Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only
  • Katharine Nowakowski, doctorante BMBI, bat le record du monde sur 100km tandem en aviron in-door

    Le week-end du same­di 19 et dimanche 20 mars, pour la lutte contre le can­cer, l’Opération Jon­quille 2022 avait lieu au « Paarc des Rives de l’Aa » à Gra­ve­lines (59). Pour l’occasion, Katha­rine Nowa­kows­ki, doc­to­rante en 2ème année au labo­ra­toire Bio­mé­ca­nique et Bio-ingé­nie­rie (BMBI) et rameuse à Gra­ve­lines Avi­ron a bat­tu le record du monde sur 100 km en binôme sur une machine à ramer. Avec sa coéqui­pière Mathilde Smag­ghe, mani­pu­la­teur en radio­thé­ra­pie et rameuse à Val d’Oise Avi­ron – Butry sur Oise, elles ont réa­li­sé le défi en caté­go­rie 30–39 ans poids légers (61,5 kg ou moins). L’ancien record du monde dans cette caté­go­rie sur 100km était à 7h29m22,0s. Elles ont ter­mi­né en 7h25m20,2s, soit 4 minutes de moins.

    Au sein du labo­ra­toire BMBI, Katha­rine tra­vaille dans l’équipe « Carac­té­ri­sa­tion et modé­li­sa­tion per­son­na­li­sée du sys­tème mus­cu­lo-sque­let­tique » (C2MUST) sur le sujet de vieillis­se­ment du muscle. Elle construit un modèle mul­ti-échelle pour mieux com­prendre les effets de vieillis­se­ment mus­cu­laire sur le risque de chute chez la per­sonne âgée. « Je suis ravie d’avoir le sou­tien de mes direc­teurs Karim El Kirat à UTC et Tien Tuan Dao à l’Ecole Cen­trale de Lille. Tous les deux m’encouragent et m’aident pour mon pro­jet de thèse mais aus­si pour conti­nuer le sport en com­pé­ti­tion. Plus on com­prend le muscle, plus on voit que c’est impor­tant de l’entretenir avec une acti­vi­té phy­sique tout le long de sa vie. Même si une thèse demande beau­coup d’investissement, j’arrive à tou­jours trou­ver un peu de temps pour m’entrainer. Cela m’aide aus­si à éva­cuer l’énergie et à res­ter concen­trée sur mes pro­jets

    L’Opération Jon­quille a pour but de mobi­li­ser le public dans une action spor­tive pour récol­ter des dons au béné­fice de la recherche contre le can­cer. En plus des dons col­lec­tés auprès du public, pour chaque kilo­mètre réa­li­sé, 2 euros étaient rever­sés à l’Institut Curie par la Fon­da­tion Swiss­Life et “Ma san­té facile”. Katha­rine et Mathilde sou­haitent aus­si remer­cier les per­sonnes pré­sentes qui les ont encou­ra­gées, ain­si que les rameurs de Gra­ve­lines Avi­ron qui ont réa­li­sé leur entrai­ne­ment à côté d’elles pour les soutenir. 

    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram