Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only
  • Les pôles de compétitivité

    Mis en place en 2004 par le gou­ver­ne­ment, les pôles de com­pé­ti­ti­vi­té résultent de la mise en réseau des acteurs de l'innovation (entre­prises, centres de recherche et éta­blis­se­ments de for­ma­tion) sur une thé­ma­tique don­née et un ter­ri­toire iden­ti­fié. Leur objec­tif est de ren­for­cer la com­pé­ti­ti­vi­té de l'économie fran­çaise et de déve­lop­per la crois­sance et l'emploi sur des mar­chés por­teurs. L'UTC est for­te­ment impli­quée dans l'animation des deux pôles de com­pé­ti­ti­vi­té à voca­tion mon­diale IAR et i‑Trans, ain­si que dans le mon­tage et la par­ti­ci­pa­tion aux pro­jets par le biais de ses uni­tés de recherche.

    Pôle IAR

    Le pôle IAR

    Industries et agro-ressources

    Le pôle de com­pé­ti­ti­vi­té Indus­tries et agro-res­sources (IAR), pré­sent en Picar­die et en Cham­pagne-Ardenne, a été créé en 2005 autour du concept de raf­fi­ne­rie végé­tale (ou bio-raf­fi­ne­rie). Comme le pétrole, les plantes sont consti­tuées d'une infi­ni­té de molé­cules qui peuvent être raf­fi­nées. Chaque consti­tuant de la plante peut être extrait, fonc­tion­na­li­sé pour pro­duire de l'énergie (cha­leur, car­bu­rants…), de nou­veaux maté­riaux (construc­tion, embal­lages), des molé­cules (chi­mie, cos­mé­tique, pein­tures…) et des actifs et ingré­dients pour les indus­tries agro-ali­men­taires.

    Dans une optique de déve­lop­pe­ment durable, le pôle sou­haite ain­si répondre aux demandes de la socié­té en matière de pro­duits renou­ve­lables, de pro­cé­dés plus res­pec­tueux de l'environnement et de lutte contre le chan­ge­ment cli­ma­tique, dans un sou­ci de san­té et de sécu­ri­té pour les consom­ma­teurs. La richesse du pôle est liée à la grande diver­si­té de ses acteurs : des entre­prises (PME et grands groupes), des coopé­ra­tives agri­coles, 20 à 25 centres de recherche et de for­ma­tion.

    L'UTC tra­vaille en étroite col­la­bo­ra­tion avec le pôle IAR depuis sa créa­tion. La for­ma­tion est au cœur des pré­oc­cu­pa­tions du pôle puisque les indus­triels qui déve­loppent de nou­veaux pro­duits et de nou­veaux pro­cé­dés dans le cadre des pro­jets, sont deman­deurs de per­son­nels for­més, habi­tués à tra­vailler à par­tir de bio­masse dans des pro­cé­dés res­pec­tueux de l'environnement.

    La for­ma­tion d'ingénieur en génie bio­lo­gique per­met ain­si aux étu­diants d'aborder l'ensemble des sciences du vivant pour les exploi­ter indus­triel­le­ment et donc réa­li­ser les équi­pe­ments néces­saires aux indus­tries bio­tech­no­lo­giques, phar­ma­ceu­tiques, cos­mé­tiques, agroa­li­men­taires et à la méde­cine. La for­ma­tion en génie des pro­cé­dés per­met aux étu­diants d'abor­der tous les aspects de pro­cé­dés indus­triels du trai­te­ment de la bio­masse, à la fois pour pro­duire de l'énergie ou pour la frac­tion­ner et extraire des com­po­sés d'intérêt. L'accent est mis sur les pro­cé­dés opti­mi­sés et inno­vants plus res­pec­tueux de l'environnement selon les prin­cipes de la chi­mie verte. 

    Les labo­ra­toires de l'UTC par­ti­cipent éga­le­ment acti­ve­ment aux dif­fé­rents pro­jets de recherche et déve­lop­pe­ment du pôle IAR. La diver­si­té des com­pé­tences des cher­cheurs de l'UTC leur per­met de tra­vailler depuis la plante jusqu'à son uti­li­sa­tion indus­trielle avec l'extraction de molé­cules spé­ci­fiques par des pro­cé­dés inno­vants et leur uti­li­sa­tion dans de nou­veaux produits.

    Contact

    Coor­di­na­tion UTC – IAR
    Sté­phane Octave
     +33 (0)3 44 23 73 46

    Contact

    Coor­di­na­tion UTC – IAR
    Nicole Ste­pien
     +33 (0)3 44 23 43 42
    Pôle i‑Trans

    Le pôle i‑Trans

    Transports innovants

    Face à l'importance des enjeux engen­drés par l'intensification des trans­ports, cher­cheurs et indus­triels se sont regrou­pés au sein d'i-Trans, pôle de com­pé­ti­ti­vi­té de classe mon­diale, dont la voca­tion est de favo­ri­ser le déve­lop­pe­ment de pro­jets inno­vants pour les trans­ports de demain. 

    Le pôle de com­pé­ti­ti­vi­té i-Trans – dont le por­tage est assu­ré par Trans­ports ter­restres pro­mo­tion Nor­thern France - réunit ain­si les prin­ci­paux acteurs de l'industrie, de la recherche et de la for­ma­tion dans le domaine du fer­ro­viaire et des sys­tèmes de trans­ports ter­restres inno­vants pré­sents dans le Nord-Pas de Calais et en Picar­die. Le pôle i-Trans sou­haite répondre aux défis de la com­pé­ti­tion inter­na­tio­nale dans le contexte de l'intensification des échanges de fret et de voya­geurs.

    Le pôle se fixe pour ambi­tion de construire le pre­mier pôle euro­péen à visi­bi­li­té mon­diale pour « la concep­tion, la construc­tion, l'exploitation com­pé­ti­tive et la main­te­nance des ser­vices et sys­tèmes de trans­port inno­vants en termes de part de mar­ché, d'innovation, de crois­sance et d'attractivité ». Son ter­ri­toire s'étend au nord de la France, sur les régions Nord-Pas de Calais et Picar­die, deux régions recon­nues pour leurs com­pé­tences indus­trielles et scien­ti­fiques dans ces domaines. 

    › Les domaines d'action du pôle sont cen­trés sur 5 sec­teurs cibles :

    • le fret,
    • la mobi­li­té des voyageurs,
    • les infra­struc­tures ferroviaires,
    • le maté­riel rou­lant ferroviaire,
    • les équi­pe­ments automobiles.

    Les enjeux de l'innovation sont mul­tiples, citons par exemple la réduc­tion de la consom­ma­tion éner­gé­tique, la limi­ta­tion des impacts envi­ron­ne­men­taux, le déve­lop­pe­ment de la per­for­mance et de la fia­bi­li­té, le ren­for­ce­ment de la sécu­ri­té et de la sûre­té, ou encore le déve­lop­pe­ment du desi­gn.

    › Plu­sieurs filières indus­trielles sont concernées : 

    • le fer­ro­viaire,
    • l'automobile,
    • le mari­time,
    • le flu­vial,
    • la logis­tique.

    À ce jour, i-Trans a label­li­sé 224 pro­jets : 126 pro­jets d'innovation, 82 pro­jets de recherche et 16 pro­jets struc­tu­rants. Ces pro­jets mobi­lisent plus de 540 acteurs et repré­sentent un bud­get glo­bal de plus d'un mil­liard d'euros.

    Contact

    Coor­di­na­tion UTC-Pôle i‑Trans
    Damien Baratte
     +33 (0)3 44 23 73 04

    Contact

    Ser­vices de la recherche
    Marion Kacz­kows­ki
     +33 (0)3 44 23 52 90

    À lire dans interactions

    searchuserenvelopenewspaper-oenvelopeusersphone-handsetlaptop-phone
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram