Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only

Un UTCéen remporte 3 prix lors du Altair Global Contest for Students

Ser­gio Octa­vio Espar­za Martí­nez, étu­diant de la filière Simu­la­tion pour l'ingénierie méca­nique (SIM) au sein du dépar­te­ment d'Ingénierie méca­nique, a rem­por­té 3 prix lors du Altair Glo­bal Contest for Students.

  • 1er prix glo­bal Amé­riques + EMEA + Asie-Pacifique ;
  • 1er prix EMEA (Europe, the Middle East and Africa) ;
  • Le prix de la pré­sen­ta­tion la plus créa­tive EMEA.

Ser­gio Octa­vio Espar­za Martí­nez a été récom­pen­sé pour ses tra­vaux en méca­nique, data et intel­li­gence artificiel.

Décou­vrez son pro­jet en vidéo.

La deuxième réunion du jury Rober­val a eu lieu en visio­con­fé­rence, ven­dre­di 9 sep­tembre 2022. Les débats ont été menés par Daniel Kaplan, membre de l’Académie des sciences et Karim El Kirat, délé­gué géné­ral au Prix Rober­val.

Pen­dant l’été, l’ensemble des œuvres sélec­tion­nées par le jury en juin 2022 a été étu­dié par des experts et des membres du jury pour les caté­go­ries ensei­gne­ment supé­rieur et jeu­nesse et par tous les membres du jury pour les caté­go­ries grand public, télé­vi­sion et jour­na­lisme scien­ti­fique et tech­nique. Sur la base de ces exper­tises, 23 œuvres ont été dési­gnées fina­listes de la 35e édi­tion du Prix Rober­val 2022.

Le jury Rober­val éta­bli­ra la liste des œuvres lau­réates quelques heures avant la céré­mo­nie de remise des Prix qui se dérou­le­ra au ciné­ma Majes­tic Com­piègne à Jaux le same­di 19 novembre 2022 et débu­te­ra à 19h30.  

Nous vous pro­po­sons de les décou­vrir sur le site inter­net du Prix à l'adresse sui­vante : http://prixroberval.utc.fr/ ou en consul­tant le com­mu­ni­qué de presse.

Ce concours vous per­met de pous­ser les portes de la DIDDT, (Direc­tion Inno­va­tion, Déve­lop­pe­ment Durable et Ter­ri­to­rial), accé­der à de nom­breux moyens afin de tra­vailler sur votre innovation.

Pour qui ?

Tous les étu­diants, appren­tis et doc­to­rants. Le por­teur du pro­jet doit impé­ra­ti­ve­ment être UTCéen mais la com­po­si­tion de l’équipe est libre !

Pourquoi y participer ?

La DIDDT vous per­met d’entrer dans le Dis­po­si­tif Pro­jet Inno­vant Entre­pre­neu­riat (DPIE). Ce dis­po­si­tif vous offre la pos­si­bi­li­té d’avancer sur votre idée inno­vante en deux temps : de l’idée au pro­jet, puis du pro­jet à la start’up.

Pour cela, vous aurez à dis­po­si­tion si vous êtes sélec­tion­né au concours : un accom­pa­gne­ment indi­vi­dua­li­sé, un finan­ce­ment, un diag­nos­tic pour la pro­tec­tion de votre idée, un accès à la pla­te­forme de pro­to­ty­page rapide, au lab’app et une mise en lien avec les financeurs. 

Nous serons là pour répondre aux besoins des por­teurs de projet.

Comment y participer ?

  • Ins­crip­tion : Vous avez jusqu’au 13 octobre 2022 – 12H pour par­ti­ci­per au concours (n’attendez pas la der­nière minute !). Tout est expli­qué dans le guide métho­do­lo­gique sur la page du concours : https://projets-innovants-utc.vianeo.com/fr
  • Sélec­tion des pro­jets : pas­sage devant un jury le jeu­di 20 octobre 2022.
    Il fau­dra convaincre le jury : « en quoi mon idée est innovante ? »
    • 5 minutes de pré­sen­ta­tion orale libre (avec sup­port au choix : Power- Point, pos­ter, film … ) 
    • 5 minutes de ques­tions – réponses

En savoir plus

Pour la pre­mière fois depuis 10 ans, et grâce au tra­vail remar­quable du « pôle bourses de mobi­li­té » de la DRI, for­mé de Camille Des­gar­dins et de Sabri­na Domin­guez (res­pon­sable du pôle) ain­si que du char­gé de mis­sion en charge des coopé­ra­tions, Die­ter Shulte, l’UTC vient d’obtenir le label « Bonne pra­tique » de l’Agence Erasmus+.

Ce label reflète l’excellente éva­lua­tion reçue pour l’UTC (86÷100) pour sa ges­tion admi­nis­tra­tive et finan­cière, ain­si que pour la qua­li­té des pro­jets d’amélioration proposés.

Retrou­vez dans le docu­ment ci-des­sous les infos de rentrée :

  • Plan­ning de ren­trée : nou­veaux étu­diants post-bac
  • Plan­ning de ren­trée : nou­veaux étu­diants branches
  • Plan­ning de ren­trée : anciens étu­diants branches
  • Évé­ne­ments à retenir
  • Inté­gra­tion
  • Contacts Tronc com­mun et branches
  • Ins­crip­tions aux UV gérées par TSH
  • L'international
  • L'administration
  • Le calen­drier uni­ver­si­taire / plan­ning des alternances
  • Infor­ma­tions diverses (BDE, vie étu­diante, aides, CROUS…)
  • Infor­ma­tions pra­tiques / CQFC
  • Contacts à l'UTC

Infos de ren­trée A22

La pre­mière réunion du jury Rober­val a eu lieu en visio­con­fé­rence, ven­dre­di 10 juin 2022. Les débats ont été menés par Chris­tophe Guy, direc­teur de l’Université de Tech­no­lo­gie de Com­piègne (UTC) et pré­sident du jury Rober­val, Daniel Kaplan, membre de l’Académie des sciences et membre du jury Rober­val et Karim El Kirat, délé­gué géné­ral au Prix Roberval.

Pen­dant la pre­mière phase du concours, de février à début juin 2022, les 112 œuvres can­di­dates dans les 5 caté­go­ries (ensei­gne­ment supé­rieur, grand public, télé­vi­sion, jeu­nesse et jour­na­lisme scien­ti­fique et tech­nique) ont été étu­diées par les membres des comi­tés de pré­sé­lec­tion (un comi­té de pré­sé­lec­tion par caté­go­rie). Sur la base de leurs tra­vaux, le jury a déter­mi­né la sélec­tion 2022.

Début sep­tembre le jury se réuni­ra à nou­veau pour déter­mi­ner les fina­listes et le same­di 19 novembre 2022, les lau­réats et coups de cœur de l’édition 2022 seront dévoi­lés lors de la céré­mo­nie de remise du 35e Prix Rober­val. Nous vous pro­po­sons de décou­vrir dans le dos­sier de presse ci-des­sous les œuvres sélec­tion­nées et de prendre note de la date de la cérémonie.

DOSSIER DE PRESSE

Ada­ma Konate, assis­tant ingé­nieur au SAPC, s’est vu remettre un prix pour son image inti­tu­lée « Pois­son d’avril » dans le cadre de la 30ème édi­tion des ren­contres de micro­sco­pie élec­tro­nique à balayage qui se sont tenues à Nantes du 14 au 16 juin dernier.

Après Fré­dé­ric Nadaud, 3 fois lau­réat, c’est une  4ème dis­tinc­tion pour le SAPC (Ser­vice d’analyse phy­si­co-chi­mique) dans cette catégorie.

Face à la séden­ta­ri­sa­tion crois­sante de nos modes de vie, la marche serait-elle la clé pour res­ter en bonne santé ?

Aujourd’hui, 85 % de la popu­la­tion mon­diale ne fait pas assez de sport. Selon les scien­ti­fiques, les dan­gers de l’immobilité pour la san­té sont com­pa­rables à ceux du taba­gisme, et ne se limitent pas aux mala­dies liées au sur­poids. La solu­tion pour­rait pour­tant venir de l’une des acti­vi­tés les plus simples et ins­tinc­tives qui soient, acces­sible à tous ou presque : mar­cher. Peau­fi­né par nos ancêtres depuis l’"invention" de la bipé­die par les aus­tra­lo­pi­thèques, ce mode de dépla­ce­ment reste indis­pen­sable à notre san­té phy­sique et psy­chique. En aug­men­tant la fré­quence res­pi­ra­toire et car­diaque, et ain­si la consom­ma­tion d’oxygène, la marche sti­mule l’ensemble des fonc­tions phy­sio­lo­giques : un véri­table bol d’air frais pour les cel­lules, qui booste le sys­tème immu­ni­taire. Ses béné­fices se font plei­ne­ment sen­tir dès 10 000 pas par jour, soit 6 à 8 kilo­mètres – la dis­tance pré­co­ni­sée par l’OMS.

Décou­vrez le docu­men­taire d'Arte, "Les fabu­leux bien­faits de la marche" (Réa­li­sa­tion Bir­git Tan­ner), avec l’intervention de l'enseignant-chercheur Fré­dé­ric Marin de l'UTC.

Le 9 mai der­nier, Chris­tophe Guy s’est ren­du à l’université de Laval (pro­vince de Qué­bec, Cana­da), pour une signa­ture de lan­ce­ment d’un double-diplôme en génie infor­ma­tique avec l’UTC.

Forte d’un par­te­na­riat de très longue date (1er accord inter­na­tio­nal signé en 1986), la coopé­ra­tion entre les deux éta­blis­se­ments ne cesse de se déve­lop­per avec la signa­ture cette année de cette nou­velle conven­tion de double-diplôme en génie informatique.

Plu­sieurs pistes sont à l’étude en col­la­bo­ra­tion avec ce par­te­naire pri­vi­lé­gié de l’UTC, notam­ment sur l’élargissement du double-diplôme à d’autres départements.

Dans le cadre de sa mis­sion de pro­mo­tion de la recherche dans le domaine de la science des aéro­sols, l’ASFERA (Asso­cia­tion Fran­çaise d’Etudes et de Recherches sur les Aéro­sols) décerne chaque année le Prix Jean Bri­card à un.e chercheur.e en début de car­rière. Le prix 2022 a été décer­né le 9 mai 2022 au Dr Mai­qi Xiang.

Le prix vise à recon­naître la qua­li­té excep­tion­nelle du tra­vail scien­ti­fique d’un.e nou­veau docteur.e en recherche sur les aérosols.

Mai­qi Xiang détient depuis 2021 son doc­to­rat qu’elle a défen­du sur les « tech­niques d’échantillonnage en aéro­sol MET ». La méthode a été nou­vel­le­ment déve­lop­pée dans le cadre d’un pro­jet mené à l’UTC (Mar­tin Mor­ge­neyer) et à l’INERIS (Chris­tophe Bressot). 

La tech­nique per­met d’analyser quan­ti­ta­ti­ve­ment les com­po­si­tions des aéro­sols, par exemple en ce qui concerne les pol­luants envi­ron­ne­men­taux. Basée sur un sys­tème d’échantillonnage MPS, la méthode quan­ti­ta­tive carac­té­rise la concen­tra­tion de masse élé­men­taire des par­ti­cules micro­mé­triques en sus­pen­sion dans l’air, par échan­tillon­nage de par­ti­cules et TEM – Ener­gy Dis­per­sive X‑ray Spec­tro­sco­py (EDS).

Le prin­cipe simple est de col­lec­ter des par­ti­cules en sus­pen­sion dans l’air sur une grille de MET et d’y ajou­ter une masse connue de par­ti­cules de réfé­rence, afin de déter­mi­ner les pour­cen­tages rela­tifs de tous les élé­ments (par­ti­cules de réfé­rence et incon­nues) via EDX.

Les pre­mières appli­ca­tions de son déve­lop­pe­ment ont déjà été faites dans le cadre de la recherche tech­no­lo­gique sur les émis­sions de par­ti­cules de frein, éga­le­ment menés conjoin­te­ment entre l’INERIS et l’UTC.

download
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram