Retour

Processus Industriels et Services

※ Page du Diplôme d'Ingénieur par la Formation Continue

L'ingénieur FQI est un ingénieur GM qui a les connaissances nécessaires à la compréhension et à la résolution des problèmes posés par la maîtrise du process, l'assurance qualité, la sûreté de fonctionnement, la gestion de projets... Il sait également mettre en place les politiques qualité et/ou environnementale, et mener une certification de produit ou de système qualité.

Offre pédagogique

L'enseignement comporte deux composantes essentielles à la formation : l'aspect technique et scientifique ( méthodes statistiques de maîtrise de process, plans d'expériences et méthodologie Taguchi, sûreté de fonctionnement des systèmes, causes et remèdes des défaillances des matériaux et structures, contrôles non-destructifs, réingénierie, référentiels et normes) et l'aspect relationnel et management.

Equipe pédagogique

Elle est constituée d'enseignants-chercheurs en mathématiques appliquées et management de la qualité. De plus, une équipe de spécialistes du monde industriel et économique intervient sur les approches pratiques.

Relations internationales

  • Milieu universitaire : Canada (Sherbrooke), Suède (Linköping), Espagne (Valladolid), Angleterre (Cranfield), Argentine,...
  • Milieu industriel : Renault, Valéo, Plastic Omnium, Aérospatiale, CNES, Cetim, GEC Alsthom, Décathlon, Ligeron SA, Gaz de France, DNV, France Télécom, EDF, ...

Débouchés

Qualité = fonction transversale dans l'entreprise Les débouchés sont principalement dans l'industrie mécanique mais de plus en plus dans le secteur de l'agroalimentaire et celui du tertiaire (banques, assurances, hôtellerie, transport, santé,...)

Evolution de carrière

Le jeune diplômé occupe un poste d'ingénieur qualité, il évolue rapidement vers un poste de responsable qualité ou de responsable de site de production pour obtenir le statut de Directeur Qualité. La concurrence et l'évolution des entreprises, tournées de plus en plus vers 'la satisfaction du client " induisent des besoins considérables en ingénieurs qualité et ceci dans tous les secteurs d'activité.

 

> Participer à une session d'information consacré au Diplôme d'Ingénieur par la Formation Continue

※ Page du Diplôme d'Ingénieur par la Formation Continue

Basée essentiellement sur la connaissance approfondie des procédés industriels, cette filière forme des ingénieurs ayant une connaissance dans le domaine du contrôle et de la conduite des procédés.

Objectifs

Cette formation leur permettra de dialoguer avec les responsables des systèmes informatiques de contrôle à l'usine, dans le but d'améliorer les conditions de fonctionnement des unités de production et d'optimiser leur rendement.

Offre pédagogique 

  • U.V. de base du Génie des Procédés
  • chimie des solides nucléaires et catalytiques
  • automatique avancée
  • conception de procédés propres
  • logique floue : concepts et applications
  • grandeurs physiques et leurs mesures
  • procédés de séparation
  • sécurité des systèmes et fiabilité humaine

Stages et relations industrielles

45 % des offres d'embauche proviennent des projets. Environ 50 % des étudiants passent 1 semestre à l'étranger (Allemagne, Espagne, Canada, Finlande, Suède...).

Débouchés

  • grands groupes chimiques
  • ingénierie de procédés

Métiers visés

  • ingénieur R&D
  • responsable qualité
  • responsable production 
  • ingénieur procédé
  • responsable projet et industrialisation

Formations complémentaires

Master "Transformation et Valorisation des Ressources Naturelles" dans deux spécialités : 

  • PTV2R "Procédés et Technologies de Valorisation des Ressources Renouvelables"
  • GPF "Génie des Produits Formulés" Doctorat

 

> Participer à une session d'information consacré au Diplôme d'Ingénieur par la Formation Continue

※ Page du Diplôme d'Ingénieur par la Formation Continue

Les diplômés de la filière PIL sont des ingénieurs généralistes ayant suivi une formation en industrialisation de produits manufacturés et en gestion des systèmes de production sous contrainte d'optimisation des flux, des délais, de la qualité, des ressources matérielles et humaines.

Offre pédagogique

La formation de base est complétée par des enseignements relatifs à l'organisation et la gestion de production, l'industrialisation, la maîtrise de la qualité et la fiabilité industrielle, ainsi que la conception et la gestion de la supply chain. En complément des enseignements théoriques et technologiques, des projets sont proposés pour préparer les étudiants au contexte professionnel et au travail en équipe.

Enseignements spécifiques à la filière :

  • organisation et gestion industrielle
  • management des performances et amélioration continue
  • supply chain management et ERP
  • simulation et optimisation des flux
  • maîtrise statistique des processus et fiabilité industrielle
  • industrialisation et FAO
  • industrialisation et FAO
  • manufacturing process management et usine numérique

Ces thématiques sont abordées en prenant en compte les contraintes environnementales et en développant la capacité à faire preuve d'une éthique professionnelle. Cette formation est aussi accessible par la voie de la formation continue et de l'apprentissage.

Stages et relations industrielles

Le projet de fin d'études est réalisé en milieu industriel - stage d'une durée de six mois - dans les secteurs de l'automobile (Faurecia, PSA Peugeot Citröen, Renault, Valeo), des transports (Air France, RATP), des cosmétiques (Chanel, Colgate Palmolive), de l'aéronautique (Airbus et Aérolia), de l'industrie de process (Arcelor Mittal), de l'industrie de biens de consommation (Procter & Gamble), de la logistique... Ce stage peut être mené à l'étranger.

Relations internationales

Les universités partenaires de l'UTC : Allemagne (Berlin, Braunschweig), Brésil (Curitiba, Florianopolis), Finlande (Helsinki, Lappeenranta, Oulu), Royaume-Uni (Cranfield, Glasgow, Loughborough), Suède (Göteborg, Linköping, Lulea)...

Débouchés

La filière PIL forme des ingénieurs industrialisation (bureau des méthodes), production, logistique et qualité, des ingénieurs d'applications (CFAO, PLM, ERP, MES, MPM), des ingénieurs projet ou encore des ingénieurs conseil.

Les ingénieurs de la filière PIL trouvent des débouchés dans divers secteurs d'activités tels que la production manufacturière (aéronautique, automobile, biens de consommation, équipementier, pétrochimie...), les services (distribution, transport et logistique,...) et les éditeurs ou les intégrateurs de logiciels.

Les ingénieurs PIL peuvent aussi poursuivre leurs études en préparant un doctorat, dans un contexte universitaire (à l'UTC ou dans un autre établissement) ou industriel.

 

> Participer à une session d'information consacré au Diplôme d'Ingénieur par la Formation Continue

※ Page du Diplôme d'Ingénieur par la Formation Continue

La filière MOPS a pour objectif de former des ingénieurs aptes à analyser le comportement des produits et des structures, à les dimensionner et les valider, à l'aide des outils informatiques de calcul et d'optimisation.

Offre pédagogique

Durant sa formation, l'ingénieur MOPS approfondit plus particulièrement ses connaissances en mécanique numérique. Il maîtrise les techniques de modélisation et de simulation par éléments finis, dans le cadre de l'ingénierie assistée par ordinateur. La formation de base en mécanique et en méthodes numériques est complétée par des enseignements relatifs à la modélisation et à l'optimisation des structures. En complément des enseignements théoriques et technologiques, des projets sont proposés pour préparer au contexte professionnel et au travail en équipe.

Enseignements spécifiques à la filière : 

  • éléments finis avancés
  • dynamique des structures
  • modélisation du crash et analyse d'impacts
  • analyse modale en acoustique et vibrations
  • modélisation des systèmes biomécaniques
  • optimisation en mécanique

Stages et relations industrielles

La formation spécifique de la filière comprend un projet de fin d'études en milieu professionnel - stage d'une durée de six mois. Ce stage peut se dérouler au sein d'un grand groupe industriel (Arcelor Mittal, EADS, EDF, PSA, Renault, Valeo...), dans un organisme de recherche (CEA, Cetim...), dans une société de services ou chez un éditeur de logiciels (Dassault Systèmes, Digital Product Simulation, ESI...). Ce stage peut être mené à l'étranger.

Relations internationales

Il peut s'agir d'un semestre d'études dans les universités partenaires de l'UTC : Espagne (Saragosse), Pays-Bas (Twente), Suède (Göteborg, Linköping), Chine (Shanghaï)...

Débouchés

La filière MOPS forme des ingénieurs calcul/simulation, des ingénieurs de recherche ou d'études et développement, des ingénieurs projets, des ingénieurs d'applications et des consultants. Les ingénieurs MOPS peuvent aussi poursuivre leurs études en préparant un doctorat, dans un contexte universitaire (à l'UTC ou dans un autre établissement) ou industriel.

 

> Participer à une session d'information consacré au Diplôme d'Ingénieur par la Formation Continue

Objectifs de la formation 

  • Former des techniciens de haut niveau, opérationnels et capables d'assurer la sûreté de fonctionnement des équipements industriels à moindre coût.
  • Apporter des compétences intermédiaires entre celles de technicien et d'ingénieur afin de préparer aux métiers de responsables de services maintenance.

Compétences attendues

  • Concevoir des solutions d'amélioration de la sûreté de fonctionnement
  • Définir et mettre en œuvre des techniques avancées de maintenance
  • Piloter les actions de maintenance
  • Communiquer avec les différents partenaires

Contenu et durée de la formation

  • 480 heures de cours, TD et TP
  • 120 heures de projet tuteuré
  • 15 semaines de stage

› Culture générale d'entreprise : Communication, Connaissance de l'entreprise, Anglais

› Management et gestion de maintenance : Management, Gestion d'un projet de maintenance, Gestion de maintenance, Gestion de production

› Sûreté de fonctionnement et techniques avancées de maintenance : Outils de surveillance et d'inspection, Auto-diagnostic, télémaintenance, Approche FMDS, Outils statistiques

› Technologies associées aux systèmes : Asservissement, Hydraulique, Analyse fonctionnelle et structurelle, Génie électrique

Public concerné

Les étudiants, salariés, demandeurs d'emploi titulaires d'un Bac+2 du secteur technique :

  • BTS Maintenance Industrielle, Mécanique Automatisme Industriel, Electrotechnique ou à dominante technologique...
  • DUT Génie Industriel Maintenance, Génie Electrique et Informatique Industrielle, Génie Mécanique et Productique...
  • Licence 2 des domaines Sciences et Technologie

Insertion professionnelle

Les diplômés de cette licence professionnelle peuvent accéder aux métiers de la maintenance industrielle :

  • Responsable du groupe technique de maintenance
  • Chef du service entretien, travaux neufs
  • Chef du service maintenance
  • Agent de maîtrise responsable d'équipes de maintenance
  • Responsable du service technique

Projet tuteuré

Le projet tuteuré met le stagiaire en situation d'analyse, de recherche et de résolution d'une problématique liée à la maintenance industrielle. Il permet de travailler dans le cadre d'un travail d'équipe, essentiel au bon fonctionnement des entreprises.

Stage entreprise

Il représente la mise en situation professionnelle de la formation reçue par le stagiaire et prépare son insertion dans la vie active.

Coût

5 990 € entreprise / 4 190 € autofinancement (Tarifs non assujetis à la TVA)

Objectifs

Il s'agit de délivrer une formation scientifique suffisamment poussée afin d'amener les participants à :

  • Maîtriser l'élaboration d'un plan d'expérience.
  • Exploiter les plans d'expérience : traitements, analyses, interprétation.
  • Devenir efficace dans la pratique des plans d'expérience.
  • Réduire les délais et les coûts d'optimisation du couple produit/process.

Modalités pédagogiques

  • Cours magistral, exercices d'application et simulation

Ateliers interactifs

Les supports de cours seront remis sur clé USB format PDF

Durée : 2 jours soit 14 heures de formation.

› 1ère demi-journée : Généralités sur les plans d'expériences Historique, principe de la méthodologie, les plans complets, présentation d'un cas d'école

› 2e demi-journée : Les plans fractionnaires (+ Travaux Pratiques) Les plans 2^k-p, construction des plans, méthodes Tagushi

› 3e demi-journée : Analyse de la variance ANAVAR sur un plan à 1 facteur, ANAVAR sur un plan à N facteur, Application sur un TD Excel

› 4e demi-journée : Travaux dirigés en situation complète : réglage optimale d'une machine de vernissage Présentation du logiciel SIMDI, Présentation du problème, Débriefing

Coût

Nous consulter

Contact

Une question ? Contactez nous !
Tél : 03 44 23 49 19 | Contacter par mail