Retour

800 étudiants font leur rentrée à l'UTC

Mardi 4 septembre 2018, près de 800 nouveaux étudiants font leur rentrée à l'UTC. Nouveauté pédagogique, la mobilité à l'internationale devient obligatoire pour l'ensemble des étudiants, sur la durée de leur cursus. Cette rentrée est placée sous le signe des orientations stratégiques pour l'UTC, avec la mise en place des grands axes définis dans le contrat de site Picardie Universités, signé en juillet dernier, et le resserrement des liens avec les industriels grâce au lancement de la fondation partenariale.

Un contrat de site ambitieux pour l'UTC

L'UTC a signé en juillet 2018 le contrat pluriannuel de site Picardie Universités 2018-2024. Les contrats de site comprennent deux volets, un commun à tous les établissements partenaires, et un spécifique à chaque établissement.

L’UTC joue, au sein du versant sud des Hauts-de-France  où  elle  est  implantée,  un rôle moteur en sciences pour l’ingénieur qui s’avèrent être le domaine où la part des publications scientifiques est la plus visible. Elle interviendra de manière volontariste pour augmenter, dans la limite de ses moyens, les taux de poursuite d’études des élèves du territoire dans le supérieur ainsi que le nombre de doctorants afin de contribuer à l’essor économique régional.

Le volet spécifique de l'UTC trace ses orientations et engagements pour les années à venir. L'UTC entreprend notamment la consolidation de son modèle pédagogique, afin de permettre à chaque étudiant de se construire un parcours personnalisé et d'acquérir les compétences nécessaires à son projet professionnel. Les étudiants vont également être encouragés à poursuivre en thèse, dans le but d'accroître le nombre de doctorants pour soutenir la recherche et l'innovation à l'UTC.

L'offre en formation continue va évoluer avec la création de l'institut des hautes études de la transition numérique (IHETN), qui aura pour but de mettre en place une formation d’excellence pour les cadres des secteurs économiques publics et privés.

Lancement de la fondation partenariale

Autre axe mis en avant dans le contrat de site, l’intensification des relations avec les entreprises

 

L'UTC va également développer deux axes destinés à renforcer les liens avec le monde industriel, via la mise en place de la fondation partenariale. Saint Gobain et Sopra Steria sont les premiers mécènes (d’autres industriels à venir).

La fondation a pour but d’accompagner le développement des missions de  service  public de l’enseignement supérieur et particulièrement, celui de l’UTC dans sa mission d’innovation. Elle pourra notamment soutenir, valoriser, financer et promouvoir des actions de développement de l’innovation au service de la formation d’ingénieurs et scientifiques, de la recherche et de  l’innovation  technologique.  Elle  pourra  fédérer  des entreprises partenaires et faciliter l’accès à l’offre de formation, de recherche et d’innovation. La fondation sera un acteur esssentiel de développement de la vie du campus et de la qualité de ses infrastructures, ainsi que de la promotion de l’image de marque de l’UTC et de l'amélioration de la qualité de la vie et d’accueil des étudiants.

La mobilité internationale au coeur de la formation

À l'international, l'UTC va poursuivre son développement afin de continuer à proposer  de riches expériences interculturelles, conditions sine qua non à l'ingénieur ouvert sur le monde, capable de s'adapter à des environnements multiculturels. Cette année, la mobilité devient ainsi obligatoire pour 100% des étudiants, sur la durée de leur cursus