Les pôles de compétitivité

Mis en place en 2004 par le gouvernement, les pôles de compétitivité résultent de la mise en réseau des acteurs de l'innovation (entreprises, centres de recherche et établissements de formation) sur une thématique donnée et un territoire identifié. Leur objectif est de renforcer la compétitivité de l'économie française et de développer la croissance et l'emploi sur des marchés porteurs. L'UTC est fortement impliquée dans l'animation des deux pôles de compétitivité à vocation mondiale IAR et i-Trans, ainsi que dans le montage et la participation aux projets par le biais de ses unités de recherche.

Le pôle IAR : Industries et agro-ressources

Le pôle de compétitivité Industries et Agro-ressources (IAR), présent en Picardie et en Champagne-Ardenne, a été créé en 2005 autour du concept de raffinerie végétale (ou bio-raffienrie). Comme le pétrole, les plantes sont constituées d'une infinité de molécules qui peuvent être raffinées. Chaque constituant de la plante peut être extrait, fonctionnalisé pour produire de l'énergie (chaleur, carburants...), de nouveaux matériaux (construction, emballages), des molécules (chimie, cosmétique, peintures...) et des actifs et ingrédients pour les industries agro-alimentaires.

Dans une optique de développement durable, le pôle souhaite ainsi répondre aux demandes de la société en matière de produits renouvelables, de procédés plus respectueux de l'environnement et de lutte contre le changement climatique, dans un souci de santé et sécurité pour les consommateurs. La richesse du pôle est liée à la grande diversité de ses acteurs : des entreprises (PME et grands groupes), des coopératives agricoles, 20 à 25 centres de recherche et de formation.

L'UTC travaille en étroite collaboration avec le pôle IAR depuis sa création. La formation est au cœur des préoccupations du pôle puisque les industriels qui développent de nouveaux produits et de nouveaux procédés dans le cadre des projets, sont demandeurs de personnels formés, habitués à travailler à partir de biomasse dans des procédés respectueux de l'environnement.

La formation d'ingénieur en Génie Biologique permet ainsi aux étudiants d'aborder l'ensemble des sciences du vivant pour les exploiter industriellement et donc réaliser les équipements nécessaires aux industries biotechnologiques, pharmaceutiques, cosmétiques, agroalimentaires et à la médecine. La formation en Génie des Procédés permet aux étudiants d'aborder tous les aspects de procédés industriels du traitement de la biomasse, à la fois pour produire de l'énergie ou pour la fractionner et extraire des composés d'intérêt. L'accent est mis sur les procédés optimisés et innovants plus respectueux de l'environnement selon les principes de la chimie verte.

Les laboratoires de l'UTC participent également activement aux différents projets de recherche et développement du pôle IAR. La diversité des compétences des chercheurs de l'UTC leur permet de travailler depuis la plante jusqu'à son utilisation industrielle avec l'extraction de molécules spécifiques par des procédés innovants et leur utilisation dans de nouveaux produits.

Contact

Coordination UTC - Pôle IAR
Stéphane Octave
Tél : 03 44 23 73 46 | Contacter par mail

Nicole Stepien
Tél : 03 44 23 43 42 | Contacter par mail

Le pôle i-Trans : les transports innovants

Face à l'importance des enjeux engendrés par l'intensification des transports, chercheurs et industriels se sont regroupés au sein d'i-Trans, pôle de compétitivité de classe mondiale, dont la vocation est de favoriser le développement de projets innovants pour les transports de demain.

Le pôle de compétitivité i-Trans - dont le portage est assuré par Transports Terrestres Promotion Northern France - réunit ainsi les principaux acteurs de l'industrie, de la recherche et de la formation dans le domaine du ferroviaire et des systèmes de transports terrestres innovants présents dans le Nord-Pas de Calais et en Picardie. Le pôle i-Trans souhaite répondre aux défis de la compétition internationale dans le contexte de l'intensification des échanges fret et voyageurs.

Le pôle se fixe pour ambition de construire le premier pôle européen à visibilité mondiale pour " la conception, la construction, l'exploitation compétitive et la maintenance des services et systèmes de transport innovants en termes de part de marché, d'innovation, de croissance et d'attractivité ". Son territoire s'étend au nord de la France, sur les régions Nord-Pas de Calais et Picardie, deux régions reconnues pour leurs compétences industrielles et scientifiques dans ces domaines.

› Les domaines d'action du pôle sont centrés sur 5 secteurs cibles :

  • le fret
  • la mobilité des voyageurs
  • les infrastructures ferroviaires
  • le matériel roulant ferroviaire
  • les équipements automobiles

Les enjeux de l'innovation sont multiples, citons par exemple la réduction de la consommation énergétique, la limitation des impacts environnementaux, le développement de la performance et de la fiabilité, le renforcement de la sécurité et de la sûreté, ou encore le développement du design.

› Plusieurs filières industrielles sont concernées :

  • le ferroviaire
  • l'automobile
  • le maritime
  • le fluvial
  • la logistique

A ce jour, i-Trans a labellisé 224 projets : 126 projets d'innovation, 82 projets de recherche et 16 projets structurants. Ces projets mobilisent plus de 540 acteurs et représentent un budget global de plus d'1 Md €.

Contact

Coordination UTC - Pôle i-Trans
Damien Baratte
Tél : 03 44 23 73 04 | Contacter par mail

Services de la Recherche
Marion Kaczkowski
Tél : 03 44 23 52 90 | Contacter par mail