Université de Technologie Sino-Européenne de l'Université de Shanghai (UTSEUS)

Créée en 2005 par le réseau des Universités de Technologie françaises et l'Université de Shanghai, notre école d'ingénieur est aujourd'hui la première coopération universitaire sino-européenne, partenariat précurseur et unique à l'échelle européenne dans les domaines de la formation et de la recherche. L'Université de Technologie Sino-Européenne de l'Université de Shanghai (UTSEUS) forme ainsi chaque année plus de 1000 étudiants chinois, européens et américains dans un cadre international et multiculturel.

UTSEUS - Une Université de Technologie en Chine

L'UTSeuS (Université de Technologie Sino-Européenne de l'Université de Shanghai) est un établissement créé en 2005 à l'initiative des 3 partenaires du réseau des UT (Compiègne, Troyes et Belfort-Montbéliard) et un partenaire chinois qui est l'Université de Shanghai

L'Université de Shanghai, créée en 1994, est le résultat d'une fusion de 4 universités, avec un effectif total de 30 000 étudiants, tous cycles confondus. Elle est financée par la municipalité de Shanghai et se classe parmi les 45 meilleures universités chinoises sur plus de 1 600 établissements.

Cet établissement pluridisciplinaire (plus de 200 facultés et instituts différents) a été sélectionné par le réseau des UT pour sa situation géographique, sa proximité du tissu industriel français et européen et sa dynamique de développement.

Il s'agit en effet d'une zone économiquement parlant très importante puisque 400 des 600 plus grosses entreprises du monde y sont implantées, non seulement pour travailler en Chine mais plus globalement en Asie, y compris au Japon, en Corée ou encore en Asie du sud-est. 

Aboutissement d'une structuration des relations industrielles, l'UTseuS a signé une convention de partenariat avec 11 entreprises (Air Liquide, VIDON Group, China Materiala, Cityzen Data, Faurecia, Oxylane, Siveco China, Suez Environnement - Sita, Technochina Industries, Xerox, ZTE), véritable collaboration renforcée pour des cours, des conférences, des visites d'usines, des projets industriels ou sponsorisés, des stages ou encore des bourses de mobilité.

Au printemps 2010 a été signée une entente entre l'École de Technologie supérieure (ÉTS) de Montréal et le réseau des UT concernant la mobilité étudiante et la participation de l'ÉTS au développement de masters à l'UTSEUS. Les étudiants en formation d'ingénieur à l'ÉTS ont ainsi la possibilité de venir suivre un semestre de cours à Shanghai suivi d'un stage, tandis que les étudiants issus de l'UTSEUS ont la possibilité d'effectuer une poursuite d'études à l'ÉTS, à l'issue de leur séjour dans les UT.

Ce nouveau pas vers l'internationalisation de l'UTSEUS vient compléter la signature d'autres ententes entre le réseau des UT et plusieurs universités d'Allemagne (TU Braunschweig), d'Espagne (Universitat Autonoma de Barcelona), de Suède (Linköping University) et de Lettonie (Riga Technical University).

Une mobilité étudiante "croisée"

L'UTseuS propose aujourd'hui à 4 promotions chinoises des formations en Génie Informatique, Génie Mécanique, Génie Biologique et Science des Matériaux.

Après une formation de 3 ans à Shanghai, incluant des cours de spécialité et des cours intensifs de français, les étudiants chinois peuvent, pour les meilleurs d'entre eux, venir en France pour 2 années d'études et de stage dans l'une des trois universités de technologie pour obtenir le double diplôme d'ingénieur français et le Bachelor of Engineering de l'Université de Shanghai.

Ce programme est destiné aux étudiants des Universités de Technologies françaises de 2ème année ou issus des universités partenaires qui souhaitent vivre une première expérience à l'international.

Durant un semestre, les étudiants ont l'occasion de poursuivre leur cursus et d'acquérir les premières clés de compréhension de la culture chinoise en partageant leurs cours avec les étudiants chinois de 3ème année.

Ce programme est ouvert aux étudiants de Master 2 des 3 Universités de Technologies françaises et aux universités partenaires, de toutes spécialités d'ingénierie.

Durant un semestre, les étudiants profitent de l'environnement dynamique asiatique avant leur entrée dans la vie active. Grâce à une offre de cours professionnalisant, projets au sein d'entreprises ou de rencontres avec des ingénieurs expatriés, les étudiants s'ouvrent ainsi aux perspectives de carrières possibles à l'international.

Ce programme est destiné aux étudiants, jeunes professionnels ou entrepreneurs de tous horizons (Sciences de l'Ingénieur, Sciences humaines et sociales, Management, Arts, Droit) de niveau Master 1 ou 2, qui souhaitent donner une dimension internationale à leur parcours.

Durant un semestre, les étudiants vivent une véritable expérience basée sur la rencontre des cultures et des disciplines. Avec pour fil conducteur "l'innovation dans les villes intelligentes et connectées de demain", les étudiants apprennent au travers de cours et projets pratiques et concrets, encadrés par une équipe dynamique d'enseignants, professionnels et chercheurs.

En 2012, l'UTseuS a également lancé le premier laboratoire de recherche mondial dédié aux enjeux de la ville intelligente - ComplexCity. Réunissant un ensemble de disciplines scientifiques présentes tant dans les Universités de Technologie qu'à l'Université de Shanghai, il implique des chercheurs venus de France et de Chine, ainsi que de nombreux partenaires académiques et industriels.

 

Complexcity est un laboratoire de recherche transdisciplinaire qui a pour but d'étudier la ville et plus largement, les systèmes urbains. Ses travaux se basent sur une approche innovante combinant capacités analytiques et computationnelles des sciences de l'ingénierie couplées à l'ouverture et à la créativité des sciences humaines et sociales.

ComplexCity est également un incubateur et une plateforme de rencontre et d'échange franco-chinoise pour les projets de recherche sur la ville. Explorer et analyser la ville comme un système complexe permettra de mieux comprendre les villes d'aujourd'hui et de concevoir les villes du futur pour faire face aux enjeux sociétaux globaux.

ComplexCity contribue à la conception de nouvelles manières de penser la ville et accompagne ainsi sa gestion, son design et ses évolutions. Pour maîtriser la complexité grandissante des villes et parallèlement prendre en considération les différentes façons de penser la ville, nous avons donc besoin de modèles et d'outils intellectuels.

Les axes de recherche du laboratoire ComplexCity s'organisent autour de 3 approches complémentaires :

  • les données qui doivent être recueillies
  • les modèles qui peuvent être utilisés sur la base de la signification de ces données
  • les méthodes d'interprétation et les outils qui permettent de conceptualiser et de décider sur la base des résultats produits par les modèles

5 domaines d'applications ont été identifiés :

  • Gestion des risques et des crises
  • Métabolisme d'une ville
  • Maintenance urbaine
  • Modélisation physique pour le confort urbain et l'efficacité énergétique
  • Vieillissement et gérontologie en ville

14 projets franco-chinois

Le laboratoire ComplexCity héberge 14 projets de recherche interdisciplinaires, sélectionnés par les directeurs de recherche du groupe des Universités de Technologies et son équipe sino-française lors de deux appels à projets lancés en France en 2013, complétés par un séminaire en Chine. 4 projets se sont vus attribuer un financement français et 4 autres ont été présentés à des projets de financement nationaux ou internationaux.

La plupart des projets incluent au moins 2 Universités de Technologie et l'Université de Shanghai et se caractérisent tous par un centrage sur la ville, tant par l'approche des sciences de l'ingénierie que celle des sciences humaines.

Les villes modernes souffrent bien souvent de congestion de la circulation. La recherche vise à comprendre les raisons des embouteillages et à proposer des solutions efficaces par le biais d'une modélisation des solutions efficaces par le biais d'une modélisation et simulation des flux de circulation urbaine.

› Partenaires impliqués : Laboratoire Système et Transport, UTBM - Institut de Shanghai de Mécanique et de Mathématiques Appliquées, SHU

Un système de sécurité publique intelligent constitue un élément important pour la ville intelligente (Smart City). Ce projet se concentre sur la double utilisation d'un système intelligent majeur de surveillance vidéo reposant sur un réseau de caméras : un traitement de l'image collaboratif avec les réseaux de caméras et une détection d'anomalies reposant sur un flux vidéo.

› Partenaires impliqués : LM2S, UTT - Département SMEA/Automatisation, School of Communication & Information, Engineering, SHU

Ce projet applique des théories et pratiques de projet d'ingénierie pour la conception urbaine dans le but de faire face à la complexité des villes actuelles. Il déploie des modèles génériques pour retracer les connaissances en conception urbaine à l'aide des TIC afin de détecter les besoins des citoyens.

› Partenaires impliqués : UTBM - SHU

Ce projet propose une plateforme afin d'identifier les pratiques en tant qu'entités hétérogènes multidimensionnelles et interconnectées. La plateforme représente les structures d'utilisateurs et dote les utilisateurs finaux d'outils pour l'analyse et la visualisation de leurs propres pratiques s'intégrant dans leurs modes de vie.

› Partenaires impliqués : Tech-CICO, UTT - School of Mechanical Engineering and Automation, SHU

La logistique urbaine s'avère d'une importance cruciale pour assurer un bon fonctionnement et promouvoir un développement urbain durable. Les recherches de Smart City Logistics se concentrent principalement sur la conception et la planification du réseau de distribution publique urbain, la plateforme d'informations publiques sur le bon sens en matière de logistique urbaine, ainsi que l'ordonnancement intelligent des ressources logistiques de la ville et la distribution de biens.

› Partenaires impliqués : Département ROSAS, UTT - Centre de Recherche en Logistique Moderne de l'Université de Shanghai, SHU

Le développement de l'urbanisation et l'augmentation du vieillissement des populations nécessitent le développement des gérontechnologies, afin d'aider les villes à faire face à la santé globale de tous leurs citoyens, avec une attention particulière portée aux plus âgés.

› Partenaires impliqués : Laboratoire BMBI, UTC - School of Communication and Information Technology, SHU

Ce projet vise à mesurer le trafic routier à l'aide de capteurs audio. Le premier objectif de ce projet est de démontrer la faisabilité d'une approche d'estimation des flux de circulation et de détection d'événements de la circulation à l'aide de signaux audio.

› Partenaires impliqués : Laboratoire de Modélisation et Sûreté des Systèmes, UTT - School of Communication and Information Technology, SHU

L'essence du projet est de concevoir et de développer une plateforme logicielle gratuite de jeu sérieux capable de traiter des scénarios urbains. Ce jeu ouvert fournira des métadonnées à partir desquelles des variables pertinentes pour l'entretien et l'utilisation durable des bâtiments et des équipements urbains seront extraites. Au terme de la recherche, le projet aborde les questions de maintenance industrielle et de gestion du cycle de vie du bâtiment.

› Partenaires impliqués : COSTECH, UTC - Centre d'études culturelles contemporaines, Université de Shanghai

Le projet a pour but de comprendre le mouvement public à partir de données Web. A cet effet, les chercheurs utilisent des algorithmes de classification pour étudier la fonctionnalité de chaque zone et analyser le contenu sur micro blog afin de comprendre le besoin du client.

› Partenaires impliqués : Laboratoire IRTES, UTBM - School of Communication and Information Technology, SHU

Ce projet vise à étudier la ville à travers son empreinte numérique (discussions spontanées sur le Web, données libres, données de capteur). L'objectif est de fournir une étude comparative sur deux villes. Shanghai (sélectionnée pour son dynamisme emblématique des villes chinoises) et Paris (emblématique d'une capitale européenne).

› Partenaires impliqués : ComplexCity, UTC - School of Urban Sociology, SHU

Le but de notre recherche est de fournir des données, des modèles, des outils de conception, de décision et d'évaluation, afin d'assister le développement du système urbain, en tenant compte de ses différents niveaux tels que régions, villes, districts, infrastructures... reliés entre eux par des réseaux (par exemple, les ordures ménagères, l'eau, l'énergie et les matières utilisées) et caractérisés selon l'aspect social, culturel, politique et économique.

› Partenaires impliqués : CREIDD, UTT - School of Mechanical Engineering and Automation, SHU

Ce projet vise à étudier les pratiques funéraires numériques à Shanghai, ainsi que les problématiques des éternités numériques en Chine. Pour ce faire, les chercheurs examinent les pratiques funéraires traditionnelles à Shanghai au travers du prisme de l'internet d'une part, et les nouvelles pratiques funéraires numériques d'autre part.

› Partenaires impliqués : COSTECH, UTC - Sciences sociales de l'urbain, SHU

Pour ce projet, les chercheurs s'appuient sur le développement récent des technologies de réseaux intelligents, de performance énergétique et de stockage d'énergie afin d'étudier et d'améliorer la gestion de l'énergie résidentielle en tenant compte d'un riche contexte de production, de distribution, de stockage et d'utilisation de l'énergie électrique.

› Partenaires impliqués : UTBM

Ce projet vise à utiliser les TIC pour étudier et promouvoir la culture en tant qu'élément majeur pour créer une nouvelle identité sociale significative, perdue par les villes en raison d'un développement urbain rapide à grande échelle et d'une importante migration multiculturelle.

› Partenaires impliqués : IRTES-RECITS, UTBM - School of Sociology and political science, SHU

Contact

Directeur des Relations Internationales
Olivier Schoefs
Tél : 03 44 23 73 87 | Contacter par mail

Directeur de l'UTseuS
Marc Bondiou
Contacter par mail