Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only
  • Filière Matériaux et innovations technologiques (MIT)

    La filière MIT four­nit à ses futurs ingé­nieurs les com­pé­tences requises pour la concep­tion de pro­duits et le choix des maté­riaux uti­li­sés dans l’ensemble de la pro­duc­tion indus­trielle. Les pro­prié­tés méca­niques et la tri­bo­lo­gie, ain­si que la mise en forme et la durabilité/ recy­cla­bi­li­té, sont trai­tées de manière glo­bale alors que la spé­ci­fi­ci­té de cer­tains maté­riaux (métaux, poly­mères et com­po­sites) fait l’objet d’un ensei­gne­ment particulier.

    Enseignements

    La for­ma­tion de base d'ingénierie méca­nique (résis­tance des maté­riaux, CAO, qua­li­té, ges­tion de pro­jets…) est com­plé­tée en filière par un appro­fon­dis­se­ment des pro­prié­tés des maté­riaux et de leurs cri­tères de choix pour tout sec­teur d'activité, dans un sou­ci de dia­logue essai/calcul com­bi­nant une approche expé­ri­men­tale for­te­ment ancrée, alliée à l’utilisation de logi­ciels de simu­la­tion numé­rique actuels. 

    Dans le cadre de la filière MIT, les étu­diants abor­de­ront le com­por­te­ment méca­nique et tri­bo­lo­gique des maté­riaux, les rela­tions entre éla­bo­ra­tion, micro­struc­ture et pro­prié­tés méca­niques des métaux et alliages / poly­mères / com­po­sites, la mise en forme (pro­cess), la dégra­da­tion, la pro­tec­tion et le com­por­te­ment rési­duel, les cri­tères de choix des maté­riaux.

    Équipe pédagogique

    Elle est consti­tuée d'enseignants-chercheurs rat­ta­chés à l'équipe Maté­riaux et sur­faces de l'unité de recherche en méca­nique Rober­val, asso­ciée au CNRS. Les membres de l'équipe sont impli­qués dans de nom­breux pro­jets de recherche incluant des par­te­naires indus­triels, à voca­tion natio­nale et/ou inter­na­tio­nale, qui garan­tit une adé­qua­tion entre les thé­ma­tiques ensei­gnées en filière ingé­nieur et les grands enjeux tech­no­lo­giques actuels et futurs.

    Équipements

    L’UTC met à la dis­po­si­tion des étu­diants des machines d’essais méca­niques (trac­tion, fatigue, pen­dules de choc Char­py…), une salle de mou­lage (injec­tion, RTM…), des tri­bo­mètres, une presse à injec­tion, des moyens d’observations des maté­riaux (micro­scopes optiques et micro­scope élec­tro­nique à balayage) et de trai­te­ments ther­miques (fours), un parc de sta­tions de cal­cul avec logi­ciels de simu­la­tion numérique.

    Stages et relations industrielles

    Les étu­diants effec­tuent 6 mois de stage géné­ra­liste en méca­nique au semestre 3 puis 6 mois de pro­jet de fin d'études (PFE) au semestre 6, en milieu indus­triel ou en labo­ra­toire de recherche. Grâce à ses rela­tions fortes avec le tis­su indus­triel, la filière reçoit de nom­breuses pro­po­si­tions de sujets de PFE (envi­ron 3 pro­po­si­tions par étu­diant), mais per­met éga­le­ment les recherches per­son­nelles de PFE en adé­qua­tion avec la filière choi­sie et le pro­jet pro­fes­sion­nel de l'étudiant.

    International

    Les étu­diants de la filière MIT sont encou­ra­gés à pro­fi­ter des pos­si­bi­li­tés de séjours à l'étranger, soit pour des semestres d'études dans les uni­ver­si­tés par­te­naires, vers des des­ti­na­tions très variées : Tech­nische uni­ver­sität Ber­lin (Alle­magne), Tech­nische uni­ver­sität Wien (Autriche), Glas­gow Uni­ver­si­ty (Royaume-Uni), Chal­mers Uni­ver­si­ty of Tech­no­lo­gy (Suède), uni­ver­si­tat Poly­tec­ni­ca de Cata­lu­nya Bar­ce­lo­na (Espagne), Vir­gi­nia Poly­tech­nic Ins­ti­tute, Geor­gia Ins­ti­tute of Tech­no­lo­gy, Rhode Island Uni­ver­si­ty (États-Unis), Sher­brooke uni­ver­si­ty, École de tech­no­lo­gie supé­rieure Mont­réal (Cana­da), uni­ver­si­dade Fede­ral do Para­na, Esco­la Poli­téc­ni­ca Sao Pau­lo (Bré­sil), Artu­ro Prat (Chi­li), Kaist : Korea Advan­ced Ins­ti­tute of Tech­no­lo­gy (Corée du Sud), Hong Kong uni­ver­si­ty, UTseuS Shan­ghai (Chine)…

    La filière MIT per­met l’obtention du double diplôme en col­la­bo­ra­tion avec l’Ins­ti­tut de Tech­no­lo­gie de Cran­field (Royaume-Uni), l’uni­ver­si­té de Braun­sch­weig (Alle­magne), l’Uni­ver­si­té de Sara­gosse (Espagne) et les uni­ver­si­tés fédé­rales et de tech­no­lo­gie de Curi­ti­ba et Ita­ju­ba (Bré­sil).

    17% d'étudiants de la filière passent 1 semestre ou plus à l'étranger pour effec­tuer leur pro­jet de fin d'études. Dif­fé­rents pro­jets de fin d'études se sont dérou­lés chez des indus­triels au Dane­mark (Sie­mens), en Alle­magne (Air­bus), Nor­vège (Schlum­ber­ger), en Répu­blique Tchèque (GE Avia­tion)… D'autres pro­jets ont éga­le­ment eu lieu dans des labo­ra­toires uni­ver­si­taires (Cran­field, Chal­mers, Itajuba…). 

    Débouchés

    La for­ma­tion d'ingénieurs en filière MIT pré­pare aux métiers dans les­quels la méca­nique et l'ingénierie des maté­riaux sont étroi­te­ment asso­ciées. Une forte pro­por­tion des diplô­més de la filière est recru­tée sur des postes d'ingénieur recherche et d'études-développement, majo­ri­tai­re­ment dans des groupes indus­triels.

    9% des diplô­més de la filière exercent leur pre­mier emploi à l'étranger.

    Les sec­teurs de l'aéronautique et du spa­tial, de la construc­tion méca­nique, de l'énergie et de l'environnement, de la métal­lur­gie et de la plas­tur­gie sont des débou­chés très por­teurs pour les ingé­nieurs de la filière MIT. Cer­tains sec­teurs en fort déve­lop­pe­ment comme les éner­gies off-shore et les éner­gies alter­na­tives recrutent éga­le­ment des diplô­més de la filière. 

    Ce par­te­na­riat assure une adé­qua­tion évo­lu­tive de l’enseignement de la filière MIT aux néces­si­tés indus­trielles très favo­rable au recru­te­ment de nos ingé­nieurs dans des indus­tries telles que : Safran, Aubert & Duval, Air­celle, STELIA, Plas­tic Omnium , Sie­mens, Val­lou­rec, Alstom, Air­bus, Das­sault, GDF Suez, Ato­fi­na, Cam­fill, Fau­re­cia, ANF Bom­bar­dier, Schlum­ber­ger, SBM Off­shore, CEA, DCNS…

    Exemples de métiers : ingé­nieur R&D, ingé­nieur d'études, chef de pro­jet, ingé­nieur indus­tria­li­sa­tion, ingé­nieur consul­tant nou­velles éner­gies, ingé­nieur pro­duc­tion, ingé­nieur d'essais…

    Formations complémentaires

    L'UTC pro­pose un mas­ter en Ingé­nie­rie des sys­tèmes com­plexes, que les étu­diants de la filière peuvent suivre en paral­lèle, sous conditions.

    Il est éga­le­ment pos­sible pour les ingé­nieurs diplô­més de la filière MIT de pour­suivre une for­ma­tion par la recherche avec une thèse de doc­to­rat de l'UTC, men­tion Méca­nique avan­cée au sein de l'unité de recherche en méca­nique Rober­val.

    La filière MIT per­met l'obtention du diplôme d'ingénieur option méca­nique par la voie de la for­ma­tion conti­nue / VAE.

    Contact et documentation

    Contact

    Res­pon­sable de la filière
    Julie Mar­teau
     +33 (0)3 44 23 46 03

    Contact

    Assis­tante
    Valé­rie Duquenne
     +33 (0)3 44 23 45 36

    Contact

    Res­pon­sable péda­go­gique
    Nico­las Dau­chez
     +33 (0)3 44 23 45 43

    Contact

    Coor­di­na­trice des stages (A à K)
    Maud Noi­rot
     +33 (0)3 44 23 44 23

    Contact

    Coor­di­na­trice des stages (L à Z)
    Muriel Peti­ta­lot
     +33 (0)3 44 23 44 32

    À lire dans interactions

    searchuserenvelopefile-pdf-onewspaper-oenvelopeusersphone-handsetlaptop-phone
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram