renforcer les compétences et qualifier les personnels en charge de l’accompagnement des entreprises innovantes.
  • Renforcer le transfert de pratiques et d’outils au sein du réseau RETIS, et plus largement avec d’autres réseaux partenaires.
  • Créer un nouveau référentiel partagé spécifique à ces métiers de l’appui à l’innovation.

Contenu

  • Module 1 : Introduction à l’innovation et créativité
  • Module 2 : Détecter et accompagner les projets
  •  Module 3 : Les outils de gestion de l’innovation
  • Module 4 : Le projet et son pilote
  • Module 5 : Définir et protéger le produit innovant
  • Module 6 : Ecosystème de l’innovation et partenariat
  •  Module 7 : Le marketing des projets et la stratégie d’entreprise
  •  Module 8 : Ingénierie juridique et financière
  •  Module 9 : Tableaux de bord et analyse de risques
  • Module 10 : International

Pré-requis

Bac + 4 à 5 (école d'ingénieur, école de commerce, management)

Public

Professionnels de l'innovation de l'entreprenariat

Coût

6 800 €

Pour plus d’information, consultez la plaquette détaillée sur le site http://www.aditec.org/formation/formations-retis/

Cette formation peut être organisée en intra-entreprise

L’innovation est un des principaux leviers du développement des organisations. Elle concerne autant les process que les marchés visés. Chaque collaborateur peut être amené à participer à la genèse de solutions et de concepts innovants. Les organisations qui gagnent sont celles qui mobilisent les équipes les plus qualifiées. Cette formation prépare à la certification des 8 compétences indispensables pour stimuler l’innovation. Elle propose le passage d’une épreuve attestant l’acquisition des compétences.

 

Objectifs

  • Comprendre et maîtriser les outils et méthodes de créativité via la logique effectuale ;
  •  Lancer et réussir le lancement d’un produit ou service innovant par la démarche du marketing de l’innovation ;
  • Développer des produits et services innovants par le Design Thinking.

Public

Toute personne pouvant être impliquée dans des processus créatifs liés à la conception ou à l’amélioration de produits, de services et de procédés.

Prérequis

Aucun

Durée

10 jours, 70 heures.

Tarif 

6 375€ (prix non assujetti à la TVA).

Référence produit

INNOV-A.

Référence CPF

205 815.

Lieu

Paris.

Dates

15, 16, 22, 23 mars, 12, 13, 19, 20 avril, 17, 31 mai 2018.

Points forts

Entraînement sur des situations réelles ; accompagnement personnalisé ; pédagogie tournée vers la pratique.

Moyens pédagogiques et techniques

Exercices ; études de cas réels ; ateliers-projets.

Modalités d’évaluation

Evaluation formative effectuée à l’occasion des mises en situation, des études de cas et des épreuves de certification.

Programme

-          Animer et conduire un processus créatif  (3 jours ; 21 heures)

  • Développer les connaissances théoriques de la créativité ;
  • Savoir utiliser les outils de créativité ;
  • Mettre en pratique les outils de créativité dans l’entreprise.

-          Réussir le lancement d’un produit-service innovant : marketing de l’innovation (4 jours ; 28 heures)

  • S’approprier et traduire un projet en questions marketing ;
  • Analyser le marché (environnement et marketing) ;
  • Construire l'offre (relations inter organisationnelles, comportements acheteur/usager/utilisateur) ;
  • Consolider l'offre (business model, positionnement marché, business-plan) ;
  • Mettre en œuvre des actions marketing opérationnel.

-          Innover par le Design Thinking (3 jours ; 21 heures)

  • Explorer les usages clients avec le Design Thinking et la perception active ;
  • Pratiquer l’analyse conjointe pour faire émerger l’innovation ;
  • Concevoir une innovation socio-technique.

Responsable du programme

Nathalie DARENE - enseignant-chercheur UTC ; experte dans le marketing de l’innovation ; docteur en sociologie des organisations.

Intervenants

Nos intervenants sont issus du milieu industriel et universitaire. Ils comptent plus de 10 ans d’expérience professionnelle dans leur domaine d’expertise.

Contact

fc@utc.fr ; 03 44 23 49 19.

Cette formation peut être organisée en intra-entreprise.

La créativité et l’idéation sont des démarches utilisées dans les processus d’innovation et de la production de nouvelles richesses. En tant que socles des processus d’innovation, ces méthodes répondent parfaitement aux stratégies de différenciation sur des marchés à haut niveau de concurrence.

Objectifs

  • Comprendre le concept de créativité ;
  • Utiliser et maîtriser les outils et méthodes ;
  • Savoir expérimenter les outils et méthodes à partir de cas réels via la logique effectuale.

Public

Toute personne pouvant être impliquée dans des processus créatifs liés à la conception, ou à l’amélioration de produits, de services et de procédés.

Prérequis

Aucun.

Durée

3 jours, 21 heures.

Tarif

1 800€ (prix non assujetti à TVA).

Référence produit

INNOV1.

Référence CPF

205 815.

Lieu

Paris.

Dates

15, 16, 22 mars 2018.

Points forts

Entraînement sur des situations réelles ; accompagnement personnalisé ; pédagogie tournée vers la pratique ; supports vidéos enrichis.

Moyens pédagogiques et techniques

Exercices ; études de cas réels ; ateliers-projets.

Modalités d’évaluation

Evaluation formative effectuée à l’occasion des mises en situation et des études de cas.

Programme

Développer les connaissances théoriques de la créativité

  • Faire un lien entre les « préjugés » et l’histoire de la créativité ;
  • Comprendre les postures créatives au regard des processus cognitifs ;
  • Faire un lien entre les inhibiteurs de la créativité.

Savoir utiliser les outils de créativité (Carte Mentale Graphique, Analyse de la Valeur, Situation de vie et six chapeaux, Matrice TRIZ…)

  • Savoir proposer un outil en fonction d’une typologie d’acteurs ou de projets ;
  • Savoir mobiliser le bon outil en fonction du type de créativité attendu ;
  • Modéliser et enrichir les outils au cœur de l’organisation ;
  • Identifier les stimulants de la créativité.

-          Mettre en pratique les outils de créativité dans l’entreprise

  • Expérimenter les outils de « l’ingénieur » au « designer » ;
  • Découvrir l’expérience d’approches sensorielles.

Responsable du programme

Pascal ALBERTI - enseignant-chercheur UTC ; expert en management de l'innovation et créativité ; DEA Technologie et Innovation ; Ingénieur Génie mécanique - option design industriel.

Intervenants

Nos intervenants sont issus du milieu industriel et universitaire. Ils comptent plus de 10 ans d’expérience professionnelle dans leur domaine d’expertise.

Pour aller plus loin

Formation «Réussir le lancement d’un produit-service innovant : marketing de l’innovation» (INNOV2) ;

Cette formation donne accès – sous conditions – à la certification professionnelle « Générer des concepts et des solutions innovants » (Inscrite à l’inventaire de la CNCP).

Contact

fc@utc.fr ; tel : 03 44 23 49 19.

Cette formation peut être organisée en intra-entreprise.

Le Marketing de l’innovation n’est pas une science exacte. Il se construit, par hypothèses, dans un environnement souvent inconnu et un écosystème encore non défini. C’est pourquoi, la démarche proposée est flexible et adaptable. Elle doit permettre de décider d’un point de vue marketing du GO, NO GO ou Go sous réserves, du projet innovant.

 

Objectifs

  • Connaître, comprendre les étapes d’une démarche globale de marketing de l’innovation et savoir les adapter à son projet ;
  • Ecouter son environnement et conduire une analyse prospective ;
  • Identifier les cibles commerciales et les motivations d'achat ;
  • Convaincre et fédérer autour de nouveaux concepts ;
  • Produire et faire preuve d'une approche créative et originale.

Public

Toute personne pouvant être impliquée dans des processus créatifs liés à la conception, ou à l’amélioration de produits, de services et de procédés.

Prérequis 

Avoir les compétences associées à la formation « Animer et conduire un processus créatif » (INNOV1).

Durée

4 jours, 28 heures.

Tarif 

2 400€ (prix non assujetti à TVA).

Référence produit

INNOV2.

Référence CPF

205 815.

Lieu

Paris.

Dates

23 mars, 12, 13 et 20 avril 2018.

Points forts

Entraînement sur des situations réelles ; accompagnement personnalisé ; pédagogie tournée vers la pratique.

Moyens pédagogiques et techniques

Exercices ; études de cas réels ; ateliers-projets.

Modalités d’évaluation

Evaluation formative effectuée à l’occasion des mises en situation, des études de cas.

Programme

S’approprier et traduire un projet en questions marketing ;

  • Structurer sa démarche de mise sur le marché avec une méthodologie éprouvée ;
  • Intégrer les notions d’attentes, de besoins et de comportements clients ;
  • Optimiser ses plans d’actions marketing ;
  • Diagnostiquer sa situation économique et technologique ;

Analyser le marché (environnement et marketing) ;

  • Etablir une veille (économique, sociale, concurrentielle) ;
  • Repérer les turbulences potentielles ;
  • Segmenter le marché ;
  • Identifier les cibles ;

Construire l’offre (relations inter organisationnelles, comportements acheteur/usager/utilisateur) 

  • Elaborer une matrice de segmentation client/applications ;
  • Evaluer l’attractivité des différents segments (entretiens qualitatifs) ;
  • Prioriser les segments et adapter l’offre ;

Consolider l'offre (business model, positionnement marché, business-plan) ;

  • Elaborer la stratégie ;
  • Définir le business model ;
  • Définir le plan d’actions ;
  • Bâtir le plan marketing (marketing mix) ;

Mettre en œuvre des actions marketing opérationnel ;

  • Suivre les actions ;
  • Evaluer les résultats ;
  • Ajuster ;

Responsable du programme

Nathalie DARENE - enseignant-chercheur UTC ; experte dans le marketing de l’innovation ; docteur en sociologie des organisations.

Intervenants

Nos intervenants sont issus du milieu industriel et universitaire. Ils comptent plus de 10 ans d’expérience professionnelle dans leur domaine d’expertise.

Pour aller plus loin

Formation «Innover par le Design Thinking » (INNOV3) ;

Cette formation donne accès – sous conditions – à la certification professionnelle « Générer des concepts et des solutions innovants » (Inscrite à l’inventaire de la CNCP).

Contact

fc@utc.fr ; tel : 03 44 23 49 19.

Cette formation peut être organisée en intra-entreprise.

Pour se développer, les organisations doivent concevoir des produits-services attractifs destinés à des utilisateurs exigeants et versatiles. Comprendre les facteurs subjectifs qui structurent leurs préférences permet de proposer des solutions qui favorisent l’acte d’achat. La formation propose de faire découvrir de quelle manière le design thinking contribue à l’émergence d’innovations centrées sur la satisfaction des clients.

Objectifs

  • Comprendre les enjeux du design pour l’innovation et la qualité perçue ;
  • Explorer les usages potentiels clients grâce à la stratégie de la perception active ;
  • Découvrir la technique de maquettage Quick&Dirty (Q&D) ;
  • Appréhender la méthode d’Analyse Conjointe (AC) - méthode de plans d’expérience ;
  • Maîtriser des techniques de création de valeur ;
  • Conduire des tests de préférences sur propositions de design ;
  • Décider du développement d’un design en fonction des résultats.

Public

Toute personne pouvant être impliquée dans des processus créatifs liés à la conception ou à l’amélioration de produits, de services et de procédés.

Prérequis

Avoir les compétences associées à la formation «Réussir le lancement d’un produit-service innovant : marketing de l’innovation » (INNOV2).

Durée

3 jours, 21 heures.

Tarif

1 800€ (prix non assujetti à TVA).

Référence produit

INNOV3.

Référence CPF

205 815.

Lieu

Paris.

Dates

19 avril, 17 et 31 mai 2018.

Points forts

Entraînement sur des situations réelles ; accompagnement personnalisé ; pédagogie tournée vers la pratique.

Moyens pédagogiques et techniques

Exercices ; études de cas réels ; ateliers-projets.

Modalités d'évaluation

Evaluation formative effectuée à l’occasion des mises en situation, des études de cas.

Programme

Explorer les usages clients avec le Design Thinking et la perception active ;

  • Découvrir les 3 dimensions de l’objet ;
  • Comprendre  les liens entre valeurs sémantiques, syntaxiques et pragmatiques ;
  • Reconnaitre des liens logiques entre les différentes identités produits (carré sémiotique) ;
  • Positionner les identités stylistiques sur une cartographie visuelle (Mapping produits).

Pratiquer l’analyse conjointe pour faire émerger l’innovation ;

  • Trouver des niches de valeur dans le cadre d’un projet de design ;
  • Identifier les attentes des consommateurs ;
  • Formaliser un questionnaire centré sur l’expérience d’usage ;
  • Intégrer un positionnement marché.

Concevoir une innovation socio-technique ;

  • Rechercher des concepts, maquettage Quick&Dirty ; sélectionner des pistes prometteuses ;
  • Rationaliser des concepts retenus ; décliner des couplages actions-fonctions ; dessiner des propositions selon plan d’expérience en vue de l’analyse conjointe ;
  • Effectuer des tests de préférences clients ; analyser des résultats ;
  • Argumenter les choix du design en fonction de la cible consommateurs ;
  • Effectuer des préconisations et design final de la proposition d’un nouvel objet pour une cible donnée.

Responsable du programme

Anne GUENAND - enseignant-chercheur UTC ; experte design industriel ; sémantique du produit industriel ; design sensoriel et évaluation subjective ; docteur en design.

Intervenants

Nos intervenants sont issus du milieu industriel et universitaire. Ils comptent plus de 10 ans d’expérience professionnelle dans leur domaine d’expertise.

Pour aller plus loin

Cette formation donne accès – sous conditions – à la certification professionnelle « Générer des concepts et des solutions innovants » (Inscrite à l’inventaire de la CNCP).

Contact

fc@utc.fr ; tel : 03 44 23 49 19.

Contact

Une question ? Contactez nous !
Tél : 03 44 23 49 19 | Contacter par mail