Un Institut de mécatronique, une Chaire en Hydraulique

Le CETIM (Centre Technique des Industries Mécaniques) et l'UTC collaborent de façon constante et soutenue depuis leurs créations, tant sur le plan pédagogique que sur le plan de la recherche partenariale. Cette collaboration est facilitée par la proximité géographique des deux institutions. En 1999, l'UTC et le CETIM s'associaient par exemple pour la création du LATIM (Laboratoire pour le Traitement de l'Information en Mécanique) et la mise en place de thèmes de recherche communs. Aujourd'hui, les deux partenaires collaborent sur trois thèmes principaux que sont la mécanique des matériaux, la vibro-acoustique et la mécatronique, à travers des projets communs comme au sein du pôle de compétitivité à vocation mondiale i-Trans.

L'UTC et le CETIM se sont associés en 2008 pour créer un Institut commun dédié à la mécatronique qui regroupe un pôle de formation, de R&D et de transfert.

Son objectif est de favoriser la formation d'ingénieurs et les actions de recherche collective mais aussi, présenter une offre commune de compétences et de prestations à forte valeur ajoutée pour les entreprises nationales et internationales,  vecteur de l'innovation dans la conception des produits, la mécatronique est le mariage de la mécanique, de l'électromécanique avec les technologies de l'information et de la communication.

Présente dans l'activité spatiale (satellites, ...), l'aéronautique (gestion de la stabilité de vol), les véhicules (ESP, ABS) mais aussi dans les biens de consommation (machines à laver, imprimantes), les biens d'équipement (aide à la conduite des machines, adaptabilité des moyens de production, gestion en ligne de la qualité ... ), la mécatronique est au cœur de l'innovation.

Cet Institut s'inscrit dans le cadre de l'évolution des produits en mécanique en termes de fonctions pilotées et de critères d'efficacité (performance, rendement, sûreté, propreté...).

3 axes principaux constituent son activité :

  • la formation aux spécialités d'hydraulique et de mécatronique

  • une activité conjointe de recherche et de développement

  • une activité d'innovation et de transfert de technologie

Enseignants responsables de la Chaire : Eric Noppe - Benoit Eynard

Au sein de cet institut de mécatronique, l'UTC et le CETIM ont également créé en 2009 la Chaire Hydraulique-Mécatronique à l'initiative des industriels des transmissions hydrauliques et de leur syndicat professionnel Artema, avec le soutien de la région Picardie et du fonds Feder. L'objectif est de bâtir un réseau de ressources technologiques dans ces domaines, s'appuyant sur les compétences en recherche de l'UTC, les capacités de transfert technologique propres au CETIM et à l'UTC, et ce par une proximité toujours plus grande avec les industriels. La création d'une telle Chaire vient en outre concrétiser en Picardie l'interactivité entre recherche, transfert et marché dans le domaine de l'hydraulique.

Les objectifs de la Chaire sont le développement d'une formation spécialisée et de haut niveau correspondant aux besoins de recrutement des industriels et une capacité de recherche qui réponde aux attentes des industries créatrices d'équipements et de systèmes mettant en œuvre des transmissions par fluides :

  • Composants hydrauliques et pneumatiques

  • Véhicules et engins mobiles (automobile, machinisme pour travaux publics, manutention, machines agricoles, industrie ferroviaire....)

  • Machines et équipements pour l'industrie manufacturière (machines-outils...)

La dominante reste la mécanique avec une approche système dans laquelle la commande des actionneurs est intégrée. Le programme de recherche est résolument tourné vers des technologies et applications innovantes susceptibles d'améliorer la maîtrise des performances, de nourrir les conceptions du futur et d'élargir le marché des transmissions hydrauliques.

Les thèmes principaux de l'activité sont au cœur des préoccupations industrielles :

  • l'amélioration et l'optimisation du cycle de conception des systèmes à base d'électrohydrauliques ou d'électropneumatiques par l'utilisation des outils avancés de simulation

  • l'amélioration des systèmes et des composants ainsi que de leur commande dans les domaines stratégiques de l'efficacité énergétique, de la réduction des nuisances sonores et des émissions polluantes, de la sûreté de fonctionnement

La Chaire s'appuie sur une plateforme technique dédiée, regroupant les outils de conception-simulation et les moyens d'expérimentation au service commun de l'enseignement et de la R&D. Sa création a ainsi permis la formation de 80 ingénieurs dans les spécialités d'hydraulique et de mécatronique.

Beaucoup de développements en mécatronique nécessitent néanmoins l'intégration et l'adaptation de technologies informatiques et de traitement de l'information : analyse de données, reconnaissance des formes, sûreté de fonctionnement, automatisation/capitalisation des connaissances, ...

En effet, truffés de capteurs, les produits et procédés issus de la mécatronique inspectent, écoutent ou même sentent leur environnement. Mais à quoi bon si les processeurs qui leur sont associés ne savent pas traiter ces informations. La Chaire Technologie de l'information pour la mécatronique entend répondre à cette problématique.

La Recherche à l'UTC

pdf

Télécharger

Les Investissements d'Avenir

pdf

Télécharger