Rechercher

Search
Generic filters
Exact matches only
  • Parcours Industrialisation (IND) par apprentissage

    Le par­cours indus­tria­li­sa­tion est orien­té sur les acti­vi­tés en aval de la vie du pro­duit. Il forme, par la voie de l'apprentissage, des ingé­nieurs aptes à orga­ni­ser et gérer la pro­duc­tion et la sup­ply chain en inté­grant les per­for­mances éco­no­miques et humaines, à opti­mi­ser les flux de pro­duits et d’informations et à résoudre des pro­blèmes posés par la maî­trise de la qua­li­té dans les pro­ces­sus de concep­tion et de production.

    Enseignements

    Après une for­ma­tion de base en ingé­nie­rie méca­nique (concep­tion méca­nique, modé­li­sa­tion géo­mé­trique, pro­prié­tés méca­niques et résis­tance des maté­riaux, qua­li­té, ges­tion de pro­jet…) sont pro­po­sés des ensei­gne­ments per­met­tant d'accompagner la for­ma­tion pra­tique réa­li­sée dans le cadre de la mis­sion d'apprentissage. Il peut s'agir d'enseignements d'approfondissements ou de décou­verte (concep­tion et créa­ti­vi­té en contexte col­la­bo­ra­tif et inter­cul­tu­rel, cap­teurs et instrumentation…). 

    Des ensei­gne­ments spé­ci­fiques sont pro­po­sés aux appren­tis avec la mise en place d'une péda­go­gie plus induc­tive cen­trée sur des pro­blé­ma­tiques d'entreprises. L'objectif est de déve­lop­per les com­pé­tences permettant :

    • d'organiser et de gérer une uni­té de pro­duc­tion ou de dis­tri­bu­tion tant sur le plan des res­sources tech­niques que humaines,
    • d'évaluer la per­for­mance, pilo­ter et opti­mi­ser un pro­ces­sus industriel,
    • de conce­voir, gérer et éva­luer la per­for­mance d'une sup­ply chain,
    • de mener un pro­jet d'amélioration des per­for­mances dans le cadre d'une démarche de lean mana­ge­ment,
    • de déployer effi­ca­ce­ment des méthodes d'expérimentation et des études de sûre­té de fonctionnement.

    Équipe pédagogique

    Les ensei­gne­ments du par­cours sont assu­rés par une équipe péda­go­gique for­mée d'enseignants-chercheurs rat­ta­chés à l'unité de recherche en méca­nique, Rober­val, labo­ra­toire asso­cié au CNRS. 

    Ils sont impli­qués dans de nom­breux pro­jets de recherche, notam­ment dans le cadre de par­te­na­riats avec des indus­triels à enver­gure inter­na­tio­nale, ce qui garan­tit une bonne adé­qua­tion entre la for­ma­tion pro­di­guée et les chal­lenges tech­no­lo­giques actuels et futurs. 

    Équipements

    Les appren­tis sont for­més à l'aide de logi­ciels infor­ma­tiques issus du milieu indus­triel : Catia v5 et v6, Créo, NC Simul, MATLAB, MSC, Adams, Mini­tab, Pre­lude, SIMIO, QUEST, Delmia. 

    L'UTC met à la dis­po­si­tion des appren­tis, un ensemble varié et com­plet de moyens de fabri­ca­tion, de contrôle, d'observation, d'essais méca­niques, de pro­to­ty­page, de trai­te­ments ther­miques, de simu­la­teurs indus­triels per­met­tant d'assurer une for­ma­tion pra­tique com­plète et de qualité.

    Missions et relations industrielles

    La for­ma­tion ingé­nieur indus­tria­li­sa­tion se fait dans le cadre de l'apprentissage. L'apprenti est sala­rié d'une entre­prise par­te­naire. Au cours des trois ans, il alterne des périodes de for­ma­tion à l'UTC avec des périodes de réa­li­sa­tion de sa mis­sion en entre­prise. Grâce à ses rela­tions fortes avec le tis­su indus­triel, le par­cours reçoit de nom­breuses pro­po­si­tions de mis­sions (plus de trois mis­sions par appren­ti) et variées en termes de sec­teurs indus­triels, de métiers et de loca­li­sa­tion géographique. 

    Partir à l'étranger

    Afin de déve­lop­per sa capa­ci­té à tra­vailler dans un contexte inter­na­tio­nal, l'apprenti indus­tria­li­sa­tion doit obli­ga­toi­re­ment effec­tuer au cours de sa for­ma­tion un séjour de plus de 10 semaines à l'étranger. Ce séjour peut se faire soit dans un contexte pro­fes­sion­nel en lien avec son entre­prise soit dans un autre contexte pro­fes­sion­nel, en une ou plu­sieurs périodes.

    Débouchés

    La for­ma­tion en ingé­nie­rie méca­nique, par­cours Indus­tria­li­sa­tion, forme essen­tiel­le­ment des ingé­nieurs indus­tria­li­sa­tion, des ingé­nieurs pro­duc­tion, des ingé­nieurs pro­jets, des ingé­nieurs sûre­té de fonc­tion­ne­ment et des ingé­nieurs méthodes et qua­li­té.

    Les ingé­nieurs indus­tria­li­sa­tion occupent des postes de cadres prin­ci­pa­le­ment dans les sec­teurs de l'aéronautique, espace et défense (Air­bus, Safran Air­craft Engines, Thales…), de l'automobile et ses équi­pe­men­tiers (PSA, Valeo, Saint-Gobain, Seku­rit…), des biens de consom­ma­tions (Proc­ter et Gamble, L'Oréal, Legrand…).

    • Durée moyenne de recherche du pre­mier emploi : 1 mois.
    • 61% des appren­tis ont trou­vé leur emploi avant la fin de leur contrat d'apprentissage.

    Exemples de métiers : ingé­nieur indus­tria­li­sa­tion, ingé­nieur pro­duc­tion, ingé­nieur pro­jet, ingé­nieur qualité…

    Formations complémentaires à l'UTC

    L'UTC pro­pose éga­le­ment des par­cours de mas­ter de la men­tion Ingé­nie­rie des sys­tèmes com­plexes (ISC), ain­si qu'une for­ma­tion doc­to­rale en méca­nique avancée. 

    Le par­cours Indus­tria­li­sa­tion per­met l'obtention du diplôme d'ingénieur en méca­nique UTC par la voie de la VAE et de la for­ma­tion conti­nue.

    Il est éga­le­ment acces­sible sous la forme du contrat de pro­fes­sion­na­li­sa­tion.

    Contact et documentation

    Contact

    Res­pon­sable du par­cours
    Amé­lie Durupt
     +33 (0)3 44 23 46 84

    Contact

    Ser­vice de l'apprentissage
    Karine Sli­wak
     +33 (0)3 44 23 49 56 

    À lire dans interactions

    searchuserenvelopefile-pdf-onewspaper-oenvelopeusersphone-handsetlaptop-phone
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram