Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only
  • Filière Simulation pour l'ingénierie mécanique (SIM)

    La filière SIM forme des ingé­nieurs aptes à ana­ly­ser le com­por­te­ment mul­ti-phy­sique des sys­tèmes méca­niques, à les dimen­sion­ner et les vali­der, à l’aide d'outils infor­ma­tiques de cal­cul et d’optimisation. Durant sa for­ma­tion, l’étudiant SIM appro­fon­dit plus par­ti­cu­liè­re­ment ses connais­sances en méca­nique numé­rique. Il maî­trise les tech­niques de modé­li­sa­tion et de simu­la­tion par élé­ments finis, dans le cadre de l’ingénierie assis­tée par ordi­na­teur. Il est capable d’intervenir dans toutes les phases d’un pro­jet, depuis l’avant-projet jusqu’aux phases avan­cées, en inté­grant une ana­lyse plu­ri-tech­no­lo­gique et une opti­mi­sa­tion multi-disciplinaire.

    Enseignements

    La for­ma­tion de base en méca­nique et en méthodes numé­riques est com­plé­tée par des ensei­gne­ments rela­tifs à la modé­li­sa­tion et à l’optimisation des struc­tures. En com­plé­ment des ensei­gne­ments théo­riques et tech­no­lo­giques, des ate­liers pro­jets sont orga­ni­sés en groupes pour pré­pa­rer au contexte pro­fes­sion­nel et au tra­vail en équipe.

    Dans le cadre de la filière SIM, les étu­diants aborderont :

    • la dyna­mique des structures,
    • la modé­li­sa­tion du crash et l'analyse d'impacts,
    • la modé­li­sa­tion des sys­tèmes biomécaniques,
    • la modé­li­sa­tion des struc­tures composites,
    • la méca­nique des fluides numériques,
    • la modé­li­sa­tion des cou­plages multi-physiques,
    • la vali­da­tion des modèles numériques,
    • l'optimisation en mécanique.

    Équipe pédagogique

    Les ensei­gne­ments de la filière sont assu­rés par une équipe péda­go­gique qui déve­loppe éga­le­ment des acti­vi­tés de recherche, en par­ti­cu­lier dans le cadre de col­la­bo­ra­tions avec des par­te­naires indus­triels. Une contri­bu­tion aux ensei­gne­ments est éga­le­ment assu­rée par des acteurs du monde de l’entreprise, sous la forme d’interventions ponc­tuelles, ou en pro­po­sant des pro­jets menés par les étudiants.

    Équipements

    Les moyens infor­ma­tiques mis à dis­po­si­tion des étu­diants sont conformes à ceux qui sont uti­li­sés dans le milieu indus­triel. Les logi­ciels uti­li­sés pour les ensei­gne­ments de la filière SIM sont : Aba­qus, Ansys, Catia, Com­sol, MSC Adams, MSC Nas­tran, suite HyperWorks…

    Stages et relations industrielles

    La for­ma­tion spé­ci­fique de la filière com­prend un pro­jet de fin d'études en milieu pro­fes­sion­nel – sous la forme d'un stage d'une durée de 6 mois. Ce stage peut se dérou­ler au sein d'un grand groupe indus­triel (Arce­lor Mit­tal, Air­bus, Das­sault Avia­tion, EDF, PSA, Renault, Valeo…), dans un orga­nisme de recherche (CEA, Cetim…), dans une socié­té de ser­vices ou chez un édi­teur de logi­ciels (Das­sault Sys­tèmes, Digi­tal Pro­duct Simu­la­tion, ESI…). Ce stage peut être mené à l'étranger.

    International

    Plus de 75% des ingé­nieurs SIM ont eu une expé­rience d’au moins un semestre à l’étranger. Il peut s’agir d’un semestre d’études dans les uni­ver­si­tés par­te­naires de l’UTC, qui se situent notam­ment en Espagne (Sara­gosse), aux Pays-Bas (Enschede, Eind­ho­ven), au Royaume-Uni (Cran­field, Glas­gow), en Alle­magne (Braun­sch­weig, Ber­lin), en Suède (Göte­borg, Linkö­ping), en Chine (Shan­ghaï), en Corée du Sud (Séoul), à Sin­ga­pour, au Cana­da (Chi­cou­ti­mi, Mont­réal), aux États-Unis (King­ston, Atlan­ta), au Bré­sil (Ita­ju­ba)… Ils peuvent éga­le­ment réa­li­ser leur pro­jet de fin d’études en milieu indus­triel à l’étranger.

    Débouchés

    La filière SIM forme des ingé­nieurs cal­cul / simu­la­tion, des ingé­nieurs de recherche ou d’études et déve­lop­pe­ment, des ingé­nieurs pro­jets, des ingé­nieurs d'applications et des consul­tants. Les ingé­nieurs SIM trouvent un emploi essen­tiel­le­ment dans les sec­teurs indus­triels sui­vants : aéro­nau­tique, auto­mo­bile, biens de consom­ma­tion, éner­gie, fer­ro­viaire, génie civil, spatial…

    Ils peuvent exer­cer leurs acti­vi­tés dans une petite, moyenne ou grande entre­prise indus­trielle, mais éga­le­ment dans un orga­nisme de recherche, dans une socié­té de ser­vices ou chez un édi­teur de logi­ciels de simu­la­tion numérique.

    Exemples de métiers : ingé­nieur cal­cul / simu­la­tion, ingé­nieur d'études et déve­lop­pe­ment, ingé­nieur de recherche, ingé­nieur pro­jet, ingé­nieur d'applications, consultant…

    Formations complémentaires

    L'UTC pro­pose également :

    La filière SIM per­met l'obtention du diplôme d'ingénieur en Méca­nique de l'UTC par la voie de la for­ma­tion conti­nue / VAE et de l'appren­tis­sage.

    Contact et documentation

    Contact

    Res­pon­sable de la filière
    Ludo­vic Cau­vin
     +33 (0)3 44 23 46 93

    Contact

    Assis­tante
    Bri­gitte Duch
     +33 (0)3 44 23 45 52

    Contact

    Res­pon­sable péda­go­gique
    Nico­las Dau­chez
     +33 (0)3 44 23 45 43

    Contact

    Coor­di­na­trice des stages (A à K)
    Maud Noi­rot
     +33 (0)3 44 23 44 23

    Contact

    Coor­di­na­trice des stages (L à Z)
    Muriel Peti­ta­lot
     +33 (0)3 44 23 44 32

    À lire dans interactions

    searchuserenvelopefile-pdf-onewspaper-oenvelopeusersphone-handsetlaptop-phone
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram