Retour

Lancement du projet MultiphysMicrocaps à l'UTC

Mardi 18 septembre avait lieu à l'UTC la présentation du projet MultiphysMicrocaps, porté par Anne-Virginie Salsac (laboratoire BMBI – CNRS), retenu par le Conseil Européen de la Recherche (European Research Council (ERC)) pour une bourse "Consolidator".

Anne-Virginie SALSAC (lauréate de la bourse ERC Consolidator Grant)
Philippe COURTIER, directeur de l’université de technologie de Compiègne
Claire ROSSI (responsable de la filière Innovation, Aliments, Agroressources)
Cécile LEGALLAIS (directrice de l’unité Biomécanique et Bioingénierie - UMR 7338)
Françoise Paillous, déléguée régionale Nord-Pas de Calais et Picardie CNRS
Anne-Christine Hladky, directrice adjointe à la Directions régionale Recherche et Technologie Picardie
Florence Pilard, déléguée régionale à la Recherche et à la Technologie
Nathalie Lebas, conseillère régionale Hauts-de-France, présidente de la commission Enseignement Recherche
 

Étudier le comportement de capsules déformables à coeur liquide grâce à des modèles numériques et expériences microfluidiques sophistiqués, développés de manière synergétique : tel est l’objet du projet ERC, qu’Anne-Virginie Salsac vient d’obtenir, et qui s’intitule «Multiphysics study of the dynamics, resistance and delivery potential of deformable Micro-Capsules».

Ce projet ouvre la voie à la conception de nouvelles générations de vecteurs ciblés pour la thérapie. Il propose en effet de nouveaux paradigmes pour modéliser expérimentalement et numériquement le comportement complexe et la déformation de microcapsules sous écoulement, afin d’optimiser la quantité de substance active encapsulée et d’apporter une alternative à l’utilisation de nanoparticules. Grâce à un contrôle fin des propriétés mécaniques des capsules lors de leur fabrication, il sera possible de prévenir (ou favoriser) leur rupture et de garantir leur passage jusqu’à l’endroit désiré pour le relargage.

Ce projet sera véritablement porteur pour la délégation Nord-Pas de Calais et Picardie du CNRS, ainsi que pour l’Université de Technologie de Compiègne (qui accueille ici son premier projet financé par le Conseil Européen de la Recherche). Les deux entités se réjouissent que le projet favorise l’interdisciplinarité au sein de ses différents laboratoires de recherche, sans compter les partenariats prévus avec des équipes extérieures, basées en France comme à l’étranger.

En outre, le projet permettra, sur le plan scientifique, d’allier des parties fondamentales, qui pousseront les connaissances des interactions fluide-structure à faible inertie au-delà de leurs frontières actuelles, avec des parties appliquées, telles l’encapsulation de substances anti-cancéreuses naturelles pour l’enrichissement de produits alimentaires.

Décernés par l’European Research Council (ERC), dont l’objectif est de soutenir l’excellence et le dynamisme de la recherche en Europe, les Consolidator Grant, sont de véritables indicateurs d’excellence internationale qui permettent au porteur, à son équipe, à son institution et à la région de gagner en visibilité.

Pour en savoir plus :