Une Chaire en mécanique

Née de la réflexion stratégique sur l'avenir de la mécanique à l'UTC, la Chaire Mécanique Picardie permet de mettre en lumière l'un des principaux secteurs industriels de la région Picardie et l'une des thématiques de recherche de l'UTC. La Chaire résulte en effet de la volonté de l'UTC de structurer son offre dans ce domaine et de se doter de postes et de moyens pour répondre aux enjeux des partenaires industriels. Parmi ces enjeux, celui de la mondialisation génère une concurrence forte, à laquelle seule l'innovation apporte une solution pérenne.

Enseignant responsable de la Chaire : Adnan Ibrahimbegovic

Objectifs stratégiques

La Chaire Mécanique Picardie représente ainsi le moyen d'expression de l'UTC pour sa vision stratégique et met en lien 3 missions dans le domaine de la Mécanique : la Formation, la Recherche et l'Innovation.

Principal intéressé, le Laboratoire de Mécanique Roberval, qui représente 50 enseignants-chercheurs, et pour qui cette Chaire va consolider les interactions entre les équipes et augmenter la visibilité et le rayonnement de leurs travaux. Dans une autre mesure, cela va permettre d'étendre les activités de formations et de développer de nouveaux partenariats industriels.

Objectifs scientifiques

Parmi les problématiques scientifiques abordées, citons notamment :

  • les aspects multi-échelles, très présents dans l'analyse des matériaux hétérogènes. Par exemple, afin de définir des modèles prédictifs pertinents du phénomène de la corrosion à chaud (qui entre en jeu pour la durée de vie des matériaux nucléaires, des échappements d'automobiles ou encore des batteries), il est nécessaire d'analyser les comportements à différentes échelles, du réseau à l'atome.
  • les comportements sous chocs, impacts ou dynamique rapide. Par exemple, cela est utilisé pour étudier la durée de vie et la tenue à l'impact des assemblages soudés dans les carrosseries automobiles, des matériaux composites utilisés dans les constructions aéronautiques ou encore dans le secteur ferroviaire.
  • le développement d'approches en mécanique de la rupture, qui met en jeu la simulation numérique pour l'étude d'un défaut, de son initiation et de sa propagation jusqu'à la rupture finale.
  • la résolution de problèmes multi-physiques, comme l'aspect antagoniste de plusieurs éléments dans la conception d'un produit. Par exemple, l'allègement des véhicules est souvent contradictoire avec l'amélioration du confort acoustique et la tenue au crash.

Projet de recherche interdisciplinaire

De plus, la Chaire va permettre de mutualiser toutes les compétences entre le laboratoire Roberval et le LEC (Laboratoire d'Electromécanique de Compiègne), ce dernier étant reconnu comme un pôle de compétence dans la conception des actionneurs à pilotage électronique. Un regroupement qui donnera alors aux deux laboratoires les moyens d'étendre leurs domaines de recherche et leurs partenariats en associant les problématiques de sécurité, d'allègement et de confort à celles du stockage d'énergie. Une réponse aux enjeux des matériaux fonctionnels, des véhicules du futur et de la production d'énergie notamment dans la filière éolienne, développée en Picardie.

Par ailleurs, la Chaire va faire intervenir les autres dispositifs de recherche dans lesquels le laboratoire Roberval est très impliqué : le LabeX Maitrise des Systèmes de Systèmes Technologiques (MS2T), pour l'aspect systèmes de systèmes et la gestion de l'incertain et de la variabilité, et l'IRT Railenium, pour ce qui concerne les problématiques de simulation de l'usure des rails et le développement de logiciels dédiés dans le secteur ferroviaire.

Les perspectives d'avenir en Mécanique

La Chaire a été soutenue par l'UTC, le Conseil Régional de Picardie et le Fonds Européen de Développement Régional pour un budget de 150K€/an. Prévue pour une durée de 3 ans, elle vise à rassembler dans son fonctionnement et son financement d'autres acteurs du monde socio-économique et industriel.

A terme, une formation à la recherche au niveau international verra le jour et regroupera nos partenaires de TU Braunschweig (Allemagne), TU Tampere (Finlande) mais aussi de l'UPMC, dans le cadre de l'IDEX Sorbonne Universités.

La Recherche à l'UTC

pdf

Télécharger

Les Investissements d'Avenir

pdf

Télécharger