Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only

Biomécanique et bioingénierie

Présentation

Ce par­cours porte sur les tech­no­lo­gies pour la san­té abor­dées sous l'angle de l'approche sys­tème. Le génie bio­mé­ca­nique et la bioin­gé­nie­rie sont notam­ment fon­dés sur des approches mul­ti-échelles mais aus­si mul­ti­phy­siques. Les futurs dis­po­si­tifs pour la San­té cou­ple­ront des élé­ments élec­tro­niques minia­tu­ri­sés, avec des élé­ments méca­niques de taille micro, voire nano­mé­trique et des élé­ments bio­lo­giques. Cette approche plu­ri­dis­ci­pli­naire, mul­ti-échelle et mul­ti­phy­sique, en rup­ture tech­no­lo­gique et scien­ti­fique avec les outils actuels de la San­té, est le creu­set de cette for­ma­tion spécifique.

Contexte pédagogique

Ce par­cours plu­ri­dis­ci­pli­naire pro­pose de dépas­ser l'approche clas­sique des domaines scien­ti­fiques, en regrou­pant dif­fé­rentes com­po­santes : sciences de l'ingénieur, sciences du vivant, sciences humaines.

Les prin­ci­paux domaines d'enseignements portent sur :

  • la modé­li­sa­tion des sys­tèmes vivants ; 
  • les micro et nano (bio) systèmes ; 
  • le trai­te­ment de don­nées peu struc­tu­rées et extrac­tion des connaissances ; 
  • la ges­tion de la réa­li­té phy­sique et de sa complexité ;
  • la méca­nique des fluides et turbulence ;
  • les ana­lyses mul­ti-échelles, mul­ti-phy­siques et pro­blèmes inverses ;
  • la bio­mé­ca­nique et les biomatériaux.

Ces ensei­gne­ments per­mettent d'adresser les pro­blé­ma­tiques cru­ciales dans l'innovation et le déve­lop­pe­ment des nou­velles tech­no­lo­gies de san­té. En par­ti­cu­lier, les nano et micro bioin­gé­nie­ries, la bio­mé­ca­nique des solides et des fluides, la bio­mé­ca­nique numé­rique et le trai­te­ment des signaux consti­tuent des domaines clés du déve­lop­pe­ment des nou­velles tech­no­lo­gies pour la Santé.

Objectifs professionnels

Les étu­diants ayant sui­vi ce par­cours  peuvent notam­ment tra­vailler dans l'industrie du sec­teur bio­mé­di­cal et bioin­gé­nie­rie, au sein des auto­ri­tés bio­mé­di­cales, des cer­ti­fi­ca­teurs de dis­po­si­tifs et pro­cé­dés bio­mé­di­caux, ou encore dans l'enseignement. Ils peuvent exer­cer une acti­vi­té pro­fes­sion­nelle dans les domaines publics ou pri­vés en tant que : cher­cheur expert, chef de pro­jet, res­pon­sable recherche déve­lop­pe­ment, inno­va­tion, etc.  Les diplô­més peuvent aus­si pour­suivre en thèse de doctorat.

Pla­quette du diplôme de mas­ter (BMI – for­ma­tion continue)

Contact

For­ma­tion conti­nue
Clau­dine Taba­ry
 +33 (0)3 44 23 46 29 (49 19)
searchuserenvelopefile-pdf-onewspaper-oenvelopeusersphone-handset
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram