Costech - FEDER

Unité de recherche : Connaissance, organisation et systèmes techniques (Costech - EA 2223)

Équipe : Etudes des pratiques interactives du numérique

Année : 2014

Acronyme : Incredible

Nom : Interactive Narratives for Coherent and Relevant Events Direction in Believable virtuaL Environment

Responsable scientifique : Serge Bouchardon

Dates d'engagement : 01/12/14 au 30/11/17

Résumé : Le projet ATREÏDE a pour objectif de proposer des modèles computationnels pour la scénarisation et la génération de récits interactifs en environnements virtuels pour la formation dans des contextes socio-techniques complexes, s'appuyant sur la sélection dynamique d'actions de personnages virtuels autonomes de sorte à maximiser l'intérêt narratif du récit. Nous souhaitons transposer dans un environnement virtuel des situations riches sur le plan cognitif, social et humain et proposer une scénarisation s'appuyant sur un contrôle centralisé et indirect d'une simulation émergente. Pour créer ces situations riches, cette scénarisation 1) adaptera la complexité de manière pertinente selon les compétences à développer ou selon l'engament émotionnel recherché, 2) s'appuiera sur des personnages virtuels interactifs et dotés de processus cognitifs capables de réagir à ces situations fortement dégradées ou de les provoquer et 3) exploitera des structures de récit issus de théories narratives. Plus particulièrement, dans le projet ATREÏDE, nous nous focaliserons sur la représentation des objectifs scénaristiques et sur des structures de récit à partir de théories narratives. Ces structures décrivent les propriétés du scénario à générer pendant son exécution (e.g. prologue, épisode et dénouement). A ces structures sera associée une seconde structure basée sur l'évolution de la tension dramatique dans le récit.

Mots clés :

Unité de recherche : Connaissance, organisation et systèmes techniques (Costech - EA 2223)

Équipe : Recherche cognitive et design de l'énaction

Année : 2014

Acronyme : Spacei

Nom : Suppléance perceptive pour l'attention conjointe dans les espaces d'interaction numériques

Responsable scientifique : Charles Lenay

Dates d'engagement : 01/12/14 au 30/11/16

Résumé : Le succès des dispositifs de suppléance et de communication pour les personnes présentant des troubles sensoriels ou psychologiques (aveugles et malvoyants, sourds et malentendants, autistes,...) dépend de leur capacité à créer un espace d'interaction interpersonnel permettant de réaliser des tâches communes. Cela demande en premier lieu de rendre possible l'action conjointe sur un objet tiers : pouvoir désigner un objet ou un autre sujet (regard ou pointage déictique), pouvoir se guider mutuellement vers un objet du monde commun ; comprendre la direction du focus attentionnel d'autrui. Nous pensons que ces capacités de cognition sociale sont directement liées aux capacités de construire un espace perceptif distal (séparation du point de vue et de l'objet perçu) qui puisse être reconnu comme partagé par plusieurs être intentionnels. Nos expériences s'appuieront sur des dispositifs d'interaction à distance qu'elles contribueront en retour à améliorer.

Mots clés :

Unité de recherche : Connaissance, organisation et systèmes techniques (Costech - EA 2223)

Équipe : Recherche cognitive et design de l'énaction

Année : 2014

Acronyme : Homtech

Nom : Sciences de l'HOMme en univers TECHnologique

Responsable scientifique : Pierre Steiner

Dates d'engagement : 12/02/15 au 15/02/16

Résumé : Le projet HOMTECH porte sur la recherche en sciences de l'HOMme et de la société (philosophie, sciences de l'information et de la communication, psychologie, sciences de gestion, sociologie,..) lorsqu'elle prend place en environnement TECHnologique, et plus précisément en écoles et universités d'ingénieurs. Quelle est la place de cette recherche dans ces établissements ? Quels objectifs poursuit-elle et peut-elle poursuivre, en échappant aux écueils de l'instrumentalisation et de l'insularité ? Quels sont les rapports que cette recherche entretient avec la technologie, en tant qu'objet d'étude et en tant que ressource de la recherche ? Le projet vise à répondre à ces questions aujourd'hui urgentes au moyen de trois axes de recherche : une analyse historique et sociologique des modalités d'intégration de la technologie comme discours sur la technique dans les SHS en universités d'ingénieurs, à partir notamment d'une étude de cas ; une anthropologie des pratiques de laboratoire des SHS et de leur caractère instrumenté lorsqu'elles prennent place en univers technologique ; le développement et l'évaluation empirique d'une hypothèse épistémologique portant sur les relations singulières qui peuvent exister entre la recherche SHS et l'innovation.

Mots clés : sciences humaines et sociales, technologie, épistémologie, réflexivité, innovation, méthodes