Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only
  • Mention Ingénierie de la santé (IDS)

    La men­tion Ingé­nie­rie de la san­té (IDS) a pour but d’assurer la for­ma­tion de cadres capables d’appréhender les pro­blé­ma­tiques liées au déploie­ment et à l’exploitation stra­té­giques des ser­vices et des sys­tèmes tech­no­lo­giques au sein des entre­prises et des orga­ni­sa­tions. La for­ma­tion est plus par­ti­cu­liè­re­ment orien­tée sur le mana­ge­ment de la qua­li­té et des tech­no­lo­gies bio­mé­di­cales dans les ter­ri­toires de san­té, ain­si que sur les affaires régle­men­taires autour du dis­po­si­tif médical. 

    Présentation

    La men­tion com­porte 2 parcours : 

    Débouchés

    Selon les dif­fé­rents par­cours les débou­chés visent les fonc­tions, pour le par­cours TBTS, d'ingénieur bio­mé­di­cal hos­pi­ta­lier, ingé­nieur d'application, ingé­nieur pro­duit, chef de pro­jet dans les orga­nismes de régu­la­tion en san­té ; et pour le par­cours DMAR, res­pon­sable des affaires régle­men­taires, qua­li­té et nor­ma­li­sa­tion chez les concep­teurs, fabri­cants ou exploi­tants de dis­po­si­tifs médicaux. 

    Le mas­ter est à fina­li­té pro­fes­sion­nelle ; pour autant il s'appuie sur les ensei­gnants-cher­cheurs de deux labo­ra­toires de recherche : l'UMR CNRS 7338 Bio­mé­ca­nique et bioin­gé­nie­rie (BMBI), l'EA 2223 Connais­sance, orga­ni­sa­tion et sys­tèmes tech­niques (Cos­tech) et une uni­té recherche-action Qua­li­té en concep­tion des pro­duits et pro­cé­dés, inno­va­tion (QCP2I).

    La pour­suite en thèse n'a pas voca­tion à être déve­lop­pée de façon impor­tante dans cette men­tion, néan­moins le choix de cer­taines UE à fina­li­té recherche, la par­ti­ci­pa­tion à des pro­jets des labo­ra­toires de recherche de l'UTC lors du stage de M1 ou celui de M2, la rédac­tion et publi­ca­tion d'articles pro­fes­sion­nels favo­risent l'intégration dans les uni­tés de recherche pour les diplô­més qui sou­hai­te­raient pour­suivre en doctorat. 

    Le par­cours TBTS est label­li­sé par le pôle de com­pé­ti­ti­vi­té de la région pari­sienne sur l'innovation en san­té Medi­cen.

    Le par­cours DMAR a été choi­si par le Syn­di­cat natio­nal de l'industrie des tech­no­lo­gies médi­cales (SNITEM) pour déli­vrer une for­ma­tion au pro­fit des TPE/PME bio­mé­di­cales sur les affaires régle­men­taires sur les dis­po­si­tifs médi­caux. La par­ti­ci­pa­tion d'intervenants exté­rieurs issus du monde pro­fes­sion­nel est assez consé­quente dans les ensei­gne­ments de la men­tion afin d'adapter les conte­nus et d'atteindre une bonne employa­bi­li­té des futurs diplômés. 

    Organisation

    Les par­cours s'organisent en 4 semestres, 3 semestres d'UE (S1 à S3) et 1 semestre (S4) dédié exclu­si­ve­ment à un stage de longue durée (22 à 24 semaines). Un stage de courte durée (1 mois) à l'issue du S1 ou du S2 est for­te­ment conseillé.

    Les semestres S1 et S2 com­portent un tronc com­mun d'UE (25 à 50 %) sui­vies par l'ensemble des étu­diants de la men­tion. Ils concernent les outils com­muns et connais­sances de base à leur for­ma­tion (bases infor­ma­tiques et réseaux, sys­tème d'information, mesures et ana­lyse de don­nées, com­mu­ni­ca­tion et savoir-être) et des UE de par­cours per­met­tant de se spé­cia­li­ser pro­gres­si­ve­ment. Ces UE de par­cours sont mutua­li­sées à 50 % avec le cycle ingé­nieur de l'UTC.

    Le semestre S3 est orga­ni­sé avec 25 % d'UE com­munes aux 4 par­cours qui concernent l'ingénierie de pro­jet, la com­mu­ni­ca­tion pro­fes­sion­nelle et la pré­pa­ra­tion métier (CV, entre­tiens, ges­tion d'équipe). Les autres ensei­gne­ments sont spé­ci­fiques à cha­cun des par­cours.

    Une par­tie impor­tante de la for­ma­tion s'appuie sur une péda­go­gie par pro­jets. En M2, les étu­diants réa­lisent au mini­mum un pro­jet col­lec­tif afin de déve­lop­per leurs apti­tudes au tra­vail en équipe plu­ri­dis­ci­pli­naire et mul­ti­cul­tu­relle, à la ges­tion de pro­jets et à la com­mu­ni­ca­tion pro­fes­sion­nelle de haut niveau. 

    Ces pro­jets sont jalon­nés dans leur avan­ce­ment avec un accom­pa­gne­ment scien­ti­fique et métho­do­lo­gique par les ensei­gnants-cher­cheurs tuteurs et quelque fois des par­te­naires externes ayant pro­po­sé des sujets. Une part impor­tante est don­née à la mise en situa­tion réelle et pra­tique des étu­diants sous plu­sieurs formes : ate­liers d'appropriation, études de cas, visites de ser­vices, démons­tra­tions de maté­riel, confé­rences, tra­vaux pratiques… 

    Contact et documentation

    Contact

    Res­pon­sable mas­ter
    San­drine Moran­dat
     +33 (0)3 44 23 44 23

    Contact

    Res­pon­sable de la men­tion
    Isa­belle Claude
     +33 (0)3 44 23 73 61

    Contact

    Secré­ta­riat 1
    Fran­çoise Meresse
     +33 (0)3 44 23 79 53

    Contact

    Secré­ta­riat 2
    Mor­gane Bouf­flers
     +33 (0)3 44 23 73 23

    À lire dans interactions

    searchuserenvelopefile-pdf-onewspaper-oenvelopeusersphone-handsetlaptop-phone
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram